Justin Timberlake : ivre au volant à New York, il passe devant le juge !

Célèbre pour sa carrière au sein du boys band NSYNC, puis en solo, Justin Timberlake vient de défrayer la chronique sur la route...

© Getty Images

Le monde a découvert cet artiste dans les années 1990. À l’époque, le petit blond faisait tourner les têtes en tant que membre du groupe NSYNC. Par la suite, Justin Timberlake a fait ses preuves en solo. Avec des hits comme Cry me a river ou Sexy back. N’oublions pas non plus ses nombreuses collaborations. À l’image du tube Signs, interprétée avec Snoop Dogg et Charlie Wilson. Ou encore le clip de sa chanson What Goes Around… Comes Around, dans lequel on retrouve Scarlett Johansson.

Justin Timberlake a même eu l’occasion de se lancer dans une carrière d’acteur, en plus de la musique. Il a ainsi décroché des rôles de premier plan dans de grosses productions. Comme The Social Network ou Time Out. L’artiste a enchaîné les succès et les récompenses pendant plus de 20 ans. Mais depuis peu, on dirait qu’il file un bien mauvais coton

Justin Timberlake dans la tourmente

Sur la route, les conducteurs n’ont pas le droit à l’erreur. Le moindre mauvais geste peut avoir des conséquences malheureuses. Voilà pourquoi, en France comme aux États-Unis, la conduite sous l’emprise de substances est proscrite. Justin Timberlake vient de l’apprendre à ses dépens. Lundi 17 juin au soir, il a fait l’objet d’un contrôle de police dans le quartier de Long Island à New York. Résutat ? Les policiers ont découvert qu’il conduisait en état d’ivresse. Il ne devrait pas tarder à rendre des comptes devant la justice. Son audience doit avoir lieu ce mardi. Et son jugement sera prononcé le 26 juillet prochain.

Précisons que Justin Timberlake sortait d’un dîner à l’American Hotel, dans le secteur de Sag Harbor. Et qu’il avait pris le volant pour se rendre chez l’un de ses proches. Les autorités l’ont arrêté alors qu’il venait de griller un panneau stop, tout en déviant de sa trajectoire. Cette affaire vient, une fois de plus, ternir la réputation du chanteur. Avant cela, il avait  déjà connu une vive polémique à l’automne 2023. En cause ? Le livre de Britney Spears, The Woman in me. Dans cet ouvrage, la blonde se confiait sur le comportement toxique de Justin Timberlake, du temps de leur relation, entre 1999 et 2001. Il aurait notamment fait pression sur elle pour qu’elle ait recours à l’IVG, suite à une grossesse imprévue. Ambiance, ambiance…

Sources : bfmtv.com

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :