Polska, défigurée après une rhinoplastie : « Ce n’était pas un chirurgien, c’était un boucher »

Au cours de son entretien avec Jordan De Luxe, Polska s'est livrée sur ses opérations de chirurgies esthétiques et notamment une qui lui a coûté quelques problèmes.

© C8

Considérée à tort comme une bimbo écervelée, Polska sait se jouer des polémiques. Malgré son passé difficile, elle a su garder le cap, jusqu’à obtenir ce poste de chroniqueuse sur TPMP. Son arrivée dans l’émission n’a pas fait que des heureux au départ. Elle témoigne :

« Je pense que tout le monde avait des a prioris sur moi »

Cela dit, sa bonne humeur a finalement contribué à lui créer une place de choix au sein de l’équipe. Son chouchou ? Gilles Verdez avec lequel elle aime faire des TikTok hilarants. Avant cette vie de strass et paillettes, Polska a connu la galère. En effet, née en Pologne dans une famille dysfonctionnelle, elle a connu la rue dès l’âge de 17 ans. Personnage médiatique avec un fort capital sympathie, Polska a livré la part sombre de son passé Chez Jordan ce 15 mai. La jeune fille y a révélé avoir subi moult agressions sexuelles. À l’âge de 17 ans, dans sa ville natale ou encore en soirée où on l’aurait drogué à son insu. D’ailleurs, l’une de ses opérations de chirurgie serait liée à l’une de ses agressions. On vous explique.

Polska, charcutée par un chirurgien véreux

Elle l’affirme, Polska a toujours été complexée par son nez. Toutefois, c’est lors d’une sombre affaire d’agression que l’anecdote prendra un autre tournant. Effectivement, la jeune femme a confié à Jordan De Luxe avoir été tabassée par l’ancien compagnon de l’une de ses amies. Une affaire qui l’a conduite à l’hôpital avec le nez fracturé. Par la suite, elle trouve un chirurgien qui décide de s’occuper de son nez. Malheureusement, après l’opération, c’est la douche froide, Polska explique :

« C’était pas un chirurgien, c’était un boucher »

Polska
Capture Chez Jordan – Crédit photo C8

Le résultat est plus que raté. Et elle doit faire une reconstruction, pour un total de 12 000 euros. Par chance, il s’agissait d’un partenariat. De ce fait, cette dernière n’a dû avancer que 2000 euros. Cela dit, la chroniqueuse a indiqué que ce chirurgien est encore en activité. De plus, elle aurait reçu des témoignages de personnes qui auraient aussi eu des problèmes suite à son intervention. La jeune femme explique avoir des problèmes de migraines et de respiration depuis cette mésaventure.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :