Alain Chabat : le réalisateur reçoit le Prix Henri-Jeanson

Célèbre pour sa carrière d'acteur, mais aussi de réalisateur et de scénariste, Alain Chabat vient d'obtenir une belle récompense.

© Getty Images

Difficile de ne pas connaître cet artiste aux nombreux talents. Alain Chabat a fait ses débuts sur le petit écran, et plus précisément sur Canal+, dans les années 1980. Après plusieurs postes en tant qu’animateur, il fonde le quatuor Les Nuls. Une troupe qui donnera lieu à d’innombrables programmes humoristiques, mais aussi des sketchs, et l’inoubliable film, La Cité de la peur, sorti en 1994. À l’époque, il intervenait comme acteur, mais aussi comme coscénariste.

Il a fait ses preuves en tant qu’animateur et en tant que comédien et auteur. Dès 1997, il connaît un succès phénoménal en réalisant Didier. Une comédie irrésistible, dans laquelle Alain Chabat partage l’affiche avec l’immense Jean-Pierre Bacri. Par la suite, le réalisateur s’est illustré avec Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre ou RRRrrrr!!! Ce parcours brillant, la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques a décidé de le récompenser.

Alain Chabat et sa nouvelle distinction

Populaire et prolifique, l’artiste est très célèbre auprès du grand public. Néanmoins, il faut rappeler que jusqu’ici, sa carrière hors norme ne lui a permis d’accumuler des dizaines de prix. Son palmarès s’est longtemps limité à son César 1998 de la meilleure première œuvre. Pour sa comédie, Didier. Suivi d’un NRJ Ciné Award 2005 du meilleur doublage, pour sa performance dans la VF de Shrek. Mais le vent a tourné pour Alain Chabat.

Le 4 juin 2024, la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques a décidé de saluer son travail. La SACD en a profité pour lui adresser de nombreux éloges.

« Le Conseil d’administration de la SACD a attribué le Prix Henri-Jeanson à Alain Chabat pour sa maîtrise de l’écriture, sa capacité à fédérer, à faire ressentir, à amuser et à faire réfléchir… toujours avec impertinence et pertinence. Figure de la comédie dans le cinéma français, les répliques de ses films sont cultes, tout comme l’étaient celles d’Henri Jeanson, célèbre dialoguiste du cinéma français. »

Une consécration pour Alain Chabat. Qui n’a jamais attendu les honneurs pour éblouir le public. Bien qu’il ait eu l’air particulièrement touché par cette récompense.

« Merci infiniment pour l’honneur que vous me faites en m’acceptant aux côtés de ces autrices et auteurs qui ont eu ce privilège avant moi. Je vais tâcher d’en être digne. En continuant à explorer ce bon terrain de jeu qu’est la comédie, pour le son des rires ensemble. Quand on est d’accord sur une blague, un point de vue, un clin d’œil… Je partage ce prix avec mes camarades et toutes celles et ceux qui m’ont inspiré et qui continuent de le faire. », a réagi le célèbre acteur. 

Sources : sacd.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :