Automobile : plusieurs constructeurs tirent la sonnette d’alarme !

Sale temps pour les conducteurs ! En effet, 3 rappels sont en cours dans le secteur de l'automobile. Si vous avez récemment acheté une voiture, faites attention !

© iStock / Image d'illustration

Chez Il était une pub, nous avons l’habitude de vous informer sur les dernières alertes publiées sur Rappel Conso. La plupart du temps, ces procédures concernent des denrées alimentaires. Comme de la viande, du poisson ou encore des fromages. Ou encore sur des accessoires ou des jouets pour enfants. Néanmoins, l’automobile n’échappe à ce phénomène.

Afin d’éviter des accidents dramatiques sur les routes, les constructeurs préfèrent prendre les devants. Aussi, lorsqu’ils constatent une anomalie, ils appliquent le principe de précaution. En effet, une voiture avec un défaut de fabrication peut s’avérer très dangereuse. Ce 17 mai 2024, trois rappels touchant le secteur automobile ont commencé. Voici tout ce que vous devez savoir sur ces procédures en cours.

Automobile : ces 3 modèles présentent des risques

Ces dernières semaines, Dacia et Citroën ont déjà averti les consommateurs. Mais ce vendredi, sur Rappel Conso, 3 nouvelles fiches d’information ont été mises en ligne. La première concerne la marque Peugeot. Le constructeur automobile français a lancé un rappel sur les modèles de 208 II. Sortis des lignes de production entre décembre 2023 et février 2024. En effet, un défaut sur l’unité de commande du moteur (MCU) a été relevé. Ce qui peut causer des problèmes, sur l’isolation interne. Et donc entraîner des accidents. Idem pour la procédure mise en place par Opel (Vauxhall) ce 17 mai. Elle concerne la même anomalie. Mais s’applique aux voitures Opel Corsa, produites entre décembre 2023 et février 2024.

Enfin, le troisième rappel concerne une automobile commercialisée par BMW. Le modèle XM présente un autre défaut de fabrication, au niveau du hayon. Résultat ? Certains éléments peuvent se détacher. Causant ainsi un risque d’accident, et de blessures pour d’autres conducteurs présents sur la route. La procédure concerne les voitures produites entre septembre et octobre 2023.

Si vous possédez un véhicule concerné par l’un de ces rappels, contactez immédiatement votre concessionnaire. On n’est jamais trop prudent !

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :