Prime de Noël : découvrez si vous faites partie des Français éligibles à cette aide

Le versement de la prime de Noël interviendra avant le début des fêtes de fin d’année. Voici ce qu’il faut savoir sur cette aide financière.

Prime de Noël : découvrez si vous faites partie des Français éligibles à cette aide – Source : iStock

Les bénéficiaires de la prime de Noël vont bientôt percevoir cette aide financière exceptionnelle. Comme chaque année, le gouvernement va le verser à des millions de Français quelques jours avant les fêtes.

Cette aide financière est versée aux familles les plus précaires depuis 1998. Les Français ont plus que jamais besoin de la prime de Noël pour faire face à l’inflation. Ce sera un coup de pouce pour les aider à profiter des fêtes malgré la hausse des prix.

Qui peut bénéficier de la prime de Noël ?

La prime de Noël concerne les foyers avec des revenus précaires. Il s’agit de l’une des traditions de l’État qui vient en aide aux parents ainsi qu’aux personnes qui élèvent seules leurs enfants. Pour pouvoir toucher à cette prime, il faut que la personne soit éligible aux minimas sociaux.

Cette année, près de 2,3 millions de Français vont pouvoir profiter de cette aide du gouvernement. Ces derniers sont bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), du RSA socle et de la prime d’activité.

À noter que les bénéficiaires de la prime d’activité ne peuvent pas tous recevoir la prime de Noël. Il faut que leur ressource ne dépasse pas le montant du RSA socle. Cela dépendra de la composition du foyer.

Les personnes qui perçoivent l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS) peuvent aussi profiter de la prime de Noël. Ceux qui bénéficient de la Prime Transitoire de Solidarité (PTS) le peuvent aussi. La PTS est la prime qui remplace l’allocation transitoire de solidarité.

Une personne qui perçoit l’ACRE (aide à la création d’entreprise) peut avoir la prime de Noël si elle bénéficie de l’ASS. L’État versera aussi l’aide aux bénéficiaires de l’Allocation Équivalent Retraite (AER) et de la prime forfaitaire pour reprise d’activité.

Ceux qui n’ont pas droit à la prime de Noël sont ceux qui bénéficient de :

  • L’Allocation aux adultes handicapés (AAH)
  • La prime d’activité dépassant le montant du RSA socle
  • Minimum vieillesse (Aspa)

À combien s’élève la prime de Noël ?

Le montant de base de la prime de Noël n’a pas connu de changement depuis 2009. Il faut savoir que le montant n’est pas le même pour chaque famille. La prime de Noël d’un foyer varie selon la composition familiale.

Il est possible de faire une simulation sur le site dédié aux aides. Cela vous permettra de connaître le montant de votre prime de Noël. Pour une personne vivant seule, la prime de Noël s’élève à 152,45 euros. Elle est fixe si le bénéficiaire touche l’ASS et l’Aer. Elle évolue pour ceux qui gagnent le RSA.

Pour un couple sans enfants, la prime de Noël est de 228,67 euros. Ce montant augmente de 60,98 euros pour chaque membre supplémentaire. Pour une famille avec 4 enfants à charge, la prime de Noël ira jusqu’à 442,10 euros. L’aide sera de 518,33 euros pour une famille nombreuse composée de 7 personnes.

Quand aura lieu le versement ?

Les organismes qui versent la prime de Noël sont la CAF et Pôle Emploi. Pour les régimes agricoles, c’est la MSA qui s’en chargera. Puisque le versement est automatique, les Français bénéficiaires n’ont pas à faire une demande.

En général, la prime de Noël arrive une semaine avant le début des fêtes. Les bénéficiaires vont le percevoir entre le 15 et 16 décembre prochain. Cependant, il se pourrait que certains foyers ne touchent à la prime de Noël qu’en janvier 2023.

En effet, pour recevoir la prime en décembre, il faut avoir déjà perçu les minimas sociaux. Les nouveaux allocataires devront attendre le versement en janvier 2023. Outre la prime de Noël, les Français attendent aussi le versement de quelques autres aides avant la fin de l’année.

Prime inflation pour les bénéficiaires de la prime d’activité

Le second versement de la prime inflation a commencé le 15 octobre dernier. Avant le début du mois de novembre, près de 650 000 bénéficiaires de l’Aspa auront déjà touché à leur prime inflation. Pour rappel, la prime inflation fait partie des aides de l’État en faveur du pouvoir d’achat des Français.

Il s’agit d’une prime exceptionnelle de 100 euros. Tous les foyers qui sont allocataires des minimas sociaux ont pu en profiter. Le premier versement s’est déroulé au mois de septembre 2022. Cette prime augmentait de 50 euros par enfant à charge. Certaines familles ont pu toucher 200 euros.

Le troisième versement de la prime inflation interviendra au cours du mois de novembre. Ce sont les personnes qui perçoivent la prime d’activité qui en profiteront. Cependant, le montant ne sera pas le même que les deux premiers versements. Les bénéficiaires de la prime d’activité ne recevront que 28 euros par foyer avec 14 euros supplémentaires par enfant.

Versement du chèque fioul pour certains Français

Avec l’augmentation du prix de l’énergie, le fioul a aussi connu une forte hausse. Le prix aurait doublé en une année. Le gouvernement va aider les Français qui se chauffent au fioul avec le déploiement du chèque fioul. Cette aide entre dans la loi de finances rectificative 2022 avec le chèque énergie exceptionnel.

Ceux qui utilisent une chaudière au fioul pour l’hiver vont percevoir le chèque dès cet automne. À noter que cela ne concerne que les ménages les plus modestes soit 1,6 million de foyers. Ces derniers vont aussi pouvoir profiter du chèque énergie exceptionnel qui sera versé avant la fin de l’année 2022.

Le montant du chèque fioul va de 100 à 200 euros selon les ressources du ménage de l’année 2020. Tout comme le chèque énergie classique, le chèque fioul dépend aussi du nombre de personnes dans le foyer.

  • Pour une personne seule qui gagne le SMIC, le chèque fioul sera de 100 euros.
  • Pour une personne seule gagnant le SMIC avec un enfant à charge, le chèque fioul sera de 200 euros.
  • Si la personne seule s’occupe de 2 enfants, gagne un salaire de 3 000 euros nets/mois, le chèque fioul est de 100 euros.

Ceux qui ont déjà utilisé un chèque énergie pour payer une facture de fioul recevront automatiquement le chèque. Dans le cas contraire, il faudra faire une demande sur un guichet en ligne. Le guichet ouvrira le 8 novembre prochain.

[MISE À JOUR LE 21 OCTOBRE À 14:48]

L’inflation n’épargnant pas les cadeaux de Noël et encore moins les jouets, cette fête risque de coûter cher en 2022 ! En moyenne, l’augmentation des prix devrait avoisiner 6 %, d’après les chiffres de l’institut NPD Group, un fournisseur mondial de technologies, d’analyses et de données de premier plan. En général, la période de Noël fait exploser le budget des ménages. Pour que les Français puissent y faire face et puissent surtout finir l’année en toute sérénité, la CAF, la MSA ou Pôle emploi accorde une aide financière initialement baptisée « prime exceptionnelle de fin d’année ». Aujourd’hui, on l’appelle « prime de Noël ».

Bien que la majorité des gens apprécient l’esprit autour de la saison de Noël, il est également un fait que les achats de Noël peuvent être un fardeau financier important pour beaucoup. Cela est particulièrement vrai pour les familles nombreuses ou celles en situation précaire. Les achats qui tournent autour des fêtes de Noël peuvent être un réel problème financier pour certains. Cependant, certains moyens permettent de réduire le fardeau financier qui accompagne souvent les achats de Noël, comme la prime de Noël. Quelles sont les conditions à remplir pour bénéficier de cette aide pour les fêtes de fin d’année ? Quel est le montant ? Quelle est la date du versement ?

La prime de Noël, une aide depuis 1998

Noël, ces jours où les lumières et les décorations des maisons, des palais et des monuments annoncent que la fête la plus attendue de l’année est proche, la planifier devient davantage une crainte qu’une priorité.

À l’approche de Noël, il y a en effet des dépenses élevées pour faire face à l’achat de nourriture et de produits de première nécessité qui viendront ensuite enrichir la table des déjeuners et des dîners traditionnels familiaux.

C’est l’ancien Premier ministre, Lionel Jospin, qui, en 1998, a mis en place cette prime de Noël. Ainsi, elle fait l’objet d’un versement automatique aux foyers les plus modestes. À une période où les dépenses ne sont pas dans la demi-mesure, ce coup de pouce est souvent bien accueilli par les familles éligibles.

L’approche du mois de décembre

Alors que le mois de décembre approche à grands pas, certains bénéficiaires de cette prime se demandent quand celle-ci sera versée et quel en est son montant en 2022.

Pour l’heure, le gouvernement n’a encore fait aucune déclaration à ce sujet. Mais d’ordinaire, cette aide exceptionnelle forfaitaire est versée aux ménages les plus modestes environ 10 jours avant Noël. En 2021, la prime de Noël c’était à partir du 15 décembre.

La prime de Noël est un coup de pouce que la Caisse d’allocations familiales (CAF), la Mutualité sociale agricole (MSA) ou Pôle emploi octroient chaque année, depuis 1998. Cette aide de l’État concernera cette année 2,3 millions de Français.

Qui peut en bénéficier ?

Ce coup de pouce exceptionnel sera une fois encore versé aux personnes touchant certains minima sociaux. Concrètement pour bénéficier de la prime de Noël 2022, il faudra avoir perçu en novembre ou décembre 2022 :

  • L’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS), que Pôle emploi verse.
  • L’Allocation Équivalent Retraite (AER).
  • La prime forfaitaire mensuelle de reprise d’activité.
  • La prime transitoire de solidarité.
  • Le Revenu de Solidarité Active (RSA), à condition que les ressources de votre foyer ne dépassent pas le montant du RSA socle correspondant à la composition de votre famille.

Aucune démarche n’est nécessaire

Le virement de la prime de Noël est adressé de manière automatique, sans qu’aucune démarche de votre part ne soit nécessaire. « Pour en bénéficier, il suffit d’avoir des droits au RSA ouverts au mois de novembre ou de décembre. Les organismes concernés font alors le nécessaire », précise Mariette Daval, responsable du Pôle solidarités (Direction des politiques familiale et sociale) du Conseil National des Politiques de Lutte contre la Pauvreté et l’Exclusion Sociale (CNLE). Elle est aussi directrice du département Insertion et cadre de vie à la Caisse nationale des Allocations familiales (CNAF). Donc, si vous percevez le RSA pour la première fois en décembre, vous toucherez la prime de Noël en janvier.

Une grande partie des bénéficiaires de la prime de Noël est composée d’allocataires du RSA. Mais le montant de leur prime n’est pas fixe : il dépend de la composition familiale. Selon leur situation, la CAF ou la MSA leur verse la prime.

Quelle est la date du versement de la prime de Noël ?

Si la mise en paiement intervient quelques jours avant les fêtes, il existe aussi toutefois quelques particularités. En effet, il arrive parfois que le versement ne soit effectué qu’au mois de janvier. Cela concerne les nouveaux allocataires, au titre du mois de décembre.

Le versement de la prime de Noël devrait alors apparaître sur votre compte après 3 à 5 jours ouvrés après le 15 décembre. Pour connaître le montant de la vôtre, vous pouvez vous rendre sur le site Mes-aides.gouv.fr pour faire une simulation et savoir combien vous allez percevoir au maximum.

Le moins que l’on puisse dire est que ce coup de pouce de l’État tombe aussi à pic. Au regard de l’inflation qui touche la France. Et celle-ci pèse aussi très lourd sur le budget des Français. Et sur les fêtes de fin d’année, qui s’annoncent aussi clairement compliquées cette année.

Quel est le montant ?

Pour les bénéficiaires du RSA, le montant de la prime de Noël varie aussi en fonction de la composition du foyer. Pour les autres bénéficiaires, c’est-à-dire aussi les personnes qui touchent l’ASS ou l’AER, le montant de la prime est forfaitaire. C’est-à-dire qu’il ne dépend pas de la composition du foyer.

En ce qui concerne le montant, cela va aussi dépendre de la situation de votre famille et aussi du nombre d’enfants.

Voici quelques exemples :
  • Si vous êtes seul et sans enfant : vous pourrez percevoir 152,45 euros de prime.
  • Si vous vivez en couple et sans enfant ou que vous vivez seuls avec un enfant : vous recevrez 228,67 euros.
  • Si vous vivez en couple et que vous avez un enfant. Ou que vous êtes seul et que vous avez deux enfants, vous recevrez 274,41 euros.
  • Si vous vivez en couple avec deux enfants : vous pouvez percevoir 320,14 euros.
  • Avec trois enfants, si vous vivez seul, vous pouvez percevoir 335,39 euros.
  • La prime de Noël plafonne à 381,12 euros si vous êtes en couple avec trois enfants.
  • Avec quatre enfants, si vous êtes seul, vous percevrez 396,37 euros.
  • En couple et avec quatre enfants, la prime de Noël plafonne à 442,10 euros.
  • Avec cinq enfants, si vous êtes seul, vous pouvez percevoir 457,35 euros.
  • Par personne supplémentaire : 60,98.