Les automobilistes qui porteront une doudoune en voiture seront verbalisés cet hiver ?

Alors que la doudoune reste un immanquable de l’hiver, elle pourrait devenir un motif de contravention pour les automobilistes.

Les automobilistes qui porteront une doudoune en voiture seront verbalisés cet hiver ? – Source : iStock

Cet hiver risque de rester bien différents des autres. Alors que l’heure reste à la sobriété énergétique, comme le demande le gouvernement, des choses pourraient changer encore. En effet, le gouvernement demande à tous de ne pas trop chauffer et de baisser la consommation d’énergie. Ainsi, il reste recommandé de ne pas chauffer à plus de 19° son logement. Mais si les doudounes vont sembler bien pratique, elles ne le seront pas pour les automobilistes. En effet, une amende reste possible à cause du port de ces dernières au volant. On vous explique tout ici.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par DownClub World (@downclubworld)

Les automobilistes sanctionnés pour des doudounes 

Alors que le froid commence à arriver à grands pas, le gouvernement appelle les Français à se couvrir plutôt que de surchauffer les logements. Mais visiblement cela ne vaut pas pour les automobilistes. En effet, certains ont pu expérimenter de recevoir une amende à cause du port d’une doudoune. Et pourtant, quand il fait froid et que la voiture reste, elle aussi, très froide, l’enlever parait horrible. Ainsi, ils ne recommandent pas de chauffer plus la voiture, sinon de porter des habits chauds, mais moins volumineux

Cela reste le journal The Mirror qui rapporte le cas de ces automobilistes qui ont pu recevoir une amende à cause de leurs habits au volant. Et l’amende qu’ils ont pu recevoir reste particulièrement élevé. Mais malheureusement, cela ne dépend pas du froid extérieur. Même avec des températures négatives, les amendes dues aux doudounes restent possibles

Le journal The Mirror a même rapporté le cas d’automobilistes ayant reçu une amende de 5 000£, ce qui représente donc près de 6 000 euros. Une sanction particulièrement forte alors pour le simple port d’un habit au volant. Mais cela ne reste pas injustifié. En effet, si cette amende a pu se voir mise en place, cela reste pour surtout protéger les automobilistes

La raison de la sanction 

Ainsi, ce cas d’amende a ainsi pris place en Angleterre. Il se trouve qu’en plus d’une amende, les automobilistes s’exposent aussi à un retrait de point. Il se trouve que si le code de la route britannique se montre si sévère avec les habits, cela reste une question de sécurité. En effet, pour eux, les doudounes trop volumineuses représentent un danger pour la sécurité des automobilistes. Car elles prennent beaucoup de place, peuvent limiter les gestes et font défaut à la ceinture de sécurité. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par DownClub World (@downclubworld)

Auto Plus a alors pu rappeler que d’après l’article 97 du Code de la route local, les automobilistes doivent porter des habits bien spécifiques. En effet, les “chaussures et des vêtements qui ne les empêchent pas d’utiliser les commandes de manière correcte”. Mais dans le cas de la doudoune, cette dernière se montre parfois tellement grosse et volumineuse qu’elle peut en effet entraver les mouvements du conducteur. Et le non-respect de cet article peut ainsi exposer à de lourdes conséquences.

Ainsi, si durant un contrôle, de routine ou non, les forces de l’ordre estiment que votre façon d’être habillé comme automobiliste ne convient pas à ce que vous puissiez bien conduire, une amende peut se mettre. En effet, l’accès aux commandes reste primordiale et ne doit donc pas se voir empêcher par des habits, que cela soit doudoune, pulls, ou même déguisement.

D’autres cibles 

Mais les doudounes ne restent bien sûr pas les seuls motifs d’amendes. Il se trouve qu’importe les habits que vous portez, si les forces de l’ordre pense qu’un automobiliste n’a pas un libre accès aux commandes, il peut sanctionner. Et cela se fait sans appel. Ainsi, il vaut mieux éviter de se balader déguisé ou avec des hauts trop volumineux. 

Mais cela ne reste pas qu’au Royaume-Uni, il se trouve qu’en France aussi la question se pose. Des chercheurs en accidentologie pointent également du doigt les doudounes comme un risque pour les automobilistes. Et si pour eux, cela ne reste la question d’accès aux commandes, cela relève de la sécurité. Ainsi, les chercheurs ont pu s’expliquer

En effet, le but des chercheurs en accidentologie restent de comprendre les phénomènes et de les tester. Et la doudoune n’a pas vraiment réussi son contrôle durant le test. Le chercheur explique que “Après le choc, la ceinture de sécurité comprime tout d’abord les vêtements volumineux, avant même qu’elle puisse éviter au corps d’être projeté vers l’avant. Ainsi, de précieuses millisecondes sont perdues”. Alors “Plutôt qu’une doudoune, nous recommandons aux automobilistes de porter des textiles plus fins tels qu’une veste Softshell ou une veste polaire. La ceinture étant ajustée au plus près du corps, on améliore ainsi la sécurité”.