Bruno Roblès raconte son éviction de TF1 : « Je suis parti avec l’eau du bain »

Alors que sa popularité était à son maximum, TF1 l'a malheureusement remercié l'animateur. Une situation que Bruno Roblès a toujours du mal à comprendre aujourd'hui

© C8

Bruno Roblès fait partie de ces animateurs qui ont fait la pluie et le beau temps dans les années 2000. Dans un premier temps, il commence sur RFM. Puis se voit rapidement débauché sur NRJ, grâce à sa bonne humeur. Celui qui se décrit comme étant épicurien avait totalement réussi à séduire son audience dans le fameux 6-10. Émission dans laquelle on retrouve aujourd’hui Manu Levy. À l’heure actuelle, Bruno Roblès officie tous les matins sur Rire et Chansons dans le Morning du rire.

Animateur polyvalent avec un sérieux attrait pour l’humour, on le retrouve aux commandes des Masters du rire. Cela dit, ce n’est pas sa première expérience dans le milieu télévisuel. En effet, Bruno Roblès avait fait ses armes à la grande époque de la télévision sur TF1. Ainsi, les plus chanceux ont eu l’occasion de le voir dans la Première Compagnie ou encore Incroyable mais vrai. Au cours de son passage Chez Jordan ce 23 mai, l’animateur a eu l’opportunité de revenir sur ce passage de sa carrière. On vous dit tout.

Bruno Roblès : une descente aux enfers

Alors qu’il se trouvait au sommet de sa gloire chez TF1, Bruno Roblès a connu de sérieuses déconvenues. Effectivement, ses programmes fétiches, à savoir Première Compagnie et Incroyable mais vrai, avaient un franc succès. Malheureusement, cela n’a pas suffi à la nouvelle direction de TF1 pour le garder à l’antenne. D’ailleurs, Bruno Roblès a expliqué quant à l’univers impitoyable de la télévision :

« Je suis parti avec l’eau du bain »

En rapport avec le départ de son mentor d’alors, Etienne Mougeotte, alors directeur de la chaîne. Dans le même temps, l’animateur a fait face à une situation personnelle des plus compliquées. Entre le décès de père et un divorce, Bruno Roblès a confié s’être réfugié dans la nourriture. Aujourd’hui, l’animateur va mieux et peut profiter de son salaire plus que confortable.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :