Sam Zirah brise le silence après son interview de Rima Hassan : « Un impact au sein de ma propre famille »

Habituellement, Sam Zirah donne la parole à des stars de téléréalité ou à des influenceurs. Mais il est récemment sorti de sa zone de confort, en recevant Rima Hassan.

© YouTube @SamZirah

Spécialisé dans l’actualité people, le youtubeur a pris tout le monde de court ces derniers jours. En effet, il a choisi d’interroger Rima Hassan. Une candidate en campagne pour les élections européennes, sur la liste de la France Insoumise. Largement controversée, la militante fait souvent face à des accusations d’antisémitisme. Mais Sam Zirah a décidé de mettre ses préjugés de côté, pour discuter avec elle en profondeur.

Dans une vidéo mise en ligne le 31 mai, on le voit revenir avec la jeune femme sur son parcours. Depuis le camp de réfugiés en Syrie où elle a grandi, apatride, jusqu’à son arrivée en France et ses études prestigieuses. Loin des invectives des journalistes de BFMTV ou CNEWS, Sam Sirah a déroulé une interview en toute intimité, comme il sait si bien le faire en temps normal. Mais cet entretien lui a rapidement valu des injures et des menaces de mort en ligne. Désormais, le vidéaste révèle que même certains de ses proches lui en veulent… On fait le point !

Sam Zirah, écœuré par la réaction des siens

S’il ne se dit pas pratiquant, le youtubeur a souvent parlé de ses parents, de confessions juives. Cela dit, la région et la géopolitique n’ont pas grande chose à voir. Aussi, Sam Zirah n’a écouté que sa conscience en offrant une tribune à Rima Hassan. Et son père, comme sa mère, ont salué le sérieux de son travail. Malheureusement, dans son entourage, d’autres ont vivement critiqué sa démarche.

« Y a des gens dans ma famille, du côté de mon père qui ont tenu des propos hallucinants à la suite de cette interview. Donc ç’a eu même un impact au sein de ma propre famille. (…) Je ne pensais pas. », a commencé le vidéaste dans une confession postée sur YouTube, le 8 juin dernier. 

Lien du sang ou pas, Sam Zirah prône la paix. Et il ne tolère aucune injustice. Il a donc réagi de manière ferme aux piques de ses proches.

« Mon père s’en est pris un peu plein la tronche, par certains membres de sa famille, pas intelligents. Très fermés. Qui ont une vision unilatérale du conflit. Qui ne voient que leur propre souffrance, que la souffrance d’un seul peuple. Qui se contrefoutent de la souffrance des autres. »

Comme Hugo Manos avant lui, le youtubeur a aussi été ramené à son homosexualité. Afin de discréditer son soutien envers les civils palestiniens, toujours sous les bombes.

« Qu’est-ce que vient faire mon orientation là-dedans ? »

Heureusement, Sam Zirah peut compter sur ceux qui l’aiment réellement.

« J’ai ma sœur, j’ai mon papa, j’ai pas maman, j’ai mon chéri. J’ai mon vrai noyau à moi. Les autres, ce qu’ils peuvent penser, qu’ils estiment que je suis un vendu, un traître (…) Ça les regarde. »

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :