Nabilla en voyage humanitaire avec son fils aîné : « C’est pour aider les enfants »

Célèbre pour sa carrière d'influenceuse et de femme d'affaires, Nabilla transmet de belles valeurs à ses enfants. Comme la générosité et l'altruisme.

© Instagram @nabilla

Décidément, qu’on apprécie la jolie brune ou qu’on la méprise, elle sait toujours sortir du lot. Prête à surprendre les foules, elle a sans cesse de nouveaux projets. Dans le monde des affaires, mais aussi pour la bonne cause. Il y a encore quelques années, on connaissait Nabilla pour sa plastique et son tempérament de feu. À présent, elle file toujours le parfait amour avec Thomas Vergara. Cela dit, le couple a donné naissance à deux adorables garçonnets. Milann, en 2019, puis Leyann en 2022.

Son statut de mère de famille, Nabilla le prend très au sérieux. Elle qui passait pour une jeune fille capricieuse, est maintenant une maman posée et exigeante. Décidée à donner une éducation exemplaire à sa progéniture. Ce qui passe par l’excellence à l’école. Mais également par certains grands principes moraux. C’est ainsi qu’elle a mis les voiles, direction le Kenya, avec Milann. L’objectif ? Elle a décidé de l’expliquer en détails ce 18 juin sur TikTok !

Nabilla révèle sa démarche, point par point

Ces dernières années, certains influenceurs ont défrayé la chronique en montrant leurs voyages humanitaires. Certains ont même lancé des cagnottes, qui se sont avérées être de vraies arnaques. Sans aucun bénéfice pour les populations en détresse. Nabilla, elle, ne laisse rien au hasard.

« On est bien arrivés à Nairobi au Kenya. (…) Si vous vous rappelez, il y a trois ans, on était venus à l’orphelinat Imani. Pour justement, pouvoir aider les enfants. Ça s’était fait très naturellement. À la base, on était venus voir les girafes. (…) Et ensuite, on était tombés sur l’orphelinat (…) On avait demandé s’il avait besoin de quoi que ce soit. On leur avait acheté pas mal de jouets, etc. Et par la suite, on a découvert qu’ils avaient besoin de bien plus que des jouets. Ce qu’on fait depuis 3 ans, c’est qu’on prend en charge les assurances maladie des enfants. Cela dit, depuis le Covid, il y a beaucoup d’arrivées, de beaucoup d’enfants…Y 7 centres qui ont ouvert. À la base, il n’y en avait qu’un. On ne peut pas tout faire tous seuls. On a trouvé une solution. »

Le fils aîné de Nabilla, Milann, à seulement 5 ans, semble très investi :

« C’est pour aider les enfants. », indique le petit bonhomme face à la caméra.

La maman, elle, a trouvé des interlocuteurs sérieux pour mener à bien ce beau projet.

« C’est surtout parler aux organisations internationales. Qui nous ont aiguillés, en nous disant : « Les amis, sur place y a des ONG. Nous, on ne savait pas du tout ce que c’était une ONG. En fait, c’est des organisations non gouvernementales, avec des médecins, des infirmières, du personnel médical. Notre but, c’est de mettre en liaison les orphelinats avec ces ONG. Comme ça quand les enfants sont malades (…) ils peuvent aller se faire soigner gratuitement. »

Nabilla et ses proches reçoivent également des listes d’achats nécessaires aux orphelins. Qu’ils complètent avec des jouets, des denrées alimentaires… Tout en réalisant des visites plusieurs fois par an, pour prendre des nouvelles des enfants, et de ceux qui s’occupent d’eux.

« On est devenus très très proches avec les fondateurs et fondatrices de Imani Children Home. On a beaucoup de respect pour tout ce qu’ils font en Afrique ou au Kenya. »

Visiblement, l’ancienne vedette des Anges de la téléréalité a tout prévu pour mener une action pleine de sens. Sa prise de parole détaillée sur TikTok risque d’agacer encore plus les mauvaises langues. Mais de son côté, elle paraît plus intéressée par le sort des enfants kényans que par les critiques des internautes.

@nabilla.v Je vous explique tout 💕! Voici le instagram de l’orphelinat @imanirehabilitationagency #kenya ♬ son original – Nabilla

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :