Patrick Bruel : ce jour où le chanteur a côtoyé la mort de très près

Auteur, compositeur, interprète... Patrick Bruel est aussi un artiste sensible, a pu vivre des moments durs dans sa jeunesse.

Patrick Bruel : ce jour où le chanteur a côtoyé la mort de très près – Source : Getty Images

Le grand public connaît bien Patrick Bruel. Et pour cause, il s’agit d’un artiste qui a plusieurs casquettes. Passionné de poker, il a aussi fait plusieurs apparitions au cinéma. Néanmoins, l’interprète de Casser la voix n’a jamais cessé de chanté. D’ailleurs, il sort en ce moment son dernier album Encore une fois. Alors en pleine promotion de ce nouveau disque, il a donné une interview à Gala en novembre dernier. L’occasion pour la star de revenir sur un souvenir qui l’a fortement marqué dans sa jeunesse. Un traumatisme macabre, qui a changé le cours de sa vie, mais aussi inspiré un texte.

Un projet musical mûrement réfléchi

Patrick Bruel peut se vanter d’avoir une longue et belle carrière musicale. Tout le monde connaît ses plus grands tubes, à l’image la Place des Grands hommes ou Qui a le droit. Pour autant, l’artiste ne prend pas son travail à la légère. Ainsi, il a consacré plusieurs années à peaufiner son dernier album, sorti en novembre 2022.

Pour nourrir son œuvre, Patrick Bruel a souhaité refléter l’époque contemporaine. Avec les grandes causes et les drames et qui l’agitent. « Je trouve la prise de conscience environnementale de la part de la jeunesse, extraordinaire, très touchante, dans ses excès comme dans ses convictions. » Mais l’artiste a aussi dû se replonger dans son passé pour certains textes.

Patrick Bruel confie un vrai traumatisme

En effet, dans le troisième titre de son album, la star aborde la question des stupéfiants et des addictions. « Je m’y adresse à une copine qui est tombée dans la drogue. Je ne porte pas de jugement sur ceux qui consomment, mais je suis moins indulgent pour ceux qui entraînent et fournissent. »

Et pour cause, Patrick Bruel explique que cette thématique lui tient beaucoup à cœur. En cause ? Un terrible souvenir de jeunesse. « À 17 ans, au lycée, j’ai vu quelqu’un en mourir sous mes yeux ! Une expérience horrible. »

Cet évènement traumatisant l’a fortement influencé. Ainsi, il n’a jamais sombré dans ce genre de comportements à risques. Patrick Bruel a donc toujours su dire non aux substances illicites. D’après lui, il s’agit plutôt d’une bonne chose. « J’ai juste eu de la chance de ne pas y toucher lorsqu’il était lycéen, étudiant, lors de ses années à New York, ou encore dans le monde du show-business. »

Pour transmettre au mieux son message, l’artiste a passé de longs mois à composer cette chanson. « J’en ai écrit la moitié en 2018, et je n’arrivais pas à la terminer. J’ai écrit les dernières phrases au tout dernier moment et cette chanson résonne fort. »

Résolument sensible et optimiste, Patrick Bruel signe ainsi son onzième album. Nourri de ses expériences passées, le chanteur reste résolument tourné vers l’avenir. À 63 ans, sa musique s’inspire de notre époque, parfois bien rude. « C’est seulement le tableau d’une époque où l’on remet en cause aux États-Unis l’avortement, une époque de régression. » Ce nouvel opus saura alors ravir tous les fans de la star. Mais aussi un public en quête de textes toujours plus engagés.

Source : PurePeople