OL contre PSG : de graves incidents avant la finale de la Coupe de France

Ce 25 mai 2024 au soir, l'OL va s'oppposer au PSG, au stade de Pierre Mauroy, en périphérie de Lille. Mais avant même le début du match, des violences ont éclaté entre les supporters.

© Twitter @MegaPSG_

Afficher Masquer les titres

Après des semaines de sélection, place à la finale de la Coupe de France ! Organisée au Stade Pierre Mauroy, près de Lille, la rencontre entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais galvanise les foules. Venus de toutes les régions de l’hexagone, des supporters en liesse ont pris la route. Afin d’aller soutenir leurs équipes favorites. Malheureusement, cet enthousiasme a donné lieu à de nombreux débordements. Opposant certains fans de l’OL à ceux du PSG.

Particularité à noter : les incidents n’ont pas éclaté près du stade. Mais sur une aire de l’autoroute A1. À proximité d’un péage, qui terminé en flamme. Sur fond de bagarre générale. Les autorités s’attendaient bien à des heurts entre les ultras. Mais ce 25 mai, l’hostilité entre l’OL et le PSG a failli devenir hors de contrôle. Impactant de nombreux autres supporters, qui eux, n’avaient absolument rien demandé. On fait le point !

OL-PSG : comment la situation a dégénéré ?

Les bus qui transportent les adeptes du ballon rond font déjà l’objet d’une surveillance renforcée. Ainsi, avant d’aller jusqu’au stade Pierre Mauroy, ces derniers devaient faire escale sur une aire de l’autoroute A1. Située non loin d’Arras, près du péage de Fresnes-lès-Montauban. Pour qu’une escorte policière vienne à eux. Ainsi, à 17 h, un groupe appelé les Bad Gones (supporters de l’Olympique Lyonnais) est arrivé sur les lieux. Malheureusement, ces ultras de l’OL ont rapidement croisé ceux du PSG, réunis au même endroit. Les Lyonnais auraient alors lancé l’assaut sur les Parisiens. Peu de temps avant que les CRS n’arrivent sur place pour tenter de rétablir le calme.

En effet, en quelques instants, la confrontation a débouché sur une bagarre générale. Pour disperser les supporters, les force de l’ordre ont eu recours à des gaz lacrymogènes. Rappelons que sur l’autoroute, se trouvaient 15 bus, et pas moins de 500 amateurs de football. Cela dit, cet esclandre entre l’OL et le PSG a eu de lourdes conséquences. Car les CRS n’ont pas réussi à apaiser la situation en claquant des doigts. Des ultras lyonnais étaient présents un peu partout. Résultat ? La circulation a été coupée sur l’autoroute A1. Dans le même temps, des fans du PSG ont passé à tabac un supporter lyonnais. Deux bus ont été incendiés au niveau péage. Causant un feu impressionnant. Et paralysant tous les automobilistes.

La présence de 200 CRS a fini par calmer la foule. Cela dit, une rumeur de matériel volé a remis le feu aux poudres le temps d’une seconde bagarre. Dans la foulée, les supporters venus en familles, avec des enfants, ont été isolés des affrontements. Des pompiers ont débarqué sur les lieux. Afin d’évacuer les fans de l’OL, puis ceux du PSG. L’opération a pris du temps, et a pu pénaliser certains de ces supporters.

Une honte pour les fous du ballon rond

Malgré ce contexte sous haute tension, la préfecture a confirmé que la finale allait bien se tenir ce 25 mai au soir. Espérons que le score final ne déclenche pas d’autres incidents. Sur la toile, l’affaire a causé la consternation des vrais passionnés de football. Rappelons que la rixe a donné un lieu à un triste bilan. Avec 8 policiers blessés, 1 bus en flamme et 4 bus hors d’usage. Sans compter les débordements ayant eu lieu pendant le match.

« J’espère que tous les détracteurs de l’O.M. qui passe leur temps à pourrir notre Club…dénonceront avec force, ce qui se passe en ce moment entre Supporters du PSG et de l’OL ! Quelle honte et quelle image encore pour pour le foot français. », tweete un marseillais.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :