Jeremstar balance les salaires des candidats de téléréalités : « Certains sont même à 800€ »

Jeremstar s'est trouvé une nouvelle vocation, à savoir transmettre ses connaissances du monde l'influence. A ce propos lui mieux que personnes n'aurait pu balancer sur les salaires des candidats de téléréalités.

© Getty Images

Il a été une figure incontournable de la presse people en France. Jeremstar a fait les beaux jours des amateurs de potins. Ses interviews, baignoires ont suscité admiration et détestation. D’ailleurs, cette haine larvée a explosé lors du Jeremstar Gate. Pour rappel, Aqababe avait usé de revenge porn sur Jeremstar. Puis, il avait mis en lumière son supposé lien avec Pascal Cardonna. Ce dernier ayant utilisé la notoriété du blogueur pour obtenir des avances sexuelles. Une sombre affaire qui avait fait jubiler tous les détracteurs du vidéaste. Lui-même subissant un harcèlement qu’autrefois, il favorisait.

Aujourd’hui, Jeremstar a changé son fusil d’épaule. Désormais, il lutte contre la haine en ligne. Cela dit, son combat va plus loin. Puisqu’il s’oppose à toute forme d’arnaque sur les réseaux sociaux. Grâce à ses connaissances, il a pu assurer des cours sur le marketing digital pour l’Inseec. D’ailleurs, c’est à cette occasion qu’il a pu revenir sur l’état des salaires des candidats de téléréalités. On vous fait le point.

Influence : Jeremstar livre son analyse

Pour Jeremstar, le monde de l’influence est en profonde transformation. Ainsi, il explique qu’à l’âge d’or des Marseillais, ceux-ci pouvaient toucher entre 3 000 et 5 000 euros par placement de produits. À l’heure actuelle, il indique :

« Il n’y a plus personne qui paye des candidats de téléréalité 5000 euros. Ça va rarement au-delà de 1 500 euros […] Certains sont même à 800 euros »

La grande époque semble révolue. Les diverses polémiques dont le phénomène « influvoleur » ont tué le business. Les influenceurs de téléréalité ne font plus vendre. Leurs noms étant associés au dropshipping. Selon Jeremstar, pour tirer un maximum de profit, il faut s’orienter vers les créateurs de contenus. Car ces profils ont réussi à se créer une relation de confiance via des contenus qualitatifs. De plus, Jeremstar a aussi expliqué pourquoi les matchs Tik Tok sont aussi populaires. Il explique qu’ils peuvent rapporter un pactole allant jusqu’à 40 000 euros par semaine. Une situation qui joue sur le désir des fans d’être reconnus par leur star préféré. Ce système vise surtout les plus jeunes avec des dérives.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :