Fabienne Carat se confie sur sa « solitude » après l’accouchement de sa fille

Le 6 décembre, sur le plateau de Ça commence aujourd’hui, Fabienne Carat a évoqué les problèmes qu’elle a rencontré après la naissance de sa fille.

Fabienne Carat se confie sur sa « solitude » après l’accouchement de sa fille – Source : Getty Images

Ça commence aujourd’hui est une émission de télé française diffusée sur France 2 et présentée par Faustine Bollaert. La présentatrice reçoit donc différents invités au quotidien. Ces derniers souhaitent alors partager leur histoire avec les téléspectateurs de l’émission. Ils évoquent leur expérience et accueillent d’autres témoins également. Il s’avère que différents professionnels interviennent régulièrement dans l’émission pour donner des conseils. Le 6 décembre, Fabienne Carat a rejoint le plateau de Ça commence aujourd’hui. Et ce, afin de discuter de sa maternité. Il s’avère que l’actrice a fait preuve de beaucoup d’émotion quant elle a confié la solitude qu’elle a ressentie après son accouchement. En effet, après avoir accouché de sa fille, Céleste, Fabienne Carat a connu de nombreux obstacles. On vous explique tout ici !   

Fabienne Carat fait des révélations bouleversantes 

Connu pour ses rôles dans Plus belle la vie ou encore Le secret de l’Abbaye, Fabienne Carat a réussi sa vie en tant qu’actrice. Toutefois, dans sa vie privée, les choses n’ont pas été aussi simples. Le 6 décembre 2021, Fabienne Carat a donné naissance à son premier enfant, une fille nommée Céleste. Durant sa grossesse, l’actrice avait prévu d’accoucher à Paris, où elle vit avec sa sœur, Carole. Toutefois, il semblerait que sa fille ait pointé le bout de son nez à Nice. Malheureusement, l’actrice a attrapé le Covid-19 à ce moment-là. Et les épreuves difficiles semblaient alors se multiplier.

Exactement un an après son accouchement, le 6 décembre 2022, Fabienne Carat a pris la décision de rejoindre le plateau de Ça commence aujourd’hui, sur France 2. Et ce, afin de faire des confidences touchantes sur son expérience. Elle a donc révélé quelques détails sur les épreuves qu’elle a dû surmonter. « J’ai accouché lundi matin et je crois que le jeudi, j’étais au bout du bout. Je n’en pouvais plus d’être seule et de ne pas pouvoir partager. J’avais mon amie qui était là avec son mari, rien que le fait qu’il me prenne pour m’aider à me relever, j’étais en larmes ! Sentir un homme, quelqu’un qui t’aide juste à te relever, c’est un truc de fou… ». Fabienne Carat a ensuite ajouté : « Ma soeur est arrivée le lendemain, un gentil chauffeur était là et on est remontées à Paris ». 

Une solitude qui a bouleversé l’actrice

Faustine Bollaert a donc interrogé Fabienne Carat sur l’homme qui l’avait aidé à se relever. « C’est dur d’être seule comme ça ! Surtout quand on vient de se faire ouvrir le ventre… C’est dur d’avoir un bébé, on ne sait pas exactement comment faire, et puis j’avais le Covid donc les nanas passaient juste vite fait ». L’actrice a ensuite rajouté, avec beaucoup d’émotions : « Quand on accouche par césarienne, il y a des enfants qui ont du mal à respirer. Donc, on m’a demandé de lui tenir la main pour lui donne mon énergie. (…) On s’est tout de suite connectées comme ça. Puis le samedi, avant mon accouchement, j’ai passé la journée à pleurer, je crois que là, on s’est dit : ‘On est fortes ma chérie, ça va aller’ ». 

Vous l’aurez compris, mais l’ex-compagnon de Fabienne Carat et père de la petite fille n’a pas voulu la reconnaître. Heureusement, depuis, Fabienne Carat a trouvé un homme qui l’aime. Ce dernier, Alain Attal, aimerait même adopter Céleste. « Il a très envie (…) Peut-être en adoption simple. On verra, c’est peut-être encore un peu prématuré, mais en tout cas, il l’a adoptée dans son cœur. C’est plus important. Ils ont eu un coup de foudre tous les deux », a-t-elle confié sur le plateau de Ça commence aujourd’hui. 

Fabienne Carat : « Je pense que j’ai touché le fond »

Il convient de rappeler qu’en avril 2022, Fabienne Carat avait déjà fait des confidences sur son accouchement et les épreuves qui ont suivi. Et ce, dans le podcast Parents d’abord. À l’époque, sa fille Céleste n’avait que cinq mois. « C’était dur, j’ai attrapé le Covid quelques jours avant mon retour sur Paris. Je l’ai appris à 22h30 la veille de prendre mon train de retour qui était à 9h. Donc je n’ai pas pu remonter sur Paris. Je n’ai pas pu accoucher à Paris comme cela était prévu. J’étais bloquée à Nice toute seule », a confié l’actrice de Plus belle la vie. Le Covid-19 a prouvé difficile pour de nombreuses personnes. Ainsi, Fabienne Carat s’est retrouvé en plein dedans. Et ce, avec un nouveau-né.  

Toujours dans le podcast Parents d’abord, Fabienne Carat a décidé de rajouter quelques confidences. « Ça a été très très très dur, je pense que j’ai touché le fond. J’ai des amis à Nice, mais des amis, c’est rassurant, mais c’est le néant. Il n’y avait pas mon papa, ni ma maman, pas de conjoint. Personne. À la clinique, j’étais seule, covidée et en isolement. J’étais très peu aidée par les sages-femmes, car j’avais le Covid même si je n’avais pas de symptômes. J’ai eu une césarienne. J’ai vraiment morflé », a-t-elle confié, avec toujours autant d’émotion dans sa voix. En guise de conclusion, Fabienne Carat a voulu souligner que sa fille a un caractère en or. « Je lui donne énormément d’amour (…) Elle est vraiment cool. Parfois, je sens qu’elle galère, mais en silence. Elle sent que ça n’est pas facile pour moi, elle est vraiment très gentille ». 

Source : Closer Mag