Ambre Dol (Familles nombreuses) : inquiète pour la santé de sa fille Jade

L’ex-candidate de « Familles nombreuses, la vie en XXL », Ambre Dol, a fait part de son inquiétude sur les réseaux sociaux. La santé de Jade la préoccupe.

© TF1

Afficher Masquer le sommaire

Récemment, c’était Raoudha Jean-Zephirin, une autre ancienne candidate de Familles nombreuses, qui a emmené son fils aux urgences. Son fils adolescent a dû subir une radio des poumons après avoir fait une crise d’asthme. Il y a également Cindy Van der Auwera, dont la fille aînée a fait un passage à l’hôpital. Suite à son rendez-vous chez la diabétologue, la jeune fille a dû changer en urgence son traitement. Et dernièrement, c’est la maman de Jade, Ambre Dol, qui a dû faire face aux problèmes de santé de sa fille.

Souffrant du manque de sa grand-mère, Ambre Dol a publié une vidéo en son hommage

Toutes les familles françaises ont rendu hommage à leurs grands-mères le dimanche 5 mars. Nombreux sont ceux qui sont allés rendre visite à leurs mamies pour profiter d’un bon moment avec elle. Malheureusement, Ambre Dol, l’ancienne participante de l’émission sur TF1 n’a pas pu faire comme eux.

Effectivement, sa grand-mère a rejoint le ciel, quatre ans passés, à l’âge de 97 ans. Pour la maman de cinq enfants, la journée était donc remplie de nostalgie. Cependant, elle a tenu à lui rendre hommage en partageant une vidéo émouvante pour lui rendre hommage. 

À lire Delphine Colas (Familles nombreuses) : comment elle gère les devoirs de ses enfants ?

Malgré tout, la mère de famille ne peut pas se permettre de s’attarder sur son chagrin. Elle doit se préoccuper de ses enfants. Justement, l’un d’entre eux n’est pas au plus haut de sa forme.

Jade, la fille d’Ambre Dol est malade

Des cinq enfants de l’ex-candidate de Familles nombreuses : la vie en XXL, Jade est l’aînée. Elle a quatre frères et sœurs, Maëlys, Lisandro, Joaquim et Winona. Née d’une précédente union d’Ambre Dol, Jade a actuellement 16 ans.

Récemment, la mère de l’adolescente a donné de nouvelles inquiétantes sur elle. La maman, très présente sur les réseaux sociaux, peut par ailleurs compter sur sa communauté pour la soutenir dans ses épreuves.

Justement, concernant la santé de Jade, l’un des membres lui a demandé s’ils n’ont pas déjà vérifié l’endométriose de la jeune fille. 

« J’ai essayé d’en parler, mais je ne me sens pas très écoutée… Un radiologue m’avait même dit, retrouvant du liquide dans son ventre lors d’une crise, ‘c’est peut-être l’endométriose, c’est la mode en ce moment !’ », a répondu la maman, confiant que Jade a « moins de douleur sous pilule ». 

Seulement, « les douleurs reviennent ». Il y a plus d’un an, les douleurs menstruelles de Jade l’avaient déjà conduite à l’hôpital.

À lire Raoudha Jean-Zéphirin (Familles nombreuses) : ce grand cap qu’elle s’apprête enfin à franchir à 38 ans

Jade a été hospitalisée en novembre 2021

Le 11 novembre 2021, Ambre Dol a dû emmener sa fille aux urgences à cause d’un mal dans le dos et dans le ventre

« Cela ne serait pas une maladie inflammatoire chronique. Ils ont trouvé une bactérie chez elle qui expliquerait cette inflammation du côlon. Elle doit continuer les antibiotiques pendant dix jours. On voit quand même le gastro dans deux mois pour prévoir la coloscopie pour quand même vérifier tout ça », avait confié la maman à l’époque. 

Quatre mois après son passage aux urgences, Jade s’était encore plainte de douleurs. Sur une vidéo qu’Ambre a partagée, l’adolescente semblait fatiguée. La maman craint qu’elle ne soit atteinte d’endométriose.

« Je voudrais éliminer cette idée », Ambre a emmené sa fille deux fois aux urgences

La plus grande crainte d’Ambre, c’est que Jade ne soit atteinte d’une maladie gynécologique. 

« Je voudrais éliminer cette idée de l’endométriose… ça fait deux fois qu’elle va aux urgences avec des douleurs intenses… et aux examens radiologiques, on retrouve un peu de liquide dans le bide », avait confié la maman, dans sa story Instagram, le 10 mars 2022. 

Elle y a mis une boîte à questions pour que ses abonnés puissent lui suggérer « un bon gynéco ». Tout ce qu’espère la mère de famille, c’est que sa fille soit rapidement prise en charge. 

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :