Slimane donne de la voix pour la paix : « Je ne sais faire que ça »

Alors que le monde entier est bouleversé par le bombardement d'un camp de réfugié à Rafah, Slimane a décidé d'agir à sa facçon.

© Getty Images

Depuis le 26 mai 2024, la communauté internationale retient son souffle. La population palestinienne a été invitée à se déplacer, pour rester en sécurité. Malheureusement, les réfugiés installés à Rafah ont été victimes d’un bombardement meurtrier. Israël évoque un regrettable incident… Mais les images effroyables qui circulent ont suscité une vague de colère parmi les internautes du monde entier. Artiste, mais aussi père de famille, Slimane a été très ému par ces atrocités.

Au cours de son passage par l’Eurovision 2024, il avait déjà pris la parole sur le conflit en cours à Gaza. En se déclarant du côté de la paix et de l’amour. En effet, de nombreuses polémiques ont éclaté en marge de la compétition à Malmö. Des manifestations ont même eu lieu, exigeant la mise en retrait de la candidate israélienne, Eden Golan. Ce 28 mai 2024, Slimane brise de nouveau le silence sur le sort de la population gazaouie. Et pour s’exprimer, le chanteur a choisi le moyen qu’il maîtrise le mieux : la musique.

La réaction de Slimane

Ces derniers mois, peu de célébrités ont osé prendre la parole publiquement. Mais l’opinion publique a commencé à se mobiliser. Sur les réseaux sociaux, les appels au boycott se multiplient. Et les stars n’y échappent pas. Ainsi, le mouvement Block Out a déjà coûté des centaines de milliers d’abonnés à Taylor Swift ou encore Kim Kardashian. Et depuis quelques jours, les influenceurs et personnalités publiques se mettent à relayer des liens vers des cagnottes en faveur des enfants de Gaza. À l’image de Camille Lellouche, qui a reçu des messages haineux après cette story. Clara Luciani a même décidé de s’engager aux côtés de l’UNICEF. Slimane, lui, a choisi de s’exprimer en chanson. Via une courte vidéo postée sur son compte Instagram.

« Je ne sais faire que ça … chanter. Souhaiter la paix plus que tout, plus que jamais. Les temps sont si obscurs, la division si facile… »

Pour donner de la voix, le chanteur a opté pour des paroles en anglais. Sans doute le moyen de toucher un public international, à l’heure où sa carrière dépasse nos frontières :

« WHAT ABOUT PEACE?
WHAT ABOUT FREEDOM?
WHAT ABOUT LOVE FOR ALL THE CHILDREN IN THIS FUCKING WORLD?
WHAT ABOUT PEACE? »

Le morceau inédit de Slimane a séduit un certain nombre d’internautes :

« Mais faut la sortir en urgence tu m’as choquée ! Ça va être aimé universellement t’es pas prêt je crois ! », s’enthousiasme une fan en commentaire.

Mais d’autres semblent regretter l’apparente neutralité du chanteur, alors que des civils meurent par milliers :

« Ce n’est pas une guerre, mais un génocide. », commente un internaute.

Rappelons qu’à ce stade, la Cour Pénale Internationale n’a pas encore statué définitivement sur les massacres perpétrés sur la bande de Gaza. Ainsi, à ce jour, on parle de crime de guerre. Mais les choses pourraient évoluer dans les prochains jours. L’ONU vient de se réunir pour discuter de la situation humanitaire catastrophique à Rafah. Rappelons que d’autres artistes ont déjà opté pour la musique afin d’aider les populations sur place. Ainsi, le 22 mai dernier, plusieurs stars du rap ont organisé un festival. Parmi eux, on retrouvait Tif, PLK ou Soulking. Avec cet événement, plus de 100 000 euros ont été récoltés pour aider les civils victimes du conflit.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :