Quand purger ses radiateurs ? Voici l’astuce infaillible pour le savoir facilement

Les températures vont de plus en plus baisser dans les prochaines semaines. Ainsi, il est indispensable de purger ses radiateur afin de leur assurer un fonctionnement optimal.

Quand purger ses radiateurs ? Voici l’astuce infaillible pour le savoir facilement – Source : iStock

Afin que le système de chauffage reste toujours efficace, il est indispensable de purger les radiateurs. Il s’agit d’une opération très importante pour leur entretien courant. La purge des radiateurs élimine les bulles d’air et les débris, de sorte que les radiateurs permettent de garantir des performances optimales et d’éviter une augmentation de la consommation d’énergie.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @un_bonheur_en_briques

En effet, dans les radiateurs, qui n’ont pas été utilisés depuis plusieurs mois, il y a une accumulation d’air. Celle-ci peut nuire à leur bon fonctionnement. Avec l’arrivée du froid. Il vaut mieux que les radiateurs fonctionnent au maximum de leur efficacité. Purger un radiateur permet d’évacuer l’air qui se trouve à l’intérieur. Il est recommandé de le faire au moins une fois par an pour optimiser les performances de son installation. Nous allons voir plus précisément quand et comment purger un radiateur.

Quand doit-on purger ses radiateurs ?

Avec le temps, l’air peut entrer dans votre circuit de chauffage. Cela aura un impact négatif sur sa capacité à chauffer. Il y a des signaux qui indiquent quand purger ses radiateurs. Surtout après la période estivale, lorsque votre système de chauffage est resté longtemps inactif. 

Il y a au moins deux alertes évidentes que nos radiateurs nous enverront quand il sera urgent de les ventiler.

  • Vos radiateurs font d’étranges bruits de bouillonnement ou de tic-tac. Ces sons sont un signal très clair que l’air circule dans votre circuit de chauffage central. Ce déplacement d’air produit un bouillonnement ou parfois même un tic-tac. En premier lieu, cela peut être ressenti comme dérangeant, mais c’est en fait le moindre de vos soucis. En interne, cela peut causer des problèmes plus importants, notamment l’oxydation des tuyaux.
  • Vos radiateurs ne donnent plus la même chaleur qu’auparavant. C’est aussi un signal très clair que le message est de se défouler. Il faut en fait considérer chaque radiateur comme un élément de chauffage distinct. Il se peut qu’un radiateur soit parfaitement chauffé, mais que l’autre ne le soit pas. Cela ne signifie donc pas que l’urgence d’évacuer est moindre. En général, votre radiateur sera chaud dans sa partie inférieure, mais plus vous irez vers la partie supérieure, où l’air (ascendant) s’accumule, moins le radiateur sera chaud. C’est une conséquence logique : là où il y a de l’air dans le radiateur, il ne peut y avoir d’eau chaude. En d’autres termes, le radiateur n’est pas en mesure d’utiliser toute sa capacité de chauffage.

Comment purger ?

Cette opération peut être faite très facilement soi-même. Elle doit être effectuée à froid, mais votre chaudière peut rester en route.

  • Se munir des bons outils :  Une pince et / ou un tournevis et un petit récipient
  • Identifier le purgeur de votre radiateur La majorité des radiateurs sont aujourd’hui équipés d’un purgeur, il s’agit d’une petite vis entourée d’un contour blanc qui se trouve en haut du radiateur, à l’opposé des tuyaux. Pour effectuer la purge, il vous suffit de tourner cette vis avec votre tournevis jusqu’à ce que l’air s’échappe du radiateur. Un peu d’eau va s’écouler en même temps (d’où le besoin d’avoir un petit récipient à côté), il faut laisser couler l’équivalent d’un petit verre pour bien purger.

Notez que si l’eau qui sort de votre radiateur est foncée, votre installation est peut-être pleine de boue. En effet, de la boue peut s’accumuler au fil du temps qui empêche la bonne circulation de l’eau. Dans ce cas, il faut absolument faire un désembouage.

  • Renouveler l’opération avec chaque radiateur. Une fois l’opération terminée, il vous suffit de revisser et le tour est joué ! Il est conseillé de commencer par le radiateur situé le plus près de votre chaudière et de terminer par le plus éloigné. Une fois votre chaudière remise en route, pensez à vérifier que vous avez bien resserré la vis de tous vos radiateurs.