Une mère accouche dans un taxi, la société l’oblige à rembourser une facture très salée

Au Royaume-Uni, après qu’une mère de 26 a accouché dans un taxi. La compagnie de la voiture lui ont envoyé une note assez salée.

Une mère accouche dans un taxi, la société l’oblige à rembourser une facture très salée ! – Source : iStock

On ne choisit pas quand on accouche. Comme vous le savez sans doute, le dernier déplacement vers l’hôpital avant d’accoucher peut être très stressant. Il faut vérifier n’avoir rien oublié, penser autant à soi qu’au futur bébé et vérifier que tout est en ordre. Or, il faut alors imaginer quand ce n’est pas prévu. Une mère de 26 ans, Farah Cacanindin, a accouché dans un taxi de manière inattendue. En effet, alors qu’elle se déplaçait vers l’hôpital pour un examen médical, elle a perdu ses eaux. Un moment de panique qui a heureusement bien fini. Or, plus tard, elle a reçu une note salée de la part de la compagnie de taxi. On vous explique tout ici ! 

Un trajet en taxi qui a changé la vie de cette mère

Farah Cacanindin, mère de 26 ans, n’est pas la première femme à avoir accouché dans un transport en commun. Que ce soit les avions, les bateaux, ou encore les taxis. Il se peut que le moment fatidique arrive au pire moment. Évidemment, la plupart des personnes se montrent compréhensifs dans ce moment clé qui changera la vie de la mère à jamais. Il se peut même que les entreprises se montrent généreuses et offrent quelques avantages ou privilèges aux parents ou au nouveau-né. Et ce, tels que des voyages gratuits ou encore des cadeaux. Toutefois, cette mère britannique n’a pas eu le même cadeau. En effet, elle a reçu une note salée quelques jours après l’accouchement inattendu. 

Pour tout vous dire, Farah Cacanindin se trouvait dans un taxi depuis cinq minutes. Au bout de quelques minutes de trajet, la mère a ressenti les premières contractions. Une surprise à laquelle elle ne s’attendait pas du tout ! La future mère prenait le taxi afin de se rendre à un examen médical. Elle a subitement perdu les eaux. « C’était le travail le plus rapide de tous les temps », a noté un analyste. Farah Cacanindin a alors confié : « Le chauffeur m’a demandé si je voulais qu’il s’arrête mais j’ai dit de continuer car je pensais que j’arriverais à l’hôpital avant d’accoucher ». 

Un accouchement loin d’ordinaire

Toute seule, la mère de 26 ans a donc dû accoucher à l’arrière du taxi. Sa fille, Naia, a donc pointé le bout de son nez dans le taxi. Et ce, pendant que le conducteur du taxi téléphonait le personnel de l’hôpital. Afin d’alerter les services de son arrivée proche. L’hôpital Stoke Mandeville, au Royaume-Uni, a donc pris Farah Cacanindin en charge. Une mère avec un nouveau-né dans sa veste. 

Farah Cacanindin, nouvelle mère, a ensuite déclaré : « Quand nous sommes arrivés à l’hôpital, les sages-femmes attendaient et ont été choquées. C’était surréaliste, je n’ai pas eu le temps d’avoir peur ». 

Une note de taxi bien salée

Un détail est venu entacher cette heureuse occasion. Farah Cacanindin, la jeune mère, a reçu une note de la part de la compagnie de taxis, Arrow taxis. En effet, après avoir accouché dans le taxi, elle a reçu une facture de 105 € pour le nettoyage ainsi qu’un tarif de 35 € de plus pour le trajet. Une note salée bien loin des gestes généreux ou avantages offerts par les autres transports en commun. 

La jeune mère, Farah Cacanindin, s’est montrée très surprise. « Je comprends que j’ai semé la pagaille mais c’est un peu osé de m’envoyer ça ». Et ce, avant d’ajouter : « Ce qui est drôle, c’est que la compagnie de taxi se trouve juste en bas de ma rue. Je vois le taxi dans lequel j’ai donné naissance juste en dehors de ma maison ».