Jérémy Bellet sort du silence concernant les élections : « Je ne force personne »

Mannequin et artiste, Jérémy Bellet n'a pas l'habitude de se mêler de politique. Et pourtant, à deux semaines des législatives, il a choisi de se positionner.

© Instagram @jeremybelletoff

On connaît Jérémy Bellet pour son engagement contre le harcèlement. Il est d’ailleurs en train d’écrire un livre sur le sujet. Un ouvrage dans lequel il a aussi laissé sa grande amie, Loana, s’exprimer. Proche de la lofteuse, il est souvent parmi les premiers à donner de ses nouvelles. Mais aussi à s’inquiéter pour la blonde, à l’image de son meilleur ami, Eryl Prayer.

En 2023, Jérémy Bellet avait aussi fait parler de lui, suite à la sombre affaire Palmade. Ancien petit ami du comique, il était venu témoigner sur C8. Mais il ne se limite pas à cette relation. D’ailleurs, le jeune homme s’est marié avec un autre homme, il y a déjà plusieurs mois. Ce qui lui avait valu une déferlante de messages haineux. Toujours combatif malgré l’hostilité des internautes, il vient de révéler ses craintes quant à la percée du RN en France. Une prise de parole qui tranche avec son image habituelle

Jérémy Bellet dénonce une montée de l’intolérance

Alors que les législatives n’ont pas encore eu lieu, un vent de panique souffle déjà à travers le pays. Et les agressions homophobes connaissent déjà une recrudescence depuis que le RN a fait plus de 30 % aux élections européennes. Dans ce contexte troublé, Jérémy Bellet a décidé de ne plus cacher sa consternation.

« Le Rassemblement national je l’emm*rde ! N*que le FN ! Je parle rarement de mes opinions politiques. Mais l’heure est très grave et le danger est trop grand pour que je ferme ma gueule. Alors oui, cette prise de parole risque de me faire perdre des contacts et des soutiens. Sachez que je m’en fous royalement. Et que ne rien dire, me concernant, serait cautionner l’inacceptable. »

Jusqu’ici, les vedettes qui ont élevé la voix contre le RN ont fait face à des torrents d’injures. Comme Squeezie, taclé par les internautes parce qu’il serait trop riche pour comprendre leurs votes. Et Léna Mahfouf, menacée par les plus racistes sur Instagram. Jérémy Bellet le sait. Mais il estime qu’il doit la vérité au public.

« Je ne force personne à voter pour un parti ou pour un autre. Faites simplement le bon choix. Je sais que mon message va mal passer auprès de certaines de mes connaissances. Dont des politiques du parti que je combat. Tant pis, je ne peux pas me taire dans un tel contexte. »

En effet, dans l’entourage du mannequin comme partout en France, les opinions divergent. Parmi ses amis, on peut citer Pierre-Jean Chalençon. Qui lui-même est connu pour avoir invité Jean-Marie Le Pen à l’un de ses anniversaires. La preuve que la complicité ou la sympathie qu’inspire une personne, ne signifie pas qu’on doive accepter toutes ses idées. À méditer.

Les stories de Jérémy Bellet le 16 juin 2024
Instagram @jeremybelletoff

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :