Jean-Jacques Goldman : découvrez qui sont ses 6 enfants

Jean-Jacques Goldman, 71 ans et 40 ans de carrière, est père de six enfants. Qui sont Caroline, Michael, Nina, Maya, Kimi et Rose ?

Jean-Jacques goldman : découvrez qui sont ses 6 enfants ! – Source : Getty Images

Alors qu’après avoir vécu à Londres, il mène aujourd’hui une vie paisible dans la région de Marseille, Jean-Jacques Goldman est aujourd’hui loin de la scène mais jamais loin de sa progéniture.

En effet, le chanteur préféré des Français n’a pas moins de six enfants. Il a connu deux mariages. Le premier avec Catherine Morlet, en 1975, et le second avec Nathalie Thu Huong-Lagier, en 1997. Trois enfants ont vu le jour de sa première union et trois autres de sa deuxième. Outre Michaël Goldman, le nouveau directeur de la Star Academy, qui sont les 5 autres enfants de ce monument de la chanson et de la musique françaises ?

Les deux mariages pour Jean-Jacques Goldman

Loin de la scène et des projecteurs, Jean-Jacques Goldman a fêté ses 71 printemps ce mardi 11 octobre. Le chanteur, qui reste encore aujourd’hui la personnalité préférée des Français est en effet absent de la scène depuis 2016. Il consacre aujourd’hui son temps aux siens, notamment à ses six enfants.

Longtemps loin de sa famille du fait de son métier, Jean-Jacques Goldman a tiré sa révérence professionnelle au début des années 2000 afin de pouvoir profiter de sa famille et surtout de ses trois derniers enfants.

En première noce avec Catherine Morlet, l’interprète de « comme toi » a eu trois enfants : Caroline, Michael et Nina. Après son divorce de Catherine Morlet en 1997, le chanteur refait sa vie, en 2001, avec Nathalie Thu Huong-Lagier avec laquelle il a trois filles : Maya, Kimi et Rose.

Caroline, Michaël et Nina

Caroline

C’est le 7 juillet 1975 que Jean-Jacques Goldman a épousé Catherine Morlet. La même année, Caroline Goldman a vu le jour. La jeune femme a suivi la même voie que sa mère, en devenant psychologue à son tour, spécialisée dans l’éducation des enfants et des adolescents. À ce titre, elle est souvent à l’antenne de l’émission « La Maison des Maternelles ». Elle a aussi son podcast où elle conseille les parents. Aussi, Caroline Goldman est auteure de plusieurs ouvrages qu’elle a consacrés à sa spécialité.

Michaël

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TF1 (@tf1)

Michael Goldman a débarqué 4 ans plus tard, en 1979. Le nouveau directeur de la Star Academy a fait sa scolarité à l’École alsacienne, dans le VIe arrondissement de la capitale. Un bac ES en poche, il poursuit ses études en préparant un Deug d’économie, qu’il abandonne en 1999. Son oncle Robert Goldman, producteur et compositeur, l’aide à intégrer un stage à la direction artistique du label discographique BMG. Le fils de Jean-Jacques Goldman est alors engagé par la major du disque jusqu’à sa fusion avec Sony Music, en tant que directeur artistique junior. C’est chez BMG qu’il fait la rencontre d’Anthony Marciano et Sevan Barsikian. Avec eux, Michael Goldman fonde en 2002 la société d’édition musicale Bamago. En 2007, il fonde, avec Simon Istolainen, le label communautaire My Major Company. Ainsi, le label MMC connaît en 2008 son premier succès en lançant la carrière du chanteur Grégoire, suivi de ceux de Joyce Jonathan et d’Irma. En 2012, MMC produit Génération Goldman, un album de reprises des chansons de son père interprétées par de jeunes artistes comme Zaz, Amel Bent et M. Pokora.

Michaël Goldman prône pour la liberté d’expression

En 2012, Michael Goldman fonde Tipeee, une plateforme française de financement participatif en ligne construite sur le principe du pourboire (tip en anglais). Elle permet alors à ses utilisateurs de rémunérer les « créateurs » inscrits sur le site via des dons. Michael Goldman s’était d’ailleurs retrouvé au cœur d’une polémique à la sortie du controversé documentaire sur la Covid-19  Hold-up, fin 2020. En effet, cette plateforme avait hébergé son financement. « J’assume tout ce qu’il y a sur ce site, du plus antisémite au moins antisémite, et du plus complotiste au moins complotiste », avait-il alors déclaré dans l’émission Complément d’enquête sur France 2 en 2021.

Parolier à ses heures, le fils de Jean-Jacques Goldman a notamment écrit les paroles de quelques chansons, comme Te passe pas de moi et Fais passer le mot de Judith. Il consigne aussi le titre Petite sœur de Lââm.

Nina

Après Caroline et Michaël, la petite Nina a vu le jour en 1985. Elle est aujourd’hui pédiatre, et est toujours loin des médias. D’après une information de Nice-Matin, que Closer a relayée, Nina aurait épousé en toute discrétion son compagnon à Antibes en septembre 2013.

Le deuxième mariage de Jean-Jacques Goldman

Jean-Jacques Goldman et Catherine Morlet ont divorcé en 1997. Deux ans plus tôt l’artiste a rencontré Nathalie Thu Huong-Lagier, qui aurait l’âge de Michaël Goldman. Un soir, alors qu’elle assistait à un concert du chanteur, la jeune femme parvient à s’infiltrer dans les coulisses pour aller frapper à la porte de la star. Ils ne se quitteront plus, leur histoire d’amitié deviendra une belle histoire d’amour. Le chanteur l’épouse en seconde noce en 2001.

Originaire de Marseille, la jeune Nathalie est étudiante en mathématiques quand elle commence à fréquenter Jean-Jacques Goldman. Elle poursuit ses études et obtient son agrégation de mathématiques en 2003, ainsi qu’un doctorat en mathématiques pures en 2007.

Le couple accueillera ensuite trois filles : Maya, née en 2004, Kimi, en 2005 et enfin Rose, en 2007. Elles sont aujourd’hui respectivement âgées de 18, 17 et 14 ans.