Le compteur Linky va faire augmenter votre facture d’énergie ?

À l’approche de l’hiver, les utilisateurs du compteur Linky s'inquiètent sur certaines rumeurs concernant l’augmentation de leurs factures.

Encore une fois, le compteur Linky fait l’objet d’une controverse. Les utilisateurs de l’appareil se plaignent qu’ils reçoivent des factures qui ne se concordent pas à leur consommation réelle. Face à ces rumeurs, ceux qui n’ont pas encore installé le compteur Linky hésitent.

D’autant plus que les détenteurs du compteur ont signalé de nombreux autres problèmes. Le média L’Internaute a publié les réponses aux nombreuses questions que les Français se posent à propos du compteur Linky. On fait le point dans cet article.

Le compteur Linky augmente-t-il vos factures ?

Cela peut arriver si la consommation réelle du foyer est supérieure à la puissance de souscription électrique. Cela peut entraîner des coupures intempestives. Pour régler le problème, les foyers doivent opter pour une souscription qui correspond à leur consommation réelle.

Le nouvel abonnement pourrait leur coûter plus cher. Il est aussi possible que l’ancien compteur avait sous-estimé la consommation d’électricité du foyer. Le nouveau compteur va démontrer la consommation réelle, mais l’utilisateur pensera que c’est plus que la normale.

L’augmentation de la facture peut aussi s’expliquer avec une mauvaise installation du compteur Linky. Dans ce genre de cas, il faudra contacter Enedis. L’entreprise de distribution électrique est joignable sur le numéro vert 0 800 054 659.

Il y aura-t-il une coupure de courant cet hiver ?

Les clients d’Enedis n’ont pas à s’inquiéter. Il n’y aura pas de coupure de courant ciblé cet hiver. Cependant, l’arrêté du 27 septembre 2022 permet à la société de distribution énergétique de débrancher les ballons d’eau à distance cet hiver. Cela va concerner les utilisateurs de compteur Linky qui ont souscrit à un abonnement « heures pleines/heures creuses ».

Le gouvernement a mis en place ce dispositif pour lutter contre la surchauffe du réseau électrique pendant les heures creuses. Sur 35 millions de foyers qui utilisent le compteur intelligent, 4,3 millions sont concernés. La suspension des chauffe-eau va durer environ deux heures par jour.

Le débranchement temporaire des ballons d’eau va réduire les pics de consommation entre midi et 14 h. Les possesseurs du compteur Linky ne remarquent même pas de différence de cette coupure. Ils ne pourront juste pas se servir du cumulus en pleine journée. Le dispositif prendra effet à compter du 15 octobre prochain jusqu’au 25 avril 2023.

Il est important de préciser que seul le cumulus connaîtra une désactivation temporaire. Cette mesure est d’ailleurs bénéfique, dans un sens, où ils pourront réaliser des économies énergétiques. Ils pourront toujours rallumer le chauffe-eau manuellement. Ce dernier sera en mode « marche forcée ».

Suivre sa consommation en temps réel ?

Près de 90% des foyers français utilisent le compteur Linky. L’installation du compteur communicant d’Enedis est obligatoire. La boîte jaune permet de transmettre les informations de consommation électrique au distributeur.

Avec le compteur Linky, les relevés se font de manière automatique. Les utilisateurs du compteur paieront ni plus ni moins leurs consommations réelles. Le compteur ne l’affiche pas sur l’écran, mais les utilisateurs peuvent suivre leur consommation via l’application ou sur Internet. Ainsi, ils pourront régler leur consommation pour faire des économies d’énergie.

Grâce au compteur, le distributeur d’électricité peut effectuer le changement de fournisseur ou l’adaptation de la puissance à distance. La présence du client ne sera pas forcément nécessaire. En cas de panne, les utilisateurs peuvent bénéficier d’un nouveau compteur Linky.

En cas de refus du compteur Linky, il est peu probable que le fournisseur d’électricité coupe le courant. Cependant, le non-respect au contrat qui stipule le libre accès d’Enedis sur le comptage pourrait engendrer une coupure. Les Français qui refusent l’installation du compteur intelligent vont devoir payer une certaine somme.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by MARJORIE (@marjocke)

Les consommateurs doivent payer 8,30 euros tous les 2 mois s’ils n’utilisent pas le compteur communicant. Cette surfacturation, qui peut atteindre 49,80 euros en un an, s’arrête dès que le client d’Enedis installe un compteur Linky.

Le compteur Linky émet-il des ondes dangereuses ?

De nombreuses personnes sceptiques sur le compteur Linky à cause de cette pensée. Certains s’inquiètent que le compteur pourrait atteindre leur santé à cause des ondes qu’ils émettent. Ces derniers sont surtout préoccupés par le CPL (courant porteur en ligne) qu’utilise le compteur communicant.

Selon les utilisateurs et les associations de consommateurs, le réseau électrique CPL fait rayonner le compteur dans les alentours. Cela se produirait lors de l’envoi des données. L’émission de ces ondes peut avoir des conséquences sur les personnes électrosensibles.

Il faut savoir que les personnes qui souffrent d’électrosensibilité peuvent ne pas installer un compteur Linky dans leur domicile. Ils doivent se justifier avec un certificat médical qui affirme leur électrosensibilité. Concernant les ondes, Enedis souhaite rassurer ses clients en affirmant que le compteur intelligent n’émet qu’un micro-ondes.

En cas de doute, le client peut faire appel à l’Agence nationale des fréquences (ANFR). Ce dernier peut faire une demande de mesure d’exposition aux champs électromagnétiques. Pour ce faire, il faut télécharger et remplir le formulaire Cerfa n°15003*02.

Le formulaire doit être signé par un organisme habilité comme des collectivités territoriales ou des associations de protection de l’environnement. Il faut ensuite renvoyer le formulaire à l’Agence nationale des fréquences. À noter que la démarche est totalement gratuite.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Orgeco38 (@orgeco38)

Y a-t-il un risque d’incendie ?

La polémique sur le risque d’incendie chez les utilisateurs du compteur Linky a commencé après plusieurs cas d’incendies. De nombreux clients ont aussi dénoncé un risque d’incendie en lien avec l’installation du compteur intelligent. Les consommateurs d’énergies hésitent face à l’idée d’installer l’appareil chez eux.

Enedis avait affirmé que ces cas d’incendie n’étaient pas des problèmes liés au compteur Linky. La société rappelle qu’un bon nombre de départs de feu en général dus à cause des problèmes électriques.

Est-il possible que le compteur Linky soit piraté ?

Les consommateurs doutent également que leur compteur se fasse pirater. Ils ont peur que quelqu’un vole leurs données personnelles. Enedis collabore avec la CNIL. Les données que le compteur Linky collecte sont cryptées. Il faudra l’accord du consommateur pour pouvoir utiliser ces données.

Le client a le choix de ne pas autoriser Enedis à utiliser ses données pour des fins commerciales. Ainsi, il pourra être sûr que ses données restent privées. N’empêche que les associations de consommateurs s’inquiètent encore sur les possibilités de piratage. Les données personnelles des utilisateurs peuvent aussi aider les personnes malveillantes à savoir si le domicile est inoccupé.

Le système de la boîte jaune est assez sécurisé pour que le piratage de l’appareil puisse se produire. Cependant, il est possible aussi que les employés du réseau électrique bloquent les données. Cela entraînera la fin de la transmission des informations au fournisseur d’énergie.