Marine Lorphelin : la miss France devenue médecin s’engage contre la précarité menstruelle

Le grand public a connu Marine Lorphelin en 2012, lorsqu'elle a décroché le titre de miss France 2013. Mais depuis, elle a fait un sacré chemin.

© Getty Images

Autrefois, on avait tendance à croire que les jolies filles n’avaient rien à dire. Or, plusieurs reines de beauté ont su bâtir de belles carrières. Bien au-delà du mannequinat. Ainsi, Élodie Gossuin a exercé en tant que femme politique. Sylvie Tellier excelle désormais en tant qu’entrepreneuse. Et de son côté, Marine Lorphelin a brillamment réussi ses études de médecine.

Pourtant, ce cursus n’a pas été simple. Récemment, la belle a même témoigné de plusieurs comportements inappropriés. Ayant eu lieu au cours de stages à l’hôpital. Y compris des pratiques imposées aux patientes endormies. Marine Lorphelin a brisé le silence, dans un reportage intitulé Des blouses pas si blanches. Diffusé il y a quelques jours sur M6. Ce 12 mai 2024, la miss France 2013 a décidé d’aller plus loin. En évoquant la précarité menstruelle. Un problème qui touche de plus en plus de femmes.

Marine Lorphelin dénonce un phénomène grave

En tant que docteur, elle connaît bien les problèmes de santé qui concernent la population. Or, parmi les femmes ayant 35 ans ou moins, la précarité menstruelle fait des ravages. Précisons que cette tendance désigne l’incapacité à se fournir en protections hygiéniques. Faute d’argent. Résultat ? Certaines jeunes filles n’ont pas de quoi s’équiper pendant leurs règles. Idem chez les étudiantes et les mères célibataires. Ce qui pénalise leur scolarité. Mais aussi leur vie professionnelle. Pour briser le tabou, Marine Lorphelin a décidé de faire plusieurs stories sur Instagram.

« Le 28 mai, ce sera la journée de la précarité menstruelle. », explique la reine de beauté.

Via une collaboration commerciale avec la marque DIM, elle a donc publié un quizz. Afin de tester les connaissances des internautes. Mais aussi d’alerter sur les inconvénients que vivent les femmes, n’ayant pas les moyens de se protéger durant les menstrues. En effet, le manque d’hygiène à ce niveau peut avoir des conséquences graves. Marine Lorphelin rappelle que certaines protections peuvent s’avérer dangereuses. Aussi, elle a décidé de s’associer à DIM pour sensibiliser le public. Car la marque veut organiser des distributions de culottes menstruelles durables et réutilisables. De son côté, la miss France 2013 a aussi lancé un appel à témoignages. Pour qu’ils soient relayés de façon anonyme. Affaire à suivre !

Les stories de Marine Lorphelin le 12 mai 2024
Marine Lorphelin collabore avec DIM pour la bonne cause – Crédits Photos : Instagram @marinelorphelin_off

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :