Matthieu Lartot : très optimiste après son amputation, il donne de ses nouvelles

Atteint d'un cancer du genou, Matthieu Lartot, qui couvre les sports sur France Télévisions, a subi une opération.

© France 2

Afficher Masquer les titres

De nos jours, on sait que les problèmes de santé peuvent frapper n’importe qui. Les stars de cinéma comme les candidates de téléréalités peuvent connaître la maladie. Et les journalistes ne font exception à la règle. Habituellement, Matthieu Lartot travaille au sein du groupe France Télévision. Malheureusement, les médecins lui ont diagnostiqué un cancer du genou. Pour qu’il ait une chance de s’en tirer, il a accepté de se faire amputer la jambe droite. Et visiblement, l’intervention a fonctionné à merveille. Aussi, on sait maintenant qu’il pourra faire son grand retour à l’antenne dès la rentrée. De quoi redonner le sourire à ce journaliste, âgé de 43 ans ! On fait le point tout de suite !

Matthieu Lartot suit une rééducation

Depuis qu’une opération de chirurgie lui a ôté sa jambe droite, ce spécialiste du sport doit réapprendre à marcher, dans ne nouvelles conditions. Il peut néanmoins compter sur une prothèse pour apprivoiser sa mobilité à l’avenir. Pour rappel, Matthieu Lartot a subi cette intervention au bloc opératoire il y a environ 1 mois. En effet, après un premier cancer du genou il y a plusieurs années, il a dû faire face à une récidive en 2023. Aussi, il a choisi l’amputation pour mettre toutes les chances de survie de son côté. Ce 31 juillet, les journalistes de l’émission Stade 2 ont décidé de suivre leur collègue, lors d’un sujet spécial. On a ainsi pu le voir, se déplacer en béquilles.

Mais le commentateur sportif a également saisi cette occasion pour évoquer son retour sur le petit écran. De quoi soulager les téléspectateurs qui le connaissent depuis des années. En effet, Matthieu Lartot devrait reprendre ses fonctions le 10 septembre 2023. Soit juste après le coup d’envoi du mondial de Rugby, qui passera sur France 3 dans quelques semaines. Rappelons que le match prévu à cette date opposera le Japon au Chili. Tandis que celui qui marquera l’ouverture de la Coupe du Monde le 8 septembre prochain, verra les Bleus défier la Nouvelle-Zélande. Néanmoins, il faudra zapper sur TF1 pour pouvoir le visionner.

Matthieu Lartot
Matthieu Lartot en 2019 – Crédits Photos : Getty Images

Matthieu Lartot semble satisfait de cette opération

Le 24 juillet dernier, le commentateur sportif avait déjà donné de ses nouvelles, à travers une interview accordée au Parisien. On sait ainsi qu’il a maintenant un genou mécanique, indispensable pour qu’il puisse marcher ou simplement se tenir debout. D’ailleurs, Matthieu Lartot gardera ce dispositif sur sa jambe pour toujours. Visiblement, il reste plein de gratitude à l’égard de celle qui l’a soigné ces dernières semaines. En effet, le résultat de l’opération dépasse même ses attentes.

« Ma chirurgienne a été extraordinaire, a fait des miracles. Les spécialistes qui me suivaient pensaient que j’aurais un moignon court de 10 cm. Mais elle a réussi à garder 4 cm de plus, ce qui change beaucoup de choses par rapport à l’appareillage et la capacité à marcher avec une prothèse. C’est plus fonctionnel. »

De plus, Matthieu Lartot estime qu’il a vite retrouvé la forme après son amputation. Certes, il va devoir suivre une rééducation pendant encore un bon moment. Cela dit, la convalescence lui paraît assez rapide.

« Trois heures après l’opération, j’étais debout à marcher en béquilles. On m’a enlevé les fils au bout de 16 jours, j’ai très vite cicatrisé, je suis en avance sur les temps de passage. », indique Matthieu Lartot.

Le journaliste, quoique marqué par cette opération, n’a pas eu peur en découvrant le résultat à son réveil. Rappelons qu’il se bat contre ce cancer du genou depuis l’âge de 16 ans. Dans le milieu médical, on parle également de sarcome synovial. Ce terme désigné une tumeur assez rare, mais qui peut s’avérer agressive et dangereuse. Aussi, Matthieu Lartot a aussi dû la traiter via un protocole de chimiothérapie.

Sources : femmeactuelle.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :