Rappel produit : une eau thermale rappelée dans toute la France pour des risques de contamination

Cette eau thermale peut être porteuse de la bactérie Burkholderia cepacia. Pour votre sécurité, un rappel produit est en cours.

© IStock / Images d’illustration

Afficher Masquer les titres

Contaminée par la bactérie Burkholderia cepacia, cette eau thermale fait l’objet d’un rappel produit. Cette bactérie peut être dangereuse et provoquer une pneumonie chez certaines personnes. Il est donc défendu d’utiliser cette eau vendue dans toute la France.

Les rappels produits sont monnaie courante

Des rappels produits, on en entend tous les jours dernièrement. Produits alimentaires, jouets pour enfant, produits cosmétiques… toutes sortes de produits peuvent se faire rappeler. Il faut néanmoins souligner que ce type de procédure n’a pas vocation à importuner les gens.

En effet, ces alertes on pour objectif premier de protéger les consommateurs. C’est pourquoi ces rappels ne concernent que des produits dangereux ou défectueux. Ces derniers pouvant mettre en danger la sécurité et la santé des consommateurs.

Beaucoup sont les produits ayant déjà fait l’objet d’un rappel produit. Récemment, par exemple, la tome de Savoie IGP de la marque Schmidhauser s’est fait rappeler pour une contamination à la Salmonelle.

Les consommateurs ayant en leur possession ce produit ne peuvent donc plus le consommer en raison des risques. En effet, la contamination à la Salmonelle peut se traduire par des troubles gastro-intestinaux, de la fièvre et des maux de tête.

Ces symptômes peuvent même être plus graves chez les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées ou immunodéprimées. Il y a aussi un autre rappel produit émis sur deux produits à base de poulet vendus partout en France.

En raison de la présence de la Listeria monocytogenes, ces produits sont interdits de consommation. En effet, cette bactérie peut entraîner la listériose. Il s’agit d’une maladie dangereuse pouvant se traduire par des complications neurologiques et des risques pour les femmes enceintes dans sa forme grave.

Une eau thermale fait l’objet d’un rappel produit

Un des produits récemment rappelés est un soin de beauté. En effet, ce jeudi 7 septembre 2023, Rappel Conso a publié sur son site une fiche de rappel sur une eau thermale. Cette plateforme est, notons-le, le site mis en place par le gouvernement pour répertorier tous les produits dangereux ou défectueux.

À propos de cette brume d’eau thermale, elle se nomme « Ma brume fraîcheur » et est de la marque LABORATOIRE GIPHAR. Elle se présente dans un flacon de 300 ml. Pour la reconnaître, notez ces références : numéro de lot 119C23 et code GTIN 3 664 696 000 460.

C’est Carrefour qui en est le distributeur. Toutes les enseignes du groupe se situant dans l’Hexagone les ont vendues depuis le 3 septembre 2023. La date limite de consommation du produit s’étale entre le 3 et le 9 septembre 2023.

Précisons que le rappel produit émis sur cet article intervient en raison de la présence d’une bactérie du nom de Burkholderia Cepacia. Ainsi, l’utilisation de ce produit présente des risques pour la santé de l’utilisateur, notamment dans les voies respiratoires.

Rappel produit : bénéficiez d’un remboursement

Notons aussi que le Burkholderia Cepacia est susceptible de transmettre une pneumonie aux personnes immunodéprimées. En raison des dommages internes que la bactérie peut provoquer, les consommateurs ont pour consigne de ne plus utiliser le produit.

Que faire alors du produit ? Vous pouvez le jeter ou le détruire. Le site Rappel Conso indique toutefois qu’il est possible de retourner « Ma Brume Fraicheur » au vendeur. Ainsi, vous pouvez récupérer votre argent.

Cela dit, vous devez savoir que cette procédure de remboursement a une date limite. En effet, vous avez jusqu’au 15 octobre 2023 pour ramener le spray d’eau thermale en point de vente. Au-delà de cette date, vous ne pourrez plus demander un remboursement auprès des enseignes Carrefour.

Si vous avez des questions à propos de ce rappel produit, vous pouvez contacter le  03 44 13 90 31. Ce numéro de contact vous permet d’entrer directement en relation avec le service consommateur de Carrefour.

Qu’est-ce que la bactérie Burkholderia cepacia ?

Connaissez-vous la bactérie Burkholderia cepacia ? Si l’on en croit l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS), cette bactérie peut se transmettre par voie respiratoire. Elle peut aussi se transmettre par les muqueuses.

Rappel produit
Analyse d’une plaque de culture bactérienne par une chercheuse dans un laboratoire de microbiologie – Crédits photos : iStock

Le Burkholderia cepacia peut aussi contaminer l’eau, les objets et les sols. Comme nous l’avons dit, cet agent pathogène peut entraîner une pneumonie chez les sujets immunodéprimés. Les personnes ayant une maladie pulmonaire sous-jacente ou souffrant de mucoviscidose peuvent donc la contracter.

Certaines souches de cette bactérie peuvent avoir un potentiel épidémique. De manière épisodique, le Burkholderia cepacia se rapporte dans des infections nosocomiales. Sa résistance naturelle à la ticarcilline, aux aminoglycosides et à la colistine, limite les options thérapeutiques.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :