Laeticia Hallyday pris par le temps : le fisc lui met la pression et lui laisse un mois sinon…

Le 15 octobre dernier, Laeticia Hallyday devait payer les dettes laissées par Johnny Hallyday. Hélas, la veuve n’a pas pu les rembourser.

Laeticia Hallyday pris par le temps le fisc lui met la pression et lui laisse un mois sinon – Source : Getty Images

Après la mort de Johnny Hallyday, la vie de la veuve qu’il a laissée n’est pas de tout repos. Jalil Lespert, son nouveau compagnon, l’épaule comme il peut, mais Laeticia Hallyday a juste trop de soucis financiers. Elle doit rembourser la dette énorme du Taulier au fisc. Les avocats de celle-ci ont tout fait pour annuler la dette. Mais elle se retrouve quand même avec une somme qu’elle devait payer en mi-octobre 2022. Elle a obtenu un délai supplémentaire pour tout payer d’ici décembre.

Une dette de 30 millions d’euros

En 2009, au cours de sa tournée « M’arrêter-là », Johnny Hallyday est condamné pour non-paiement d’impôts. Il devait payer 30 millions d’euros à l’administration fiscale.

À la mort de l’artiste, le 5 décembre 2017, celui-ci a laissé un grand héritage à sa famille. Mais il leur a aussi légué une dette colossale. Comme l’affirme le producteur de Johnny Hallyday, Jean-Claude Camus :

« La situation de Laeticia et des deux petites n’est pas reluisante. Elle se retrouve avec le fardeau de la dette fiscale et personne d’autre ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laeticia Hallyday (@lhallyday)

Laeticia Hallyday, la veuve du Taulier, est contrainte de s’acquitter d’une immense somme d’argent. L’équipe juridique de celle-ci, a tout fait pour qu’elle n’ait pas à assumer cette charge. Mais la décision de la justice est claire. Elle doit rembourser la somme.

La mère de Joy et Jade Hallyday a donc commencé à liquider ses biens. Elle a déjà vendu leur villa de Los Angeles. Toutefois, ses actions n’ont pas encore suffi à payer les millions d’euros qu’elle doit au fisc.

Laeticia Hallyday n’arrive pas à se séparer d’une villa

Il est difficile pour Laeticia Hallyday de profiter de la fortune que lui a laissé Johnny Hallyday. À cause des dettes qu’il a contractées auprès de l’administration fiscale, celle-ci doit se débarrasser d’une grande partie de son héritage.

Depuis plusieurs mois, la fille d’André Boudou a mis sa villa à Marnes-la-Coquette située en Île-de-France, en vente. La Savannah fait environ 1000 mètres carrés, dont 900 mètres carrés habitables. Une très belle propriété qu’elle espérait s’en départir pour payer une partie de ses dettes. Sa valeur était tout de même estimée à plus de 10 millions d’euros.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laeticia Hallyday (@lhallyday)

Laeticia Hallyday a donc fixé son prix à 15 millions d’euros. Mais après les désistements successifs de deux acheteurs potentiels, elle ne trouve plus d’acquéreur. Elle a donc diminué ce prix à 8,45 millions d’euros, après que Pierre Reynaud, le marchand de biens, ait renoncé à la vente.

La situation est délicate pour Laeticia Hallyday. Si elle ne se dépêche pas, le Trésor public va reprendre sa demeure pour la revendre aux enchères.

Le projet de Laeticia Hallyday

Laeticia Hallyday organise une exposition qui aura lieu à partir du mois de décembre 2022. Il s’agit d’une reproduction de la chambre d’adolescent du rocker, celui qu’il occupait à Paris, chez sa tante.

Le 20 septembre, la veuve de Johnny Hallyday a déclaré :

« On a l’impression d’être dans le cœur de sa vie, dans l’ADN de son histoire ».

De toute évidence, elle était très émue, en tant que co-fondatrice de l’événement.

« C’est une expérience assez bouleversante, » ajoute-t-elle.

Une nouvelle qui devrait plaire aux fans de Johnny Hallyday. Une opportunité de plus qui devrait aussi aider la veuve du rocker à payer une partie de ses dettes.

Laeticia Hallyday obtient 2 mois de plus pour payer ses dettes

Le 21 septembre dernier, lors de son passage à Paris, Laeticia Hallyday est passée auprès du fisc pour renégocier le délai de paiement de ses dettes. En effet, Laeticia Hallyday avait jusqu’à ce samedi 15 octobre 2022, pour payer 13 millions d’euros à l’administration fiscale.

Toutefois, elle a réussi à rallonger ce délai. Elle a obtenu deux mois de plus pour s’acquitter des millions d’euros restants auprès du fisc.

Laeticia Hallyday a donc jusqu’au 15 décembre 2022 pour rembourser l’argent. Le poids n’est donc pas totalement enlevé de ses épaules puisqu’elle doit toujours payer une grande somme. Elle multiplie ses efforts afin de sortir de sa situation financière compliquée.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laeticia Hallyday (@lhallyday)