Impôts sur le revenu : voici le point qu’il faut corriger pour faire de réelles économies

Vous aussi, vous négligez ce point lors de vos déclarations d’impôts sur le revenu ? Cela peut vous permettre de faire des économies.

Impôts sur le revenu : voici le point qu’il faut corriger pour faire de réelles économies – Source : IStock

Vous pouvez maintenant accéder à l’outil de correction de la déclaration d’impôts sur le revenu. Cela dit, il y a un point précis auquel vous devez vous pencher. Ne le négligez plus, car il peut vous permettre de faire d’importantes économies. On vous dit tout dans cet article.

Le barème kilométrique

Face à la flambée des prix, qui ne souhaite pas faire des économies en ce moment ? Eh bien, sachez qu’il y en a certaines qui peuvent se faire. Des économies que beaucoup de Français ne soupçonnent même pas. Cela fait maintenant plusieurs mois que la déclaration d’impôts sur le revenu est clôturée.

Cela étant, vous pouvez encore apporter des corrections à la vôtre. En effet, il y a un point que vous, comme de nombreux contribuables, devriez étudier plus attentivement. Le gouvernement Castex avait promis 150 euros d’économies pour 2,5 millions de foyers fiscaux.

C’était en janvier 2022. Des économies qui se feraient via la revalorisation de 10 % du barème kilométrique. Ce dernier, comme le rappelle MoneyVox, sert à la déduction des frais réels qui était alors annoncée. L’abattement forfaitaire de 10 % doit représenter les dépenses courantes entraînées par l’activité professionnelle.

C’est afin d’établir le montant de l’impôt qu’il convient de payer. Si de nombreux ménages adoptent cet abattement, la déduction des frais réels peut parfois être plus avantageuse. Elle permettrait à des foyers fiscaux de réaliser des économies. Ces économies ne se font rien qu’en déclarant les allers et retours entre le lieu de travail et le domicile.

Cependant, c’est une option peu connue. Or, si vous calculiez ce que cela pourrait rapporter, vous vous apercevez que les frais effectivement dépensés sont au-delà de 10 % du revenu. Il faut calculer en s’aidant du barème que propose l’administration fiscale pour le savoir.

La date limite pour corriger votre déclaration

Un contribuable dépense certains frais dans le cadre de ses déplacements professionnels quotidiens. Pour évaluer ces frais, l’administration fiscale prend plusieurs éléments en considération. Parmi ces éléments, la dépréciation du véhicule, les frais de réparation et d’entretien.

Mais aussi les dépenses pneumatiques, la consommation de carburant ainsi que les primes d’assurances. C’est en fonction du type de véhicule (deux roues ou automobile) que l’on adapte les barèmes. Mais aussi de la puissance de celui-ci.

Avant d’effectuer ses calculs, le mieux est de se renseigner sur celui qui convient. Cela étant, combien reste-t-il de temps avant la fin de la période de correction ? Ainsi, pour bon nombre de foyers, le calcul pour la déduction des frais réels peut s’avérer particulièrement avantageux.

Cependant, l’outil de correction de l’impôt sur le revenu n’est disponible que temporairement. Il est donc important de le faire avant la date limite. Cette dernière étant fixée au 14 décembre 2022, il vous reste donc un peu plus de deux mois.

Pour rappel, c’est depuis le 3 août 2022 qu’il vous est possible de corriger votre déclaration d’impôts sur le revenu. Cela peut se faire en ligne sur le site gouvernemental dédié aux impôts. Rendez-vous donc sur ce site et cliquez sur l’onglet « accéder à la correction en ligne ». Vous n’avez ensuite qu’à procéder aux corrections souhaitées et valider le tout.

Impôts : Ce que vous pouvez ou ne pouvez pas corriger

Vous ne pouvez corriger en ligne que les éléments liés aux impôts sur le revenu. Parmi ceux-ci, les informations relatives à vos revenus, à vos charges, aux personnes à charge, aux réductions et crédits d’impôt, etc.

Cela étant, il est certains éléments que vous ne pourrez pas corriger en ligne. À savoir, vos coordonnées, votre adresse, votre situation de famille et autres. Il se peut que vous vous soyez trompé dans votre déclaration en ligne concernant un changement de situation de famille.

Comme le mariage, la rupture de PACS, le divorce ou le décès. Dans ce cas, vous devez le signaler par l’intermédiaire de la rubrique « messagerie sécurisée ». Vous pouvez accéder à cette rubrique via votre espace particulier sur le site dédié aux impôts.

Pour signaler un changement d’adresse, allez dans « Mon profil » dans la rubrique « Mes informations personnelles ». C’est dans votre espace particulier. Pour rappel, vous devez activer votre « espace particulier » sur le site des impôts pour corriger votre déclaration de revenus en ligne.

Pour cela, vous devez soit utiliser France Connect, soit saisir les trois identifiants suivants :

  • Votre numéro fiscal composé de 13 chiffres. Vous pouvez retrouver ce numéro en haut de la 1re page de votre déclaration de revenus et sur votre dernier avis d’impôt.
  • Votre numéro d’accès en ligne composé de 7 chiffres. Celui-ci figure en haut de la première page de votre déclaration de revenu papier.
  • Votre revenu fiscal de référence. Il figure dans le cadre « vos références » de votre dernier avis d’impôt sur le revenu.

Impôts : À savoir après la déclaration de revenus

Que se passe-t-il quand vous aurez finalisé votre déclaration d’impôts sur le revenu ? Eh bien, vous recevrez immédiatement un courriel de confirmation. Un accusé de réception est également mis à votre disposition dans votre espace particulier. C’est dans la rubrique « Consulter ma situation fiscale personnelle ».

Pas besoin de transmettre de pièces justificatives. Cependant, c’est mieux de les conserver précieusement. En effet, si l’administration fiscale en fait la demande, vous devez être en mesure de communiquer ces pièces.

En outre, une fois votre déclaration terminée, soit votre impôt diminue, soit il augmente :

  • Si l’impôt diminue, vous recevrez un avis d’impôt corrigé. Après les modifications que vous avez déclarées, cet avis d’impôt corrigé vous informera du dégrèvement prononcé en votre faveur. Sous le libellé « montant de votre impôt net », cet avis d’impôt mentionnera la somme définitive à payer. Dans le cas où vous avez déjà payé votre impôt sur le revenu, on vous remboursera le trop-perçu. Autrement, le « montant de votre impôt net » qui figure sur ce nouvel avis est le seul à régler.
  • Si augmentation est, vous recevrez un nouvel avis d’imposition. Ce dernier prendra en considération les corrections que vous avez déclarées. Cet avis d’impôt mentionnera le montant définitif à payer. Ce montant sera à régler dans les délais selon les modalités de paiement mentionnées sur l’avis.