« Je suis handicapée à 100% » : ces terribles révélations et inattendues d’un juré de Danse avec les stars

Nouvelle jurée de Danse avec les stars, Marie-Agnès Gillot a longuement évoqué son handicap et sa maladie osseuse dans les colonnes du magazine Pleine vie le 3 octobre dernier.

Source : Capture TF1

Tous les vendredis soir, sur TF1, on retrouve un nouveau numéro de Danse avec les stars. Les candidats et personnalités encore en lice s’entraînent dur afin d’offrir la meilleure prestation sur le parquet. Aussi, les membres du jury Chris Marques, François Alu, Bilal Hassani et Marie-Agnès Gillot donnent le meilleur d’eux même pour impressionner le public.

Marie-Agnès Gillot, danseuse étoile de l’Opéra national de Parisest l’un des nouveaux visages de Danse avec les stars cette saison. En effet, elle a rejoint les juges de l’émission et au fil de quelques prime times, elle a su imposer son style. Dotée d’un mélange de rigueur technique et de bienveillance, ses conseils sont toujours très précis. Celle qui a quitté l’Opéra national de Paris en 2018 est chorégraphe, mais aussi directrice artistique de l’Académie des sacres, près de Reims. Ce lundi 3 octobre, Marie-Agnès Gillot répondait à une interview au magazine Pleine vie, l’occasion de recueillir ses confidences quant à sa maladie et son handicap.

La bataille des juges de Danse avec les stars

Chaque semaine, la production de Danse avec les stars fait des surprises aux candidats. Ainsi, ce vendredi 7 octobre, pour le cinquième volet de Danse avec les stars, les quatre membres du jury faisaient chacun équipe avec deux candidats et leur partenaire de danse pour « la bataille des juges ». L’occasion pour chaque juge de danser à deux reprises dans la soirée et d’être noté par les trois autres juges de l’émission.

En effet, le vendredi 7 octobre Les quatre membres du jury étaient à la tête d’une équipe de 2 couples et devaient réaliser une prestation avec chacun d’entre eux.

Ainsi, les candidats et personnalités étaient répartis entre les juges :

  • Équipe Chris Marques : Florent Peyre / Inès Vandamme et Thomas Da Costa / Elsa Bois
  • Équipe François Alu : Anggun / Adrien Caby et Stéphane Legar / Candice Pascal
  • Équipe Marie-Agnès Gillot : Billy Crawford / Fauve Hautot et Amandine Petit / Anthony Colette
  • Équipe Bilal Hassani : Léa Elui / Christophe Licata et Carla Lazzari / Pierre Mauduy

Candidats, personnalités, juges… Chacun a donné le meilleur de lui-même pour faire effet sur le parquet.

Une grande danseuse !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ballet girl 🤍 (@dreamofballet)

Jusqu’à ce qu’elle intègre Danse avec les stars, Marie-Agnès Gillot était peu connue du grand public. Et pourtant, il s’agit d’une grande danseuse !

Marie-Agnès Gillot a intégré l’École de danse de l’Opéra national de Paris en 1985. Puis, en 1990, alors qu’elle n’avait que 15 ans, elle accède au Corps de ballet. Elle est la première danseuse à avoir reçu la distinction « Étoile » sur un ballet contemporain, en 2004. Membre des Enfoirés depuis 2016, l’équipe de Danse avec les stars l’a approchée à plusieurs reprises, selon Le Parisien. Elle a également participé à La meilleure danse sur W9 et M6 en 2011 et 2012. « C’est une interprète et une danseuse formidable », a déclaré Frédéric Pedraza, le directeur adjoint de TF1, dans les colonnes du Parisien. Et d’ajouter « Et c’est surtout une artiste visionnaire et très audacieuse. Elle a été l’une des premières à repousser les murs de l’Opéra de Paris. Et a chorégraphié du hip-hop, elle a créé sa compagnie… Elle est extrêmement pédagogue, avec une personnalité attachante. Elle est différente de tout ce qu’on a vu jusqu’à présent ». Et de conclure : « C’est un vrai coup de cœur. »

« Je suis handicapée à 100% »

Mais derrière les sourires bienveillants de ce petit rat de l’opéra se cache une histoire douloureuse que la juge de Danse avec les stars a évoqué dans son livre, « Sortir du cadre », paru le 29 septembre dernier.

Dans cette autobiographie, Marie-Agnès Gillot raconte son parcours en détail. Elle y évoque aussi son handicap lourd. En effet, dès l’âge de 13 ans, on lui diagnostique une scoliose. Contrainte de porter un corset quasi en permanence, la danseuse parle de sa douleur permanente : « Ce corset me meurtrit jusque dans ma chair. Je dois porter un T-shirt sous le plastique, et les coutures, elles aussi, s’enfoncent dans ma chair. J’ai mon sein coupé en deux, des escarres à la hanche, à la fesse, une plaie ouverte » a-t-elle écrit. Et pourtant, cela ne l’a pas empêchée de devenir une sportive émérite.

La paralysie de son épaule et de son bras droits n’ont pas empêché la juge de Danse avec les stars de toujours être présente à ses entraînements intenses au sein de l’Opéra de Paris.

La résilience

Lors de cette interview accordée au magazine Pleine vie, le 3 octobre dernier, Marie-Agnès Gillot est revenue sur sa maladie. Elle la subit toujours et la souffrance qu’elle a générée pendant de nombreuses années. « Cette bataille n’est pas finie, j’entame la deuxième manche. Ma maladie osseuse est évolutive, cela va aller de pire en pire. Je n’en ai parlé que très tard, une fois étoile : Ah, au fait, je suis handicapée à 100 %. » Ce handicap invisible m’a fait me sentir différente. J’ai eu cette chance d’être animée par ma vocation, qui m’a permis de survivre, pas de vivre. Et ce depuis le départ puisque mon enfance était très compliquée« , a confié la danseuse avec humilité et pudeur.

Un témoignage poignant de la juge de Danse avec les stars qui reconnait en plus avoir une grande « capacité à endurer la douleur » ! C’est cela la résilience !