Arnaque : attention à l’escroquerie au « rendez-moi » qui peut vous coûter cher

Une nouvelle arnaque circule, mais vise cette fois les commerçants dans le but de leur voler de l’argent.

Arnaque : attention à l’escroquerie au « rendez-moi » qui peut vous coûter cher – Source : iStock

Actuellement, plusieurs voleurs agissent dans la Haute-Loire. En effet, ils semblent avoir mis au point une toute nouvelle arnaque. Cette dernière consiste à embrouiller un commerçant de telles façons à ce qu’il ne sache plus où il en est. Une manière donc de dérober de l’argent, mais de manière plus subtile. Cela a déjà fait des victimes et cette arnaque parait bien continuer. On vous explique tout ici. 

Une nouvelle arnaque 

Ainsi, cela reste une boulangère de Haute-Loire qui a pu rester une victime de cette nouvelle arnaque. Cela ne fait que quelques jours puisque cette affaire remonte seulement à samedi dernier. Nos confrères du Progrès ont ainsi pu expliquer le cas afin que les autres commerçants ne paraissent pas victimes de la même chose

Ainsi, cette boulangère déclare que cela reste une femme, visage masquée qui a souhaité commander une tarte. Mais l’arnaque se joue sur le fait que la femme parle mal Français, et qu’elle paraît vouloir payer sa tarte avec un billet de 200 euros. Une façon alors d’embrouiller la boulangère dans ses calculs de tête afin de soutirer de l’argent

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Stop Arnaque (@stop_arnaque)

Quand la boulangère a ainsi vu ce billet, elle a tout de suite eu le réflexe de le vérifier. Mais une fois qu’elle a pu constater que le billet restait bien un vrai, elle a ainsi rendu la monnaie avec des billets de 20 euros. Mais finalement, au dernier moment, la cliente décide qu’elle ne veut plus la tarte. Ainsi, la vendeuse rend son billet de 200 euros et reprend ses billets de 20 euros. Mais la cliente déclare qu’elle reviendra. Et malheureusement l’arnaque a déjà eu lieu. 

Le point de non retour 

Comme cette boulangère n’a pas vraiment eu le temps de refaire le compte, puisqu’elle avait d’autres clients, elle comprit trop tard l’arnaque. En effet, en refaisant ses comptes, elle se rend compte qu’il manque quatre billets de 20 euros. Une fois qu’elle regarde les caméras de surveillance, on peut, en effet, voir l’arnaque en direct. La femme a bien gardé des billets sans les rendre. Une subtile façon de voler, mais en discrétion

On peut donc voir cette femme mettre discrètement des billets dans son autre main pendant que l’autre tend la liasse. Ainsi, la boulangère consciente de l’arnaque qu’elle vient de subir décide d’aller porter plainte à la gendarmerie. Ainsi, la gendarmerie a baptisé cette nouvelle marque le “vol au rendez-moi”. 

Ainsi, ce genre d’arnaque semble de plus en plus se propager dans cette région. D’ailleurs, déjà plusieurs supermarchés ont pu en faire les frais. Le but reste toujours le même, mettre le commerçant dans un état de confusion en changeant d’avis au dernier moment. De telles manières alors à garder de l’argent rendu de base. Ou alors, cela reste avec un échange de monnaie, de billets contre des pièces ou inversement. Et finalement, le commerçant y perd de l’argent, mais s’en rend compte toujours trop tard