Florent Pagny : voici comment le chanteur et Eric Serra font face ensemble au cancer

Lors de sa chimiothérapie, Éric Serra a croisé Florent Pagny. Dans les colonnes de nos confrères de Gala, il a expliqué comment ils se sont serrés les coudes.

Florent Pagny : voici comment le chanteur et Eric Serra font face ensemble au cancer – Source : Getty Images

Comme on le sait tous maintenant, Florent Pagny a appris une mauvaise nouvelle en début d’année. Atteint d’un cancer du poumon, il a dû endurer plusieurs mois de thérapies pour tenter d’aller mieux. Il faut savoir qu’au même moment, Éric Serra traversait une période similaire. En effet, il se trouvait lui-même atteint d’un lymphome de l’intestin grêle. De ce fait, ils ont créé une sorte de fraternité autour de cette période difficile. La chimiothérapie, les annonces des mauvaises nouvelles… Il faut savoir qu’ils se sont serrés les coudes pendant un moment. Ils ont noué une véritable amitié à travers ce moment difficile de leurs vies. Récemment Éric Serra a accordé une interview à nos confrères de Gala. Dans cet exclu, on retrouve alors des détails choquants. On vous explique tout ici ! 

Florent Pagny et Éric Serra : ensemble dans les moments durs

Quand Éric Serra a appris que Florent Pagny traversait la même épreuve que lui, il a tenu à lui envoyer un message de soutien. Sur le ton de l’humour, souvent utilisé pour affronter des moments difficiles, ce dernier a alors écrit : « Bienvenue au club ! ». Éric Serra, atteint d’un lymphome de l’intestin grêle au même moment, raconte auprès de nos confrères de Gala comment ils ont réussi à se soutenir durant cette horrible période. « Nous avons communiqué pendant nos six séances de chimiothérapie, espacées de trois semaines. Les miennes étaient deux ou trois jours avant les siennes, et on s’envoyait des petits messages pour partager nos impressions », a remémoré l’artiste le 20 octobre, en exclu dans les colonnes de Gala. 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Eric Serra (@ericserraofficial)

Malgré la maladie inopérable, il s’avère qu’Éric Serra a tout de même gardé de bons souvenirs de cette période de sa vie. Et notamment des échanges qu’il a pu avoir avec le coach de The Voice, Florent Pagny. « On s’est vraiment bien marrés ! L’énergie comme la positivité de Florent sont tout simplement incroyables, ça m’a beaucoup aidé », a-t-il précisé lors de l’interview. Éric Serra, a tout de même confié avoir « tellement flippé au début ». Ce qui paraît normal lorsque l’on apprend ce type de nouvelle. « J’ai eu un cancer qui m’avait obligé à reporter cette tournée. Un truc assez fulgurant : à dix jours près, j’étais mort ». Une nouvelle qui peut certainement effrayer les plus forts, dont Florent Pagny. 

« Je me couchais sans savoir si j’allais me réveiller »

Après la découverte de son cancer, Éric Serra a perdu beaucoup de poids. En effet, il précise avoir perdu près de huit kilos. Selon ses dires, « tout a basculé à une vitesse folle ». Il ajoute également : « J’ai pensé qu’on pourrait m’en enlever un bout, mais non, ce n’était pas opérable ». Il reste tout de même difficile pour lui de se remémorer ces « semaines un peu indécises, angoissantes ». Éric Serra a même fait des confidences sur sa vie à ce moment-là. « Je me couchais le soir sans savoir si j’allais me réveiller le lendemain ». Un moment de pure peur, surtout quand on affronte quelque chose de cette taille seul. C’est pourquoi il semblait très content d’avoir croisé le chemin de Florent Pagny. Éric Serra tient également à ajouter qu’il a pu bénéficier d’un traitement « ultra-récent » qui « a particulièrement bien marché ». 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Florent Pagny (@pagny_officiel)

Quant à son ami, Florent Pagny, les nouvelles se trouvent meilleures. Dans les colonnes de nos confrères Gala au mois de mai, Florent Pagny a expliqué être atteint « d’une tumeur de la taille d’un bon kiwi ». Qui a ensuite rétréci pour devenir une « noisette après deux chimios ». Après quelque temps, il avait également fait des confidences très rassurantes. « Maintenant, je sors du tunnel. J’ai quelques réponses qui me permettent de mieux évaluer la situation et ça ravive en moi certaines choses que j’ai un peu perdues, arrivé à mon âge (…). Ce cancer m’a réveillé en quelque sorte, et il a redéfini le sens de mes priorités ». Un mal pour un bien pour Éric Serra et Florent Pagny qui ont vécu le pire en même temps.