Brigitte Bardot vit un enfer : sa villa de Saint-Topez est l’attraction des touristes

Si Brigitte Bardot a une superbe villa à Saint-Tropez, sa vie se veut bien moins grandiose à cause des touristes.

Brigitte Bardot vit un enfer : sa villa de Saint-Topez est l’attraction des touristes ! – Source : Getty Images

Pour Brigitte Bardot, la superbe ville de Saint-Tropez semble devenue son refuge. Mais alors que cette dernière a pu posséder une superbe villa, sa vie a bien changé. Alors qu’elle a tout pour y vivre paisiblement, son quotidien tourne au cauchemar. Pourtant, la vue qu’elle a de chez elle aux abords de Saint-Tropez lui donne pourtant un cadre paradisiaque. Mais pour l’ancienne actrice, le paradis reste bien lointain. On vous explique tout ici. 

 Brigitte Bardot, son lieu de repos détruit

Si Brigitte Bardot a pris cette maison à La Madrague, cela restait premièrement pour pouvoir prendre du temps calme. Il faut dire que sa maison offre une vue imprenable et niché dans la nature, elle reste entourée d’animaux. Mais pourtant, si depuis déjà 1958, l’ancienne actrice en a fait son lieu de vie préférée, cela a bien changé. 

Alors qu’il y a encore une dizaine d’années, Brigitte Bardot pouvait venir dans sa maison se reposer sans être reconnu, cela reste bien finit. L’ancienne actrice semble devenue une attraction à touriste. Et tous paraissent vouloir la voir quand ils passent la baie des Canebiers. 

La Madrague 

Ainsi, pour de bien trop nombreux touristes, La Madrague reste devenue un site touristique qui attire beaucoup de monde. On peut lire dans Le Journal du dimanche que Brigitte Bardot ne reste plus bien chez elle. “BB a pris l’habitude de quitter La Madrague à l’heure des premières rotations de La Pouncho, le bateau qui propose aux estivants une visite commentée de la baie”. Et le souci reste bien que les touristes peuvent venir la déranger avec seulement un permis bateau. 

Mais la ville reste bien consciente que cela reste invivable pour Brigitte Bardot, ainsi, des mesures ont pu se mettre en place pour laisser de la tranquillité à l’octogénaire. Ainsi, des balises ont paru misent afin d’empêcher le passage en bateau aux alentours de La Madrague. Mais si jamais ils décident de tout de même passer, alors “3 750 euros d’amende et/ou 6 six mois de prison”. Mais cela n’a pas eu l’effet désiré. “les plaisanciers ont plongé” pour “déplacer sous l’eau les plots en béton arrimant les balises”. 

Un lieu de vie dérangeant

Pourtant, les touristes ne paraissent pass vouloir arrêter de déranger Brigitte Bardot. Le journal du dimanche rapporte encore que “En juillet, la maire, Sylvie Siri, qui dînait à côté de La Madrague, a apprécié en direct le comportement de certains. Jusque dans la nuit, musique à fond sur les bateaux. Un soir, un type a hurlé : ‘Brigitte, montre-nous ton cul !”. Mais les touristes ne viennent pas que par l’eau. En effet, sur “deux grands eucalyptus” devant la maison de l’actrice, de nombreux messages inscrits

Mais il n’y a pas que les touristes qui dérangent Brigitte Bardot, ses voisins riches aussi. Un mariage a eu lieu proche de chez elle et a eu de nombreuses conséquences. “Noria de camions, livraison des structures d’une verrière pour abriter le dîner de mariage, de cinq kiosques, de mobilier, de fleurs importées de Belgique (…) Un mois de travaux” qui ont “gâché le printemps”. 

Pour fuir tout cela, Brigitte Bardot peut tout de même se réfugier dans son autre maison, peu loin. “Elle habite chez ses animaux. La Madrague appartient depuis longtemps à sa fondation. Et si elle a choisi Le Capon, c’est parce que ce maquis sauvage n’était pas loti. Au milieu des chênes-lièges, des lentisques et des arbousiers, LaGarrigue abrite une maisonnette sans prétention offrant le calme qu’elle ne trouve pas aux Canoubiers”.