Laurent Delahousse, passionné de sport depuis toujours : « Même si j’étais tout petit »

Alors que le Tour de France a commencé, les JO de Paris 2024 ne devrait plus tarder. Pilier de France Télévisions, Laurent Delahousse en a profité pour se confier.

© Getty Images

Né en 1969, Laurent Delahousse a d’abord fait des études de droit, à l’Université Panthéon Assas. Et pour cause : il envisageait de devenir avocat. Finalement, il fait ses débuts en tant que journaliste dans les années 1990. D’abord sur RTL puis LCI. Or, depuis 2006, il a rejoint France 2. Sur cette chaîne, le public a pu le voir présenter le JT, mais aussi l’émission 20 h 30 le dimanche.

Depuis, Laurent Delahousse a fini par devenir un visage familier pour des millions de téléspectateurs. Comme beaucoup de gens, il s’apprête à passer un été placé sous le signe du sport. En effet, le Tour de France a débuté le 29 juin dernier. Et dans trois semaines, Paris lancera le coup d’envoi des Jeux Olympiques 2024. Un programme qui va mobiliser de nombreux journalistes et commentateurs sportifs. Or, au milieu de toute cette effervescence, le présentateur a décidé de replonger dans ses souvenirs d’enfance

Des moments restés gravés dans la mémoire de Laurent Delahousse

Il n’y a pas d’âge pour vibrer devant une compétition ou exploser de joie au milieu d’une foule de supporters. Après tout, les tout petits aussi ont besoin de se dépenser et d’avoir des étoiles plein les yeux. Et ce n’est pas Laurent Delahousse qui dira le contraire. Ce 4 juillet, face caméra sur Instagram, le journaliste a déclaré qu’il a toujours été adepte des événements sportifs. Il faut dire qu’il a eu la chance de grandir dans une famille décidée à lui transmettre les valeurs du sport.

« Je me suis souvent endormi en brandissant la coupe du monde dans mes mains. La première Coupe du monde que j’ai suivie, c’est celle en Argentine, et j’ai encore des souvenirs de moi, allongé, les matchs étaient en pleine nuit, et mon père me réveillait. », explique le présentateur.

Résultats ? Des décennies plus tard, Laurent Delahousse se souvient encore avec précisions de ces soirées, à la gloire du ballon rond.

« J’étais sous la table de la maison, il me réveillait et je regardais avec un coussin. Parfois, je m’endormais pendant les matchs, sauf ceux de l’équipe de France. J’avais beaucoup de chance d’avoir un papa qui comprenait ma passion et qui voulait me la faire vivre, même si j’étais tout petit. »

Avant de s’intéresser à la justice ou à l’information, lui-même a songé à faire carrière sur les pelouses des stades.

« J’ai longtemps rêvé de devenir footballeur, alors mon meilleur souvenir d’enfance de sport #tv est forcément lié à cette passion ! », précise le journaliste en légende de cette vidéo Instagram.

Sources : gala.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :