Netflix : cette très mauvaise nouvelle pour les utilisateurs de la plateforme…

Netflix va imposer une nouvelle règle sur ses services en 2023. Les « squatteurs de compte » vont devoir créer des sous-comptes payants.

Netflix : cette très mauvaise nouvelle pour les utilisateurs de la plateforme… – Source : iStock

Il y a peu, Netflix a annoncé la création de l’abonnement moins cher qui contient de la publicité. Il voulait inciter les utilisateurs qui empruntent un mot de passe à créer leur compte. Pour les encourager, Netflix a alors annoncé le lancement du transfert de profil.

Si ces deux dispositifs n’ont pas réussi à convaincre les utilisateurs secondaires, la nouvelle règle pourrait peut-être le faire. Netflix a annoncé la création d’une mesure qui prendra effet dès 2023. Le géant du service de streaming va surfacturer les utilisateurs qui partagent leur mot de passe.

Netflix : un abonnement à 5,99 euros par mois

Au début de l’année, Netflix a perdu un nombre important d’abonnés. Il s’agirait de la pire perte d’utilisateurs qu’il a pu enregistrer depuis sa création. Cette hausse des prix a poussé de nombreux utilisateurs à se connecter sur le compte d’un ami.

Abonnement à 5,99 euros par mois
Source : Pixabay

Un phénomène qui a déjà été très répandu auparavant. Pour y remédier, les dirigeants de Netflix ont décidé de lancer une nouvelle option d’abonnement sur le service de streaming.

Ce dernier a pour but d’attirer les fameux « squatteurs de compte » à créer le leur. Le nouveau forfait coûtera 5,99 euros par mois. Il sera disponible en France dès le 3 novembre prochain à 17 heures.

Quelques concessions à faire

Pour rappel, cette option d’abonnement à prix plancher se fait au prix de quelques concessions. Elle contient des publicités. Netflix explique que les publicités vont durer entre 15 ou 30 secondes chacune. Cela équivaut à 4 ou 5 minutes de publicités par heure de contenu visionné.

Ces publicités n’apparaîtront que sur les anciens films. Les entreprises pourraient les empêcher d’apparaître sur des contenus. Et ce, si l’entreprise juge que le contenu est douteux ou inapproprié. Netflix ne diffusera pas de publicité pendant les nouveaux films originaux.

Il n’y en aura pas non plus pour les contenus pour enfants. Les contenus dans l’abonnement au forfait avec publicités sont limités à une définition 720p. Tout comme le forfait standard, cette définition ne sera disponible que sur un seul appareil à la fois.

Quelques concessions à faire
Source : Pixabay

Les abonnés du forfait le moins cher ne pourront pas profiter du visionnage hors ligne. Netflix a aussi expliqué que le nouvel abonnement aura moins de films et séries TV par rapport aux autres. Cela serait à cause des restrictions liées aux droits sur certains titres.

Netflix met en place ce forfait dans 12 pays, dont les États-Unis, la France, le Royaume-Uni, le Brésil, l’Australie et le Japon. Cela va aussi concerner les téléspectateurs au Canada, Corée du Sud, Mexique, Espagne, Italie et en Allemagne.

Lancement du transfert de profil Netflix

Après l’annonce du nouvel abonnement, Netflix a aussi dévoilé un nouvel outil. Il s’agit du transfert de profil qui permet aux utilisateurs d’importer leurs historiques et préférences d’un compte à l’autre.

« Les gens déménagent. Les familles s’agrandissent. Les relations évoluent. La vie est faite de changements, mais votre expérience Netflix devrait rester constante », lance Netflix sur son blog officiel.

Le transfert de profil sera utile pour les utilisateurs secondaires lorsqu’ils souscrivent à leur propre abonnement. L’outil les aidera à conserver leurs recommandations personnalisées, leur historique, leur liste, leurs parties enregistrées et d’autres paramètres.

Lancement du transfert de profil Netflix
Source : Pixabay

La conservation d’un profil est simple. Netflix propose le transfert de profil sur un menu. Il suffit d’y aller et l’utilisateur secondaire verra des instructions pour créer un nouveau compte. Les données sur son historique et ses préférences seront automatiquement dans le nouvel abonnement.

Le partage de mot de passe sera payant en 2023

Netflix avait rendu le partage de mot de passe responsable des hausses de prix successives intervenues ces derniers temps. La nouvelle politique sur cette option pourra le permettre d’arrêter d’augmenter le prix des forfaits.

Dès l’année prochaine, Netflix va facturer chaque utilisateur de la plateforme. Les « squatteurs de compte » vont alors devoir payer sinon, c’est l’utilisateur principal qui va devoir les payer. Les partageurs vont devoir créer des sous-comptes pour les membres supplémentaires.

Le partage de mot de passe restera gratuit pour les utilisateurs qui habitent sous le même toit. L’entreprise n’a pas encore mentionné le prix des sous-comptes, mais il est possible que ce soit le quart du prix d’un abonnement standard.

Lors de l’expérimentation en Amérique latine, les partageurs ont dû payer ce prix. Le quart de l’abonnement Netflix standard est égal à 2,99 dollars supplémentaires pour chaque nouveau foyer.

Lors du test, les téléspectateurs peuvent regarder Netflix dans un seul foyer désigné. Cependant, les abonnés devaient payer 2,99 dollars supplémentaires pour chaque nouveau foyer utilisant leur mot de passe.