Mathieu Kassovitz s’explique après sa déclaration sur le RN : « Imbéciles »

Le 22 juin au soir, le réalisateur a pris la parole sur LCI. Résultat ? Un passage où Mathieu Kassovitz semble faire l'éloge du RN a mis le feu à la toile.

© LCI

Ce week-end, les célébrités n’ont pas cessé de prendre la parole. Si cette tendance agace certains électeurs, elle ne devrait pas s’arrêter. Et pour cause : aucune loi n’interdit aux personnalités publiques d’énoncer librement leurs opinions politiques. D’ailleurs, de nos jours, avec les réseaux sociaux, chacun peut le faire. Aussi, ces derniers jours, Arthur, Rachel Khan ou encore Marianne James ont fermement pris position contre « les extrêmes ». Désignant ainsi le bloc de droite et le bloc de gauche. Mais lorsqu’on partage son avis, un malentendu peut toujours arriver. Et ce n’est pas Mathieu Kassovitz qui dira le contraire.

Lors de visite sur le plateau de LCI, samedi soir, il a commenté la percée du Rassemblement national. En des termes qui avaient l’air plutôt élogieux. La séquence est rapidement devenue virale.

« Est-ce qu’on est vraiment le pays des droits de l’Homme ou est-ce qu’on est devenu autre chose ? C’est aussi intéressant, parce que peut-être qu’on est devenu autre chose, et il faut accepter ça aussi. (…) Peut-être que le FN a sa place en France, et peut-être qu’ils vont faire un meilleur boulot. En tout cas c’est peut-être une expérience à essayer. (…) On ne saura jamais vraiment qui on est si on n’est pas passés par ce stade-là. »

Ces déclarations ont beaucoup étonné ceux qui connaissent l’œuvre de Mathieu Kassovitz. En effet, en 1995, il a triomphé avec le film La Haine. Un long métrage suivant le quotidien de 3 jeunes, au lendemain d’importantes émeutes en banlieue parisienne. Et largement construit pour dénoncer le racisme. Devant le scandale que ses propos ont suscité, le réalisateur a décidé de clarifier sa position ce 24 juin.

Mathieu Kassovitz dénonce des méthodes malhonnêtes

De nos jours, il y a deux façons de regarder la télé : en live ou en replay. Mais on retrouve aussi quelques morceaux choisis sur X ou Instagram. Généralement, il s’agit des séquences les plus marquantes des émissions. Afin de faire réagir un maximum d’internautes. C’est ainsi que le réalisateur a vu ses propos sortis de leur contexte. Dans la vidéo qui a circulé ces derniers jours, Mathieu Kassovitz paraît prêt à envisager de voter pour le RN.

Or, cet extrait est à mettre en perspective avec ce que l’acteur a dit quelques minutes plus tôt sur LCI. Aussi, il a décidé de faire taire les mauvaises langues. En postant une version plus complète de son intervention face à Darius Rochebin, via son compte Instagram.

« Voici un extrait plus large de cette (interview) et vous avez même la possibilité de voir les 25 minutes complètes sur LCI (si vous avez les capacités cognitives) et vous faire votre propre avis (si vous en avez un). Bon week-end et allez voter la semaine prochaine. », a taclé le réalisateur en légende de cette vidéo.

Effectivement, en découvrant l’ensemble de sa prise de parole dans son ensemble, on comprend vite que Mathieu Kassovitz ne soutient pas le Rassemblement national. Et il se prononce clairement contre le racisme.

« Tant que l’équipe de France sera représentée par des Africains, des Arabes, des personnes de toutes nationalités qui sont venues en France et qui ont été acceptées et qui ont grandi ici, on ne pourra pas être un pays raciste et les racistes ne pourront pas gagner. (…) On est multicolores quoi qu’il se passe. »

Le même soir, il avait également fait un parallèle explicite entre l’héritage du parti de Jordan Bardella, et les exactions commises lors de la guerre d’Algérie.

« À la base, Le Pen, c’est l’OAS, il a torturé des gens pendant la guerre. »

De son côté, s’il fallait choisir entre la droite et le Nouveau Front Populaire, il avait aussi exprimé clairement son choix :

« Forcément à gauche. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mathkasso (@mathkasso)

Sources : ozap.com

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :