Cyril Hanouna recadre sèchement Mokhtar en plein direct de TPMP

Sûrement agacé par le comportement de Mokhtar, son chef de la sécu, Cyril Hanouna n’a pas hésité à le remettre à sa place en plein direct.

Cyril Hanouna recadre sèchement Mokhtar en plein direct de TPMP ! – Source : Capture C8

Plusieurs personnes ont signalé le traitement de l’affaire Lola par « TPMP ». Et ce, surtout à cause des propos qu’a tenus Cyril Hanouna. Depuis, plusieurs personnalités publiques ont taclé l’animateur.

L’ARCOM, l’ex-CSA, a même ouvert une enquête sur l’émission. Une situation qui a visiblement touché l’animateur. Il n’arriverait plus à garder son sang-froid au point de recadrer un collaborateur en plein direct.

Des propos qui ont fait polémique

Le 14 octobre 2022, la découverte du corps de la petite Lola a secoué la France entière. Le corps sans vie de l’adolescente a été retrouvé dans une valise. Après les investigations, une femme d’origine algérienne a été identifiée comme étant la présumée auteure du meurtre.

Comme à leur habitude, l’équipe de Cyril Hanouna n’a pas tardé à traiter l’affaire sur le plateau de « TPMP ». Un vif débat a ainsi animé l’émission. « Faut-il juger les fous ? », tel était le thème. Chacun des chroniqueurs a donné son avis concernant l’affaire.

Toutefois, celui de Cyril a fait beaucoup de bruit. Visiblement touché par ce qui est arrivé à la petite fille, Cyril Hanouna n’a pas mâché ses mots. L’animateur avait une opinion ferme concernant la peine de la présumée suspecte.

Pour lui, la jeune femme mérite un jugement expéditif et devrait être condamnée « à perpétuité directe ». Si elle présente une maladie mentale, pour Cyril Hanouna, elle ne mériterait pas de soin, mais uniquement la prison.

Épris de colère et de dégoût, l’animateur phare de C8 a même fini par faire appel à un changement de loi. Des séquences qui ont suscité la controverse. Cela a fait exploser l’audience de l’émission. 2,3 millions de téléspectateurs ont regardé le débat. Un record pour « Touche pas à mon poste ».

L’émission attire les critiques

Comme mentionné ci-dessus, les propos de l’animateur ont créé une vive polémique. Plusieurs personnes ont désapprouvé les paroles de l’ex d’Émilie et ont signalé l’émission. Ils n’ont pas hésité à prendre la parole pour contredire l’animateur. Comme le cœur du débat était la loi, le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, a alors tenu à réagir.

« Rien n’interdira au juge de prononcer la peine qu’il estime devoir prononcer, le moment venu (…) Balayer l’état de droit pour faire de l’audience, c’est quelque chose que je ne peux pas accepter (…) Nous devons respecter des règles que notre société a mis des millénaires à élaborer », a-t-il exprimé au micro de « C à Vous » le 21 octobre.

Le garde des Sceaux n’était pas le seul à s’opposer à Cyril. Xavier Couture, a également exprimé ce qu’il pense de l’animateur de C8. Pour lui, Cyril Hanouna a « perdu les pédales » et qu’il « est victime de son système ». Plusieurs personnes ont aussi signalé l’émission. Par conséquent, une enquête a été ouverte par ARCOM, ancien CSA.

Cyril Hanouna recadre tout le monde

Cette situation a sûrement rendu le quotidien du présentateur très dur. Cela semble normal, car il n’est pas facile de subir l’attaque de plusieurs personnes. D’ailleurs, le comportement de Cyril Hanouna sur le plateau ces derniers temps en dit long sur ce qu’il ressent.

Le père de Lino et Bianca semble tout le temps agacé et n’hésite pas à remettre à leur place les personnes qui le recherchent. C’est le cas de Nicola Bedos. Le réalisateur a critiqué son émission, chose qui n’a pas plu à l’animateur.

En effet, sur une séquence de l’émission « Quelle époque », Ragnar Le Breton a dit ce qu’il pensait de la télévision. Pour lui, la chaîne télévisée rendait parfois les spectateurs « racistes » à cause de la façon dont il traitait une information.

Ce qui est arrivé à sa grand-mère qui n’accepte plus la diversité à force de regarder BFMTV. Après avoir entendu cela, Nicola Bedos, qui était assis à côté de l’humoriste, avait réagi avec une pointe d’humour.

« Si ta grand-mère va sur CNews, je ne te raconte pas », dit-il.

Une remarque qui n’a pas plu à Cyril. Ce dernier a dit qu’il souhaiterait moins l’entendre. Nicolas Bedos n’a pas été la seule victime de l’agacement de Cyril Hanouna. Mokhtar, son garde du corps, a aussi eu sa part.

Pour une raison qu’on ignore, en plein direct, l’animateur a recadré son chef de la sécu. Alors qu’il était en train de parler, d’un coup, visiblement agacé, il s’est retourné vers Mokhtar et lui a dit de la fermer.

« Tu peux aller parler ailleurs. Il est fou ce mec ! Je l’entends discuter comme s’il était chez sa mère ! », a-t-il déclaré avec un ton d’humour.

Sauf que son apparence ne laisse pas une place au doute. L’animateur était visiblement très agacé !