« Je fais des examens » : Perrine (L’amour est dans le pré) révèle les raisons de son absence

Le 27 février 2024, Perrine, ancienne candidate de L’amour est dans le pré a partagé un message inquiétant en story Instagram.

© M6

Afficher Masquer les titres

Perrine, connue pour sa personnalité pétillante et son amour pour la vie à la campagne, a récemment partagé avec ses abonnés sur les réseaux sociaux qu’elle n’était pas au mieux de sa forme. Entre examens médicaux et restrictions, elle fait preuve d’une résilience admirable. Découvrons ensemble les détails de son parcours.

Des problèmes de santé persistante pour Perrine

Perrine n’a pas de chance en ce début d’année 2024. Après avoir contracté le Covid-19 en décembre, la candidate emblématique de la 18ᵉ saison de L’amour est dans le pré doit faire face à d’autres soucis de santé. La jeune femme, qui avait séduit les téléspectateurs par son caractère et son humour, n’est pas au bout de ses peines.

L’agricultrice de Bourgogne a donné de ses nouvelles ce mardi 27 février. Elle a confié qu’elle souffrait de problèmes de santé qui l’obligeaient à faire des examens médicaux. C’est la raison pour laquelle elle s’est éloignée des réseaux sociaux, où elle partageait habituellement son quotidien. Perrine doit alors rester chez elle en attendant les résultats, et espère pouvoir se rétablir au plus vite.

« Je suis triste de ne pas avoir pu aller au Salon Internationale de l’Agriculture et au marché de David à Lescout. On se verra l’année prochaine ! », confie l’agricultrice avec optimisme.

Perrine
Story de Perrine, ancienne candidate de L’amour est dans le pré : Crédits photos : Capture Instagram

Pour rappel, Perrine souffre de la maladie de Crohn, une pathologie cardiaque et qui lui a été révélée durant son très jeune âge. Depuis, l’hélicicultrice doit prendre des médicaments tous les jours et à vie.

« Le traitement a été long à trouver donc j’ai été trois ans très malade. Ça a été très long, très dur », confie la jeune femme durant son portrait avec Karine Le Marchand.

Perrine avait confié son histoire dans cette interview. Elle a raconté sa première crise de la maladie de Crohn, qui lui avait causé des « douleurs au ventre » insupportables. La belle blonde avait dû arrêter ses études en BTS, car elle ne pouvait plus suivre les cours.

« J’ai été hospitalisée, je n’étais vraiment pas bien », affirme-t-elle à l’animatrice de M6.

« Je reçois énormément de messages de soutien »

Perrine, la jeune hélicicultrice de Bourgogne, n’a pas trouvé l’amour dans la 18ᵉ saison de L’amour est dans le pré. Mais elle ne regrette pas d’avoir participé à cette émission, qui lui a apporté beaucoup de bonheur. Elle l’a confié à nos confrères du Bien Public, en novembre dernier.

L’hélicicultrice a également noué des amitiés solides avec les autres candidats, l’équipe de tournage et Firmin, son ancien prétendant qui est resté son ami. Elle a aussi reçu de nombreux messages de sympathie de la part des téléspectateurs, touchés par son courage face à sa maladie de Crohn.

« Depuis l’émission, je reçois énormément de messages de soutien d’inconnus, notamment au sujet de la maladie de Crohn, dont je suis attente », déclare la jeune agricultrice de 27 ans.

Par ailleurs, Perrine a longtemps eu peur de s’engager dans une relation amoureuse. Elle craignait le regard des autres sur sa maladie qui lui cause des souffrances quotidiennes. L’agricultrice a décidé de briser sa solitude en participant à l’émission de M6.

« Les gens sont touchés que j’en ai parlé à la télé. Pour beaucoup, me voir évoluer dans cette aventure leur a redonné espoir ; surtout les parents d’enfants malades », confie celle qui est originaire de la région Bourgogne.

Sources : gala.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :