Pascal Praud tacle Kylian Mbappé : « Il prend des positions qui peuvent étonner »

Après les nouvelles consignes de vote données par le capitaine de l'équipe de France de football, Pascal Praud ne décolère plus.

© CNEWS / Getty Images

Né en 1964 à Nantes, Pascal Praud a d’abord suivi des études de droit, avant de s’orienter vers une formation de journaliste. Cela dit, ces dernières années, son travail a quelque peu évolué. À la fin des années 1990, on pouvait le retrouver dans Téléfoot. Tel un journaliste spécialisé dans le sport. À la fin des années 2000, il a même eu l’occasion d’accompagner le Football club de Nantes (sur la communication et le marketing de l’équipe).

Or, le temps passé, le ton de Pascal Praud a changé. Aujourd’hui, il n’est plus question de commenter les parcours des athlètes ou les compétitions. Mais bien de poser de grandes phrases face caméra, tel un éditorialiste plein de certitudes, sur l’actualité politique du pays. Ainsi, dans L’heure des pros, il a toujours le temps de parole nécessaire pour déployer ses opinions. Et ce vendredi 5 juillet au matin, il a choisi de s’en prendre à Kylian Mbappé.

Pascal Praud aimerait qu’on fasse taire le célèbre attaquant

Ces dernières semaines, les acteurs, les chanteurs, les célébrités, les youtubeurs… Tous ont tenté de mobiliser le public pour les législatives anticipées. Avec plus ou moins de succès, puisque certains internautes ont tendance à se braquer, lorsqu’on leur demande de faire barrage au RN. Dans ce contexte, Pascal Praud estime que Kylian Mbappé va trop loin, en appelant les Français à « voter du bon côté ». Aussi, le joueur en a pris pour son grade ce 5 juillet sur CNEWS.

« Je trouve que Mbappé a beaucoup changé depuis le jeune homme qu’il était à Monaco et l’adulte qu’il est devenu au Paris-Saint-Germain. », commence le journaliste.

Il est vrai qu’à ses débuts dans l’équipe monégasque, il avait entre 15 et 18 ans. Aujourd’hui, Kylian Mbappé est un jeune homme de 25 ans. Qui n’a plus peur de s’exprimer face à la presse. Même si on peut être en désaccord avec ses déclarations. De son côté, Pascal Praud estime que le footballeur n’a pas su se tenir.

« Il faut être en béton armé pour résister à l’ubris. Savoir rester à sa place, savoir qui on est et savoir aussi qui on n’est pas. »

Lui, pourtant, a bien délaissé sa place dans les talk-shows sportifs, pour se piquer de politique sur sa chaîne d’info en continu. Mais il loue la discrétion d’autres personnalités du monde du football.

« Zinédine Zidane ou Didier Deschamps ont compris depuis 30 ans que leur place particulière les obligent à une certaine modération quand ils s’expriment. L’un et l’autre mesurent la portée de leurs mots, ils ne sont jamais offensants ni péremptoires quand ils prennent la parole. »

Pour Pascal Praud, Kylian Mbappé a forcément pris la grosse tête.

« Pour qui se prend Mbappé ?’ Est une interrogation quand j’entends ici ou là, l’équipe de France ne peut pas être prise en otage par deux ou trois meneurs qui crachent sur leurs concitoyens. J’observe que le ministère des Sports comme la Fédération française de football n’entrent pas en conflit avec Mbappé. »

Il avance qu’un footballeur ayant soutenu le RN en conférence n’aurait pas eu la même liberté. Et appelle même à ce que des décisions soient prises, il juge les propos du capitaine des bleus scandaleux :

« Mbappé ne s’exprime pas en tant que Kylian Mbappé, il s’exprime en tant que capitaine de l’équipe de France. Il porte un maillot (…) là il sort finalement de son obligation de réserve naturelle. En méprisant (…) 10 millions de Français. »

Voir un sportif s’exprimer sans réserve révolte l’éditorialiste, qui a fini par déraper en voulant atomiser le joueur.

« Mais ils ne diront rien (…). Vous seriez ministre des Sports vous feriez sans doute comme la ministre aujourd’hui, vous vous tairiez parce que personne n’ose lui rentrer dans la gueule. Pardonnez-moi d’être un peu trivial comme ça. Personne n’ose ! Parce que c’est Mbappé (…) il prend des positions qui peuvent étonner. »

 

Sources : ozap.com

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :