Julien Doré se confie sur le tournage de la saison 2 de Panda : « Chacun a sa méthode »

Après le carton des premiers épisodes, Julien Doré a repris son rôle dans la série Panda, pour de nouvelles aventures. Aujourd'hui, il semble avoir gagné en confiance en tant qu'acteur.

© TF1

Né en 1982 à Alès, Julien Doré s’est lancé très jeune dans la musique. Mais il connaît une réelle notoriété à 25 ans, en remportant la saison 5 de La Nouvelle Star. Ce coup de projecteur l’a révélé au grand public. Par la suite, il a fait ses preuves en tant qu’auteur, compositeur et interprète. Avec des tubes devenus cultes, comme Les Limites, Paris-Seychelles ou encore Coco Câline. Il a même été récompensé aux victoires de la musique en 2015. Mais depuis quelque temps, l’artiste brille aussi par son talent d’acteur, dans la série Panda.

Avant de se lancer dans le rôle principal de cette fiction diffusée sur TF1, Julien Doré avait déjà une certaine expérience de la comédie. On a ainsi pu le voir dans plusieurs films comme Pop Redemption ou Chez nous, c’est trois. Il a assuré le doublage de plusieurs longs-métrages, comme Yéti et Compagnie (2018). Il a même fait des apparitions récurrentes dans la série Dix pour cent. Cela dit, pour lui, incarner le flic atypique dans Panda a d’abord représenté un gros défi. Mais après l’accueil de la saison 1, le chanteur paraît plus déterminé que jamais. Alors que le tournage est toujours en cours, il a accepté d’en dire plus…

L’équipe devant les caméras, pour la suite de Panda

Ces derniers jours, les journalistes du Parisien ont pu accéder au lieu où la fiction est tournée, dans le sud de France. L’occasion de voir l’artiste en plein travail, avec les autres comédiens, comme Gustave Kervern ou Ophélia Kolb. D’après eux, l’ambiance qui règne sur tournage de Panda est propice à l’émulation. Chacun tire les autres vers le haut.

« On parle beaucoup des scènes entre nous et on cherche toujours. On se connaît bien et en se regardant, on sait. », révèle l’actrice qui joue Lola dans la série.

À les écouter, Julien Doré a toutes les qualités requises pour le métier de comédien :

« C’est un peu pour Julien que je suis venu l’an dernier. Il est hypertalentueux et imaginatif. Au début, il était un peu intimidé puis on l’a senti plus à l’aise en fin de saison 1. Sur cette deuxième, il s’est lâché. », commente Gustave Kervern, qui incarne le commissaire Messina.

Il est vrai que l’artiste a quelque peu évolué. Le succès des premiers épisodes de Panda l’a profondément touché.

« J’attendais de voir si la saison 1 allait marcher. (…) Au lendemain de la diffusion des deux premiers épisodes (6,4 millions de téléspectateurs et jusqu’à 7,6 millions avec le replay pour le premier), je suis tombé de ma chaise ! Cette saison 2 est un plus. On s’est pris davantage la tête sur ce qu’on allait faire et comment. On ne part pas du principe que tout est acquis. Les personnages sont installés et on va pouvoir faire surgir des choses surprenantes. », explique le chanteur.

Grâce à ce bon accueil, Julien Doré a pu se sentir plus légitime dans son rôle.

 » Sur le tournage de la série, je m’étonne d’être là, il y a toujours cette question de légitimité. Mais, en saison 2, je me sens plus libre. Avant, il y avait la peur. Je me demandais comment les autres comédiens faisaient. Chacun a sa méthode. Cela m’a aidé à me dire : moi aussi j’ai le droit d’être là. Il faut que cela reste de l’amusement, même si j’ai trois mois de préparation, que je passe une partie de l’année à penser à Panda. »

Finalement, il considère le personnage de Panda comme un autoportrait, un peu caricatural :

« Quand j’enfile le pantalon et la chemise de Panda, ce gars-là c’est un prolongement de ce que je suis, mais les traits sont grossis. »

Pour l’intrigue, on ne peut rien vous révéler, de peur de gâcher votre plaisir. En revanche, vous devez savoir que l’un des acteurs de la comédie Un p’tit truc en plus (réalisé par Artus) a rejoint le casting de la série. Il intervient également dans l’émission Les Rencontres du Papotin. Il s’agit de Stanislas Clermont. Après sa montée des marches à Cannes en mai dernier, le comédien a l’air aux anges :

« Je suis heureux d’être là, avec Julien. (…) Après le Festival de Cannes, c’est incroyable. »

Dans Panda, il incarne un médecin légiste à la personnalité bien marquée. À ce stade, les téléspectateurs n’ont plus qu’à attendre. En espérant que les prochains épisodes seront à la hauteur de leur engouement. Affaire à suivre !

Sources : leparisien.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :