Valérie Hayer sort du silence après son cliché avec des néofascistes : « Ecoeurée par ces pratiques »

Ce dimanche 12 mai, une manifestation de néofasciste a secoué la capitale française. Certains d'entre eux ont cru de piéger l'une de leur adversaire politique à savoir Valérie Hayer.

© Getty Images

Vous n’avez pas pu échapper à cette information… Mais, ce dimanche 12 mai se tenait à Paris de manière tout à fait légale une manifestation néofasciste. Malheureusement, cela n’est que le reflet de la montée des idées radicales en France. Ces mêmes idées qui font dire des horreurs sur Aya Nakamura ou encore Slimane. Ce dimanche 12 mai, la députée Valérie Hayer a également fait les frais de cette idéologie. Toutefois, d’une tout autre manière.

Effectivement, l’eurodéputée a eu la surprise d’avoir accepté un cliché avec 4 hommes faisant parti du cortège. Après leur méfait, ils n’ont pas manqué de poster ladite photo sur les réseaux sociaux. Mettant de ce fait la membre du parti Renaissance dans l’embarras. Une situation qui a forcé Valérie Hayer à se justifier. D’ailleurs, la femme politique a fait une intervention sur RTL pour raconter en détails les circonstances de cet accident. En parallèle, les internautes semblent dubitatifs par rapport à ces justifications…

Valérie Hayer ne convainc pas la toile

Selon les propos de Valérie Hayer, elle n’aurait simplement pas prêté attention à leur tenue. Il se trouve que l’un des quatre hommes portait un t-shirt avec écrit en gros : The White Race, save the european identity [NDLR : La race blanche, sauvez l’identité européenne]. Autant dire que le message s’avère plus que clair. Néanmoins, Valérie Hayer clame une erreur d’inattention qui lui aura coûté cher. D’autant plus que ceux-ci ont pris la peine de flouter leur visage. Cela dit, il paraît important de rappeler qu’un grand nombre des manifestants avaient leur visage dissimulé. Ce qui reste totalement prohibé dans le cadre d’une manifestation… Valérie Hayer s’est dite :

« Écœurée par ces pratiques et même temps pas surprise »

Selon elle, l’extrême droite use régulièrement de la :

« Fourberie, duplicité, mensonge et désinformation »

De leur côté, les internautes paraissent peu convaincus par les excuses de Valérie Hayer. Ainsi, on peut lire en commentaire :

« Madame arretez de jouer la comedie en quoi prendre une photo avec des neo nazis avec leurs tenues et dans toutes leurs splendeurs est un piège?! C est pas comme si elle est a participé a une soirée haloween. Elle a pris une photo avec le grand sourire. Elle assume. Y a pas de piège. Elle affiche juste ce qu elle est réellement. Quand on chasse le naturel il revient au galop et point »

« Elle n’a pas vu leur tenue 😂😂😂 ben voyons 😂😂😂 »

Ou encore :

« Bah oui, moi j’ai pris une photo avec le chef d’Al Qaida, j’avais pas vu le lance rocket qu’il tenait en main »

Une chose reste certaine, c’est que les auteurs du cliché ont réussi leur objectif. À savoir semer la zizanie.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RTL (@rtl_france)

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :