Avec la fermeture de ces trois banques, plusieurs millions de comptes bancaires vont être transférés

Des millions de comptes bancaires risquent de disparaître cette année en France parce que trois banques vont fermer. Voici les détails.

© IStock

Afficher Masquer les titres

Trois établissements bancaires vont disparaître cette année en France. Cela entraînera la suppression de millions de comptes bancaires appartenant à leurs clients. Êtes-vous concerné ? On vous explique tout dans cet article.

Les trois banques concernées

En 2024, des comptes bancaires appartenant à des millions de personnes vont être bloqués et supprimés. Pour quelle raison ? En France, trois établissements bancaires vont fermer. Il s’agit des banques en ligne Orange Bank, HSBC et Ma French Bank.

Orange Bank a annoncé son retrait définitif au mois de juin dernier. Lancée en 2017, cette banque en ligne de l’opérateur téléphonique compte 800 000 clients. Alors, une question se pose : que va-t-il advenir de leurs comptes bancaires ?

À lire Frais bancaires : certains sont-ils remboursables ? Ce qu’il faut savoir

Ces comptes feront l’objet de suppression. Tout comme ceux des clients d’HSBC et de Ma French Bank. Ces dernières comptent respectivement 800 000 et 700 000 clients. Cela dit, les trois banques négocient actuellement avec d’autres entités pour transférer leurs fonds.

Comptes bancaires
Concept de réseau bancaire mobile en ligne – Crédits photos : iStock

Des comptes bancaires supprimés

Pour HSBC, disparu depuis le 1er janvier 2024, c’est My Money Group qui a repris ses produits et services. Ses 800 000 clients ont perdu leurs comptes bancaires et devraient en ouvrir d’autres chez l’entité Crédit Commercial de France (CCF).

Plusieurs changements les attendent : nouvel IBAN, nouveaux accès à leur espace personnel de banque à distance, nouveaux tarifs… Outre ses clients et services, HSBC a également transféré ses 250 agences et ses 3 900 salariés à My Money Group.

Les clients ne changeront donc pas de conseillers. La banque en ligne restera néanmoins gestionnaire et distributrice des contrats de ceux détenant une assurance-vie chez elle.

À lire Arnaque : voici comment les escrocs réussissent à afficher le vrai numéro de votre banque

Des comptes bancaires transférés

Pour Ma French Bank, la cessation d’activité s’effectuera sur un an ou 18 mois, comme elle l’a communiqué en décembre. La banque postale pense aussi à vendre les comptes bancaires de ses clients à un éventuel repreneur.

Cela étant, la banque en ligne propose déjà à ses clients d’ouvrir un compte chez la société mère. Cette dernière permet un accès physique avec ses 7 000 bureaux de poste et propose des services d’une banque classique.

Pour sa part, Orange Bank est en pourparlers avec BNP Paribas afin de trouver une solution pour ses clients. Apparemment, ces derniers devraient se retrouver chez Hello Bank, la banque en ligne de la BNP. Ils bénéficieront sûrement de primes de bienvenue.

Cela dit, le transfert des comptes bancaires chez Hello Bank ne sera pas automatique. Ceux qui souhaitent ouvrir un compte chez la banque en ligne devront effectuer une demande.

À lire Carte bancaire : le mode sans contact est-il dangereux en cas de perte ou de vol ?

Comtpes bancaires
Des clients avec leur téléphone font la queue pour voir le guichetier – Crédits photos : iStock

Que peuvent faire les clients ?

Nombreuses sont les conséquences de la disparition de ces trois banques. En effet, les clients devront changer d’établissement bancaire, changer de compte et de RIB et transférer leur argent. Cela dit, ce sont les nouvelles banques qui devront prendre en charge les démarches pour les transferts.

Le CCF a d’ailleurs pris en charge les transferts des clients de HSBC chez lui. Par ailleurs, les clients sont en droit d’opter pour la banque de leur choix. Ce faisant, les démarches pourraient être plus complexes. Bien qu’en général la nouvelle banque propose de s’en occuper pour ses nouveaux clients.

Quoi qu’il en soit, les déplacements d’argent sur les autres comptes bancaires se feront sans perte pour les clients. Ces derniers devront retrouver la totalité de leurs soldes sur leurs nouveaux comptes.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :