Flavie Flament va succéder à Marie Portolano dans Télématin

Après des années à son concentrer sur les ondes, Flavie Flament va revenir à la télévision. Et pas n'importe où, puisqu'elle sera en tandem avec Thomas Sotto.

© Getty Images

Née en 1974, Flavie Flament a fait carrière à la télévision dès l’âge de 15 ans. À l’époque, elle venait d’être élue Miss OK, et apparaissait sur M6 dans l’émission Boulevard des clips, aux côtés de Laurent Boyer. Par la suite, elle fera ses preuves dans la production de différents programmes. Comme Frou-frou ou Ça déméninge ! Mais le grand public l’a aussi vu exercer en tant qu’animatrice. Comme dans Nice People, Vis ma vie ou encore Sagas.

Or, ces dernières années, Flavie Flament se faisait rare sur le petit écran. Elle exerçait essentiellement au sein de la radio RTL. En parallèle, elle a aussi brisé le silence sur les abus subis dans son adolescence, de la part du photographe David Hamilton. Un traumatisme qu’elle révèle dès 2016, dans son livre La Consolation. À présent, l’ex-femme de Benjamin Castaldi s’apprête à revenir à l’antenne

Flavie Flament face aux téléspectateurs, dès le matin

Chaque matin, des millions de personnes se réveillent et prennent leur petit-déjeuner devant Télématin. Ces derniers temps, l’émission de France 2 a connu de nombreux changements. Après des années de règne, William Leymergie a quitté la chaîne en 2017. Et depuis 2021, c’est Thomas Sotto qui a pris le relais. Au départ, il faisait équipe avec Julie Vignali. Mais elle a cédé sa place à Marie Portolano. Cette dernière va quitter l’antenne et Flavie Flament va intervenir pour la remplacer.

Précisons que si Marie Portolano quitte Télématin, cela n’a rien à voir avec les récentes polémiques autour de l’attitude de Thomas Sotto. La belle doit tout simplement partir en congé maternité. Et une fois que son bébé aura pointé le bout de son nez, elle ne pourra pas se consacrer à la matinale tout de suite. Très connue et appréciée par le grand public, Flavie Flament ne devrait pas avoir de mal à trouver sa place dans l’émission. Il faut dire qu’à 50 ans, la belle n’a rien perdu de son charme. Bien au contraire.

« C’est une animatrice qui a énormément de talent et est très empathique. Elle correspond aux valeurs de Télématin. », se félicite Alexandre Kara, le directeur de l’information chez France Télévisions.

Sources : leparisien.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :