Serge Lama : « C’était un monstre » ses lourdes confidences sur sa mère

Dans le documentaire « Serge Lama, la vie à la folie » le chanteur s’est confié sur sa relation avec sa mère. Découvrez ses confidences.

Serge Lama : « C’était un monstre » ses lourdes confidences sur sa mère – Source : Getty Images

Le documentaire « Serge Lama, la vie à la folie » paraîtra à l’écran le 27 janvier 2023. Dans celui-ci, Serge Lama est revenu sur la relation toxique qu’il avait entretenue avec sa mère, Georgette Ponceaud. En effet, selon les dires de l’interprète de « Je suis malade », les tensions étaient à son apogée. Sa mère ? Serge l’a même traitée de monstre. Les détails dans cet article.

« C’est un monstre, ma mère »

Il y a des blessures qui ne se referment jamais. Ce n’est pas Serge Lama qui dirait le contraire. Pour cause, ce dernier a vécu une enfance difficile et des années après, ce souvenir le hante toujours.

Enfant unique de Georges Chauvier et Georgette Ponceaud, le chanteur a été le spectateur de la relation tendue que ses parents ont longtemps vécu. Ce n’est pas tout, il a été victime des propos difficiles par celle qui lui a donné la vie.

« C’était un monstre, ma mère. Quand j’ai été supervedette, que je réunissais 300 000 personnes au Palais des Congrès deux fois de suite, elle me disait : ‘Tu vois, t’as ton nom là-haut. Bah je préfèrerais que tu sois avocat et que tu viennes toutes les semaines à la maison.’ C’était une possessive à un point incroyable. Pour mon père, pour moi, pour tout ! », a avoué le septuagénaire.

Selon le chanteur, sa mère n’était pas satisfaite par sa réussite ; il a confié à ce sujet :

« Elle est arrivée à Bobino en 1968, elle est venue dans ma loge et m’a dit : ‘Tu devrais nous remercier, c’est grâce à nous que tu as écrit Les Ballons rouges.’ Elle m’a dit ça, ma mère ! Je crois que j’ai dû être un peu interdit. »

Serge Lama : la relation de sa mère et de son père

Georgette Ponceaud était possessive selon les dires de Serge Lama, à tel point qu’elle a empêché son mari de faire carrière dans la musique. Sur le plateau de « C à vous » ce mercredi 13 octobre 2021, le chanteur a raconté le caractère particulièrement rude de celle-ci, victime des « diktats de l’époque ».

« Je ne peux pas toujours accabler ma mère de tout. (…) Les enfants se taisaient, il n’y avait pas d’aire de jeu en ce qui me concerne et ma mère était c’est vrai, en plus, très dure. Elle ne voulait pas que je sorte, elle me voulait pour elle, c’était une femme qui voulait des choses à elle », a-t-il soutenu.

Il a ensuite poursuivi en disant :

« Ma mère n’était pas l’épouse de mon père, elle était sa geôlière. »

Dans les colonnes de Paris Match il y a quelques années, le chanteur se confiait sur cette « blessure originelle ». Petit, il a dû subir les colères de sa mère et panser les plaies de son père.

« Il pleurait dans mes bras, s’était-il remémoré. Ma tristesse d’alors, je la porte encore en moi. Je ne m’en suis jamais remis », a-t-il avoué.

Et puisque sa mère a interdit à son père de continuer sa carrière de chanteur d’opérette, c’est Serge Lama qui a pris la relève. Cependant, à 78 ans, celui-ci a été contraint de mettre sa carrière entre parenthèses, étant donné les séquelles laissées après son accident de voiture.

Serge Lama victime d’un grave accident

Pour rappel, Serge Lama a été victime d’un accident de voiture en 1965. Cela a coûté la vie à Liliane, sa fiancée de l’époque et à son régisseur Jean-Claude Ghre­nas­sia. Le chanteur, lui, s’en est sorti avec de multiples fractures qui l’ont immobilisé pendant de très longs mois.

« Toute ma vie je ne pouvais plus courir. Un jour on se lève, on ne peut plus courir, on ne peut plus marcher, moi je marchais énor­mé­ment, je ne pouvais plus marcher comme je marchais avant et il y a quelque chose qui est cassé mais on ne sait pas quoi. On est sorti de là, on ne sait pas pourquoi : qu’est-ce qui fait que je suis encore là, que je suis encore vivant ? Alors heureu­se­ment j’avais une passion qui m’a sauvé », a-t-il confié.

Ce n’est pas la première fois que Serge Lama se confie sur cet accident. Lors d’une interview accordée au Parisien en 2011, il a raconté comment ce terrible événement a laissé de terribles séquelles physiques sur lui.

Serge Lama a eu droit à 14 opérations. Ce n’est pas tout ! Le septuagénaire ne se tient pas droit : son pied gauche est paralysé. Quant à sa jambe droite, Serge Lama a confié qu’elle est fatiguée de porter sa jambe gauche.

« Mon bassin est en train de se dété­rio­rer. […] Les vieilles douleurs se réveillent et main­te­nant j’ai mal partout. C’est insup­por­table, vrai­ment très dur. Ma jambe commence à foutre le camp sur scène, cela m’est arrivé plusieurs fois ces deux dernières semaines. Si en plus je me casse la gueu­le… Je suis à un niveau de fatigue inima­gi­nable. »

Source : Public