Prime de Noël 2022 : voici à quelle date vous allez recevoir l’aide sur votre compte

Cette année, la prime de Noël devra se verser dans le courant du mois de décembre à quelques conditions.

Source : Istock

Depuis le début de l’année, le gouvernement a bien remarqué que la situation financières des Français n’allait pas bien. Ainsi, pour leur venir en aide, il a décidé de mettre en place de nombreuses mesures, comme des aides, des primes, et même des revalorisations d’allocations. Ainsi, les allocataires de minimas sociaux pourront aussi compter sur la prime de Noël comme chaque année. De cette façon, les foyers les plus modestes pourront passer de meilleures fêtes de fin d’années. On vous explique tout ici. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par EchantillonsClub (@echantillonsclub)

Un contexte difficile

Depuis le début de l’année, les conflits mondiaux avec les pays de l’Est ont changé les relations commerciales. Ainsi, les échanges habituels ne peuvent plus avoir lieu. Et de nombreux pays se trouvent privé de leur importation. Cela provoque des manques, et donc l’inflation. Comme l’offre devient inférieure alors que la demande, elle ne change pas. Mais en plus de l’inflation peut ensuite suivre les pénuries. Et c’est justement ce que craint la France avec les énergies

Ainsi, cet hiver sera bien différent de ceux qui sont passés. Pour ne pas venir à manquer d’énergie, la sobriété énergétique reste de mise. Que cela soit pour les foyers ou comme pour les entreprises. Ainsi, il y a de nombreux gestes qui permettent de faire baisser les factures d’énergies. Que cela passe par le chauffage, l’eau chaude, l’électricité. Car si les factures explosent, certains foyers pourront avoir du mal à payer. Et bien qu’ils puissent compter sur la prime de Noël, cela ne suffira pas toujours. 

La sobriété énergétique

Ainsi, il existe de nombreuses façons de passer plus facilement la fin d’années. Déjà, de nombreux Français doivent peut-être régulariser leurs impôts, s’ils n’ont pas assez donné, alors il faut donner le manque d’ici à la fin de l’année. Mais pour ceux qui ont trop donné, car ils avaient oublié des déductions d’impôts. Ou parce que leurs revenus ont baissé. Ils peuvent voir la DGFiP leur rendre leur dû. En rentrée d’argent, ils peuvent aussi bénéficier de la prime de Noël, mais à quelques conditions

Et bien qu’il y ait la prime de Noël, le gouvernement appelle également tous les Français à faire preuve de responsabilités. En effet, il faut que tous les Français baissent leur consommation d’énergie. Et cela passe souvent par des gestes simples. Comme le chauffage, qu’il faut mettre au plus chaud à 19 degrés, voire 16 ou 17 degrés dans les pièces les moins occupées. 

De nombreuses aides 

En plus de la prime de Noël, on peut aussi trouver de nombreuses primes qui font partie de la loi Pouvoir d’achat. Cette dernière a semblé mise en place pour venir en aide aux Français. Ainsi, on peut trouver des primes comme la prime exceptionnelle de fin d’année où la prime Macron. Il paraît aussi possible de trouver de nombreuses aides. On trouve aussi la remise carburant Une façon dont de venir en aide à tous les Français qui conduisent. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nicolas Georgeault (@ngeorgeault)

En effet, la prime de Noël ne concerne pas tous les Français. Elle concerne les bénéficiaires de minimas sociaux. Le montant de cette dernière dépend de la situation du foyer. Ainsi, la prime se régule en fonction des nécessités. Avec sa date de versement qui prend place normalement à la moitié du mois de décembre, cela permet de pouvoir offrir des cadeaux pour la fin d’année. 

La prime de Noël

Ainsi, la prime de Noël reste en place depuis déjà 24 ans, soit 1998. Cette année encore, elle sera attribuée à plus de 2,3 millions de foyers. Cela reste une aide bien sûr très appréciée pour la fin de l’année. En effet, son versement vient la plupart du temps à la moitié du mois de décembre. Le temps donc pour les foyers de faire les achats de fins d’années. 

Si le montant normal de la prime de Noël semble normalement de 152,45 euros pour une personne seule. Mais ce montant varie à 228,67 euros pour deux personnes sans enfant. Ainsi, le montant de l’aide s’adapte aux personnes qui en bénéficient. Vous pouvez d’ailleurs faire une simulation pour savoir de combien votre prime de Noël peut-être. Pour cela, il suffit d’aller sur le site du gouvernement mes-aides.gouv.fr. 

La date de versement de la prime de Noël

Ainsi, en tant normal, la prime de Noël reste versé en temps normal entre le 15 et le 16 décembre. Et cette année ne déroge pas à la règle. En effet, le versement pour cette dernière paraît cette année aussi être au 15 décembre. Mais pourtant, tous les foyers ne recevront pas à cette date la prime. 

Déjà, si la prime de Noël se verse bien le 15 décembre, vous ne pourrez pas la voir dès le jour même sur votre compte. Il faut en effet un temps de traitement à votre banque avant de la voir arriver. Ensuite, certains bénéficiaires n’auront en effet pas cette prime à cette date. Si cela reste la première année que vous êtes bénéficiaires de minimas sociaux. Vous ne recevrez cette prime qu’au mois de janvier. Mais la date précise pour ce cas de figure ne parait pas encore sûre. 

La prime au bon moment

Ainsi, cette aide pour les foyers les plus modestes arrive en fin d’année pour permettre aux foyers de mieux finir l’année. Il se trouve qu’à cette période, en plus de noël, et de la nouvelle année, il y a également les impôts. Et en effet, cela aide aussi à faire face au coût de la vie qui ne cesse de grimper. Ainsi, en plus de l’alimentation, il y a aussi les jouets qui risquent donc d’augmenter. 

Ainsi, la prime de Noël parait versée par les mêmes organismes. Il s’agit ainsi de la CAF, de Pôle Emploi ou même de la Mutuelle sociale agricole. Cela dépend de quelles aides vous restez bénéficiaires. Ainsi, si vous désirez savoir de combien cette prime peut valoir pour votre cas, il reste possible de faire une simulation sur le site du gouvernement