TPMP : l’Arcom saisie, que risque Cyril Hanouna ?

L'émission de C8 traite l'actualité, sur un ton léger. Mais dans sa course à l'audimat, TPMP pourrait bien finir par écoper de sanctions.

© C8

Afficher Masquer les titres

Le programme, animé par Cyril Hanouna, réunit chaque soir de millions de téléspectateurs. En quelques années, ce talk-show a réussi à s’imposer comme un rendez-vous incontournable sur le petit écran. Pourtant, dans TPMP, de nombreux évènements ont déjà suscité la polémique. Insultes, gestes déplacés sur le plateau… Le CSA a déjà eu affaire à cette émission plusieurs fois. Ce jeudi 9 mars, parmi les invités, on a pu voir Gérard Fauré, connu pour avoir été le dealer de drogues du tout Paris autrefois. Or, ce dernier a tenu des propos assez limites, concernant une mystérieuse substance illicite. La séquence a fait scandale, et certains téléspectateurs ont saisi l’ARCOM. On vous explique tout.

TPMP : l’ancien trafiquant fait part d’une étrange théorie

Si vous aimez les légendes urbaines et récits complotistes, vous avez sans doute déjà entendu parler de l’adrénochrome. Sur la toile, on trouve de nombreuses références à ce produit mystérieux. D’après certains internautes, il s’agirait d’une drogue, permettant de décupler les capacités de celui qui la consomme. Sur le plateau de TPMP, le sulfureux Gérard Fauré, a ainsi mentionné cette substance. Selon lui, on l’obtient en utilisant le :

« Sang d’enfants sacrifiés. »

Bien sûr, ces déclarations ont déclenché de vives réactions au sein du public. Et pour cause, cette histoire saugrenue a déjà fait l’objet de plusieurs démentis, notamment de la part de l’Agence France Presse. En clair, il s’agit d’une intox, qui prend racine dans les dialogues du film Las Vegas Parano.

« Savez-vous pourquoi ils torturent et sacrifient des enfants ? Et si je vous disais qu’il existe un marché de plusieurs milliards de dollars pour une drogue dont vous n’avez jamais entendu parler ? Un marché pour une drogue que l’on ne trouve que dans le cerveau humain quand l’adrénaline est pompée dans les veines ? La drogue la plus puissante du monde : Adrénochrome. »

Mais pour TPMP, relayer de fausses informations n’a rien d’anodin. En effet, ce programme prétend traiter des sujets d’actualité. Ainsi, il doit respecter certaines normes. Et en cas d’abus, l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique peut choisir d’appliquer des sanctions.

Cyril Hanouna reprend l’antenne brutalement

Conscient que ce genre de dérapage peut coûter cher à C8, l’animateur a immédiatement coupé le direct sur TPMP. Et pour cause : Gabriel Fauré a commencé à sous-entendre que le Président Emmanuel Macron aurait un lien avec cette drogue.

À lire « Devine qui est de retour » : Camille Combal dévoile une caméra cachée, les internautes conquis

 

 

Par la suite, l’équipe de TPMP a même décidé de publier un Tweet, afin de se désolidariser des propos tenus en plateau. Mais cette réaction pourra-t-elle suffire à protéger la production contre d’éventuelles conséquences ?

 

À lire Christophe Dechavanne, accusé par son ex-compagne : « Il me terrorisait »

A priori, l’incident pourrait tout de même donner lieu à des mesures, à l’encontre, dans la chaîne. Sur le plan juridique, elle doit assumer la responsabilité des personnes qu’elle convie dans le programme. Et à qui elle donne la parole. Dans Le Parisien, un avocat expert sur ses questions a donné plusieurs explications.

« Ses règles sont plus strictes que le Code civil. Car elle signe des conventions avec les chaînes qui leur imposent tout un tas de choses. Comme le respect de la dignité sur leurs plateaux. Si les chaînes y portent atteinte, elles s’exposent à des sanctions. »

Sources : midilibre.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :