L’amour est dans le pré : Claire se confie sur la perte de son bébé

Les fans de L’amour est dans le pré ont pu revoir Claire sur Familles d'agriculteurs. Elle a parlé de la perte de son enfant.

© M6

Afficher Masquer les titres

Le 9 mars 2023, RMC Story a diffusé la première édition de sa nouvelle émission Familles d’agriculteurs. À cette occasion, ils ont invité Claire de L’amour est dans le pré. La participante du programme de M6 est revenue sur la perte de son bébé.

Une nouvelle émission sur RMC Story

Familles d’agriculteurs est une nouvelle émission de RMC Story qui parle des familles d’agriculteurs français. Pour cette première saison, le programme met 12 familles à l’honneur. Certains téléspectateurs reconnaîtront des personnalités qui ont cherché leur moitié dans L’amour est dans le pré.

Ceux qui ont suivi l’émission de M6 en 2015 ont retrouvé Claire. Il s’agit d’une agricultrice spécialisée dans le foie gras. 8 ans après son aventure dans L’amour est dans le pré, Claire commence une nouvelle épopée audiovisuelle.

La famille de la jeune femme est composée de son mari Sébastien, de leurs enfants ainsi que leurs animaux d’élevages. La mère de famille de 32 ans a d’ailleurs commencé son apparition en présentant sa famille.

« Il y a notre grand Matteo qui a six ans, notre petit Maël qui a un an », annonce-t-elle devant la caméra de RMC.

L’ancienne candidate de L’amour est dans le pré a ajouté que sa famille reste aujourd’hui son unique priorité. Ceux qui connaissent son histoire auront compris la raison de cette précision. En effet, Claire a récemment perdu son bébé.

Un drame personnel pour Claire

Celle qui a cherché L’amour est dans le pré est revenue sur ce drame qui a frappé sa famille.

« Notre priorité c’est d’être ensemble, car il y a moins de deux ans, nous avons perdu notre enfant, juste après sa naissance », confie-t-elle avec beaucoup d’émotion.

L’agricultrice a ajouté qu’elle et ses proches ont vécu :

« un grand choc et une prise de conscience ».

Le tournage de l’épisode a eu lieu durant la préparation de l’anniversaire de sa fille Maël.

« C’est un anniversaire assez particulier, car du coup on a eu notre petit Mathéo il y a six ans et demi, et il y a un an et demi, on a eu un petit Mathis. Et il y a eu des petits problèmes, et il est décédé après la naissance. Et après on a eu Maël », confie la femme de Sébastien.

Avant d’ajouter :

« C’est un peu notre bébé arc-en-ciel, notre petit bébé. On les aime tous les trois, parce qu’on aura eu trois bébés. Du coup c’est une fête pour nous qui est très importante. »

L’émotion était palpable sur le visage de la jeune femme durant cette séquence. Elle a terminé sa prise de parole en précisant :

« qu’ils sont très famille, et souhaite célébrer la vie ensemble ».

Des centaines de vaches retrouvées chez Laurent de L’amour est dans le pré

En parlant de L’amour est dans le pré, rappelons qu’un ancien candidat fait actuellement parler de lui dans les faits-divers. Il s’agit de Laurent Levacher qui se retrouve empêtré dans une sombre affaire de maltraitance animale. En effet, les responsables sanitaires auraient trouvé des cadavres de bovins sur son exploitation.

Le 10 mars, la commune de Vatteville-la-Rue, en Seine-Maritime a accueilli une vaste opération de retrait de bovins et de contrôle sanitaire. Les services vétérinaires de la Direction départementale de la protection des populations et la gendarmerie ont mené cette opération en coopération. Cela s’est fait avec la coopération de la fondation Brigitte-Bardot.

Les services vétérinaires ont été choqués par ce qu’ils ont vu sur l’exploitation de Laurent Levacher. La manière dont il élevait son bétail était :

« incompatibles avec les besoins physiologiques de leur espèce (défaut d’abreuvement, manque caractérisé d’alimentation de qualité) ».

La situation était si catastrophique que les vétérinaires ont dû euthanasier un animal en situation de grande souffrance. En plus de cela, ils ont trouvé plusieurs cadavres d’animaux dans cette ferme. Celui qui a participé à l’émission télévisée L’amour est dans le pré en 2020 serait responsable de ce désastre.

Les autorités ont saisi les animaux encore vivants. Ces derniers vont se faire transférer dans des fermes faisant office de refuge. Ces bovins subiront des examens avant d’être confiés à des agriculteurs partenaires de la fondation Brigitte-Bardot.

Sources : femmeactuelle.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :