Arnaque : attention à cette escroquerie qui sévit à la sortie des supermarchés

Une arnaque visant les personnes âgées a été découverte au grand jour sur les parkings des supermarchés sur la Côte d’Azur ces derniers mois. Voici en détail le mode opératoire utilisé par les escrocs, cela vous évitera de tomber dans leur piège odieux.

Arnaque : attention à cette escroquerie qui sévit à la sortie des supermarchés ! – Source : iStock

Les idées malsaines foisonnent dans la tête des escrocs qui imaginent tous les stratagèmes pour vider voir alléger nos comptes bancaires. Cette fois ça se passe à la porte ou sur le parking de certains supermarchés.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sab (@quedakao)

C’est dans le sud de la France que ces malfrats sévissent. Ainsi, ils s’en prennent encore et encore à leurs cibles privilégiées : les personnes âgées. En effet, ces derniers mois, à Cannes, Antibes, Cagnes ou encore Le Cannet, des voleurs profitent odieusement de la naïveté des personnes âgées à la sortie des supermarchés. Comment ? En prétextant une erreur du caissier ou de la caissière qui a encaissé, en leur défaveur !

Une arnaque bien ficelée

La technique des escrocs est simple. Ces derniers repèrent les retraités en train de faire leurs courses au supermarché. À la caisse, ils mémorisent le montant payé par les victimes.

Au moment où, le caddie bien rempli, les personnes âgées sortent d’un supermarché, soudain, une personne se faisant passer pour un(e) employé(e) s’approche d’elles et leur annonce que la caissière a commis une erreur de caisse en leur défaveur. Elle les invite alors à recomposer leur code de carte bancaire sur un terminal de paiement (TPE) afin de leur créditer du solde trop-perçu.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par rappel conso (@rappelsdeproduits)

Mais, prétextant un bug, les arnaqueurs demandent à prendre la carte bancaire afin de régler le problème « en magasin ». « Je reviens tout de suite », disent-ils avant de disparaître et de se servir généreusement sur les comptes bancaires des victimes.

Et il y en a même parfois qui poussent le vice jusqu’à porter les courses des retraités jusqu’à chez eux !

Un couple vole 18 000 euros

Selon les colonnes du quotidien régional Nice matin, l’enquête de la sûreté cannoise aurait interpellé un couple de résidents cagnois. Ce couple paraissait bien rodé et aurait commis plus d’une vingtaine de vols de ce type sur la Côte d’Azur. Le préjudice total s’élèverait à plus de 18 000 euros.

Cet homme de 44 ans et sa femme de 42 ans avaient d’ailleurs déjà été condamnés pour des arnaques aux distributeurs automatiques et à la carte bleue. Pris en flagrant délit à Fréjus, dans le Var, ils ont été entendus par la Sûreté cannoise et devront répondre de leurs délits commis dans les Alpes-Maritimes, ce vendredi, devant le parquet de Grasse. « Les deux complices devront répondre de leurs actes en comparution immédiate »précise Nice Matin. 

Cette technique n’est pas sans nous rappeler une certaine « arnaque au chèque refusé dans les supermarchés ».

En effet, une femme se présentait comme étant la directrice du supermarché. Ainsi, elle informait les victimes que, suite à un bug informatique, tous les chèques faisaient l’objet d’un rejet. La fausse directrice invitait alors les victimes à régler une nouvelle fois le montant de leurs courses… Mais elles devaient en espèces cette fois.