Joost Klein, le candidat Néerlandais est exclu de l’Eurovision 2024

Pour la première fois dans l'histoire de l'Eurovision, un des participants, à savoir Joost Klein, a été empêché de poursuivre le concours. On vous fait le point.

© Getty Images

Depuis 1956, le concours de l’Eurovision déchaîne les passions. Il permet aux pays européens de se mesurer les uns aux autres. Sur le terrain artistique. Et surtout musical. Au fil du temps, d’autres états, situés hors de l’Europe, ont rejoint la liste des participants. Malheureusement, cette année, Joost Klein, le candidat hollandais, aurait cassé l’ambiance. À cause de son attitude. Rappelons qu’il s’agit normalement d’une compétition pacifique. Organisée pour resserrer les liens entre les nations européennes. Et Joost Klein avait des chances d’aller loin dans le concours. On aurait même dû la voir affronter Slimane en finale.

Mais la rumeur enfle déjà depuis le 10 mai autour de l’artiste néerlandais. Au départ, on parlait d’une altercation. Entre le chanteur et la candidate israélienne. Car l’Eurovision reflète aussi les tensions au Moyen-Orient. Ainsi, une pétition circule sur la Toile. Pour empêcher la participation d’Eden Golan. De plus, des manifestations ont lieu à Malmö. La ville qui abrite le concours. Sans succès. Puisqu’elle est qualifiée pour la finale. Cependant, la réalité concernant Joost Klein, n’aurait rien à voir avec la jeune femme qui représente Israël à l’Eurovision.

Joost Klein au cœur d’une agression ?

Joost Klein portait un message de paix et d’ouverture. Son titre Europapa vantait les mérites de l’espace Schengen. Cela dit, il a été impliqué dans un incident. Aussi, le chanteur n’a pas pu assister aux répétitions. L’Union européenne de radiodiffusion (UER) avait d’abord expliqué son absence de façon temporaire :

 » Nous enquêtons actuellement sur un incident qui nous a été signalé concernant l’artiste néerlandais. Il ne répétera pas jusqu’à nouvel ordre. »

Or, cette affaire a pris une grande ampleur ce 11 mai. L’UER a indiqué dans un nouveau communiqué :

« L’artiste néerlandais Joost Klein ne participera pas à la grande finale du Concours Eurovision de la chanson de cette année. La police suédoise a enquêté sur une plainte déposée par une femme membre de l’équipe de production. À la suite d’un incident survenu après sa prestation lors de la demi-finale de jeudi soir. Pendant que la procédure judiciaire suit son cours, il ne serait pas approprié qu’il continue à participer au concours »

Par ailleurs, l’UER a démenti les autres rumeurs. Qui évoquaient une altercation entre Joost Klein et Eden Golan. Mais cette affaire n’a pas calmé les mécontents. Certains considèrent qu’après l’exclusion de la Russie, Israël aurait dû subir le même traitement. Bien sûr, la politique n’est jamais loin. Y compris dans le cadre de l’Eurovision.

Sources : leparisien.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :