Anne-Sophie Lapix : « Une épreuve rude » son mari évoque son cancer

Après son long combat contre le cancer, le mari d’Anne-Sophie Lapix revient sur sa maladie. Découvrez tous les détails dans cet article.

Anne-Sophie Lapix : « Une épreuve rude » son mari évoque son cancer – Source : Getty Images

Pour Anne-Sophie Lapix et son mari, l’année 2022 n’a pas été facile. Pendant plusieurs mois, ils ont dû se soutenir pour surmonter la terrible épreuve qui s’est dressée sur leur chemin. Découvrez les confidences faites par Arthur Sadoun un an après l’annonce de sa maladie.

Un an de maladie

Rien n’est plus important que la santé. Alors lorsqu’on apprend qu’on est atteint d’une grave maladie, c’est toujours difficile à accepter.

Anne-Sophie Lapix et son mari Arthur Soudan l’ont malheureusement appris à leurs dépens il y a moins d’un an. Après avoir appris des médecins que l’homme souffrait d’un cancer, ils ont dû s’adapter et revoir leur rythme de vie.

PDG de Publicis, Arthur Sadoun a vécu un véritable cauchemar après l’annonce de son cancer. Pour lui, la plus terrible des épreuves a été d’annoncer la nouvelle à tout son entourage. S’il y est quand même parvenu, Arthur a traversé une période compliquée après cela.

Pendant des mois, son quotidien s’est limité à la chimiothérapie, aux radios et à la convalescence. Il était malade, et ne pouvait plus faire ce qu’il avait l’habitude de faire. Jusqu’à ce qu’un beau jour, tout change. Près d’un an après l’annonce de sa maladie, le mari d’Anne-Sophie Lapix a finalement guéri.

Un miracle qui a changé sa façon de voir les choses et l’a poussé à partager son expérience. Arthur Sadoun n’a désormais qu’une chose en tête : sensibiliser les gens sur les dangers du papillomavirus.

Pour information, le papillomavirus a contribué au développement de la maladie dont il a souffert. C’est une infection sexuellement transmissible qui peut être fatale si traitée tardivement. Il existe un vaccin, mais peu de gens en ont connaissance.

Des résolutions post-maladie

S’il assure aujourd’hui aller parfaitement bien, le mari d’Anne-Sophie Lapix a vécu une année 2022 cauchemardesque. Malgré cela, on peut dire qu’il a tout de même eu beaucoup de chance. En effet, l’homme d’affaires a pu guérir au bout de seulement quelques mois.

Contrairement à certains patients, qui durant de nombreuses années ont dû lutter pour arriver à bout de la maladie. De plus, il n’en a gardé aucune séquelle. Si ce n’est son poids, qui a terriblement diminué.

Le mari d’Anne-Sophie Lapix a en effet perdu un peu plus de 14 kilos durant les nombreux mois où il a lutté contre sa maladie. Une perte de poids symbolique qui l’a poussé à tout dévoiler à l’époque où il luttait encore contre son mal.

« Je l’ai fait, déjà par souci de transparence, et parce qu’il n’y a pas à avoir honte », a-t-il raconté.

Fait étonnant concernant le cancer d’Arthur Sadoun : il l’a lui-même détecté. « Un jour d’ennui », il s’est tenu le menton pour rester d’aplomb, et a senti le ganglion. Heureusement qu’il a pris ses précautions tout de suite après. S’il avait tardé ou même considéré la chose comme peu importante, la situation aurait certainement été tout autre.

« Là où j’ai eu de la chance professionnellement, c’est que c’est arrivé à un moment où la transformation de Publicis était derrière nous. Où les difficultés qu’on a rencontrées dues aux changements qu’on a mis en place étaient derrière nous et où la dynamique était excellente », a également raconté l’époux d’Anne-Sophie Lapix.

« On ne devrait jamais avoir à s’inquiéter pour son travail »

Après avoir vécu un enfer pendant presque un an, Arthur Sadoun veut faire bouger les choses. Aujourd’hui guéri, il espère pouvoir sensibiliser le plus de gens possible sur les dangers du papillomavirus. Son objectif premier étant de faire que les salariés souffrant de cancers puissent parler librement de leur maladie.

« Un salarié sur deux a peur d’en parler avec son employeur, c’est dingue, non ? Certains craignent de voir leur évolution stoppée, d’autres se font même opérer pendant leurs vacances », explique-t-il.

Pour le mari d’Anne-Sophie Lapix, lorsqu’on lutte contre une terrible maladie comme le cancer, on ne devrait pas se cacher. Pourquoi, parce que guérir, c’est le plus important, et qu’il n’y a rien de honteux à cela.

« Je ne vois pas pourquoi j’aurais à en rougir. Quel est mon tort ? D’avoir eu des relations sexuelles entre 20 et 30 ans ? Si c’est ça, je laisse les esprits prudes s’offusquer », affirme-t-il.

Par ailleurs, s’il y a bien une personne qui a soutenu Arthur Sadoun durant sa maladie. C’est sa femme, Anne-Sophie Lapix. Très complice, le couple a réussi à surmonter tous les obstacles qui se sont dressés sur leur chemin. Ils sont heureux et s’aiment toujours comme au premier jour.

Source : Purepeople