Pénurie : après l’huile de tournesol et la moutarde, cet aliment adoré des Français menacé

Produits en grande partie en Inde, les cornichons risquent de manquer dans les rayons des supermarchés dans les mois à venir… Une nouvelle pénurie ?

Pénurie : après l’huile de tournesol et la moutarde, cet aliment adoré des Français menacé – Source : iStock

Depuis le début de l’année, les pénuries dans les supermarchés s’enchaînent. Entre la moutarde et l’huile de tournesol, les Français manquent parfois de leurs ingrédients préférés. À présent, un nouvel aliment risque de manquer sur les rayons. En effet, la canicule et la grave sécheresse qu’a subi l’Inde ces derniers mois a impacté la pousse de cornichons. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les cornichons que l’on peut trouver dans les rayons des supermarchés ne proviennent pas de l’Hexagone. En 30 ans, l’Inde a réussi à devenir le premier exportateur mondial de cornichons. Aujourd’hui, ce pays d’Asie fournit 80 % des cornichons consommés en France. Sauf que, à cause de ce ralentissement de production, le France pourrait rencontrer une pénurie de cet aliment préféré des Français. On vous dit tout ! 

Pourquoi importer les cornichons d’Inde ?

Dans le but de réduire les coûts de production, les industriels du secteur ont fait le choix de délocaliser la culture en Inde au début des années 2000. En effet, en Inde la main d’œuvre coûte jusqu’à 15 fois moins cher et ceci ne représente pas le seul profit. De plus, la météo semble bien plus propices. De ce fait, la météo en Inde permet trois récoltes annuelles, contre une seule en France. Enfin, les régulations sur l’utilisation d’herbicides et de pesticides s’avèrent bien moins sévères. Or, avec la canicule et la grave sécheresse dans le pays risque d’engendrer des pénuries en France. 

Il existe peu de solutions quant à régler le problème de pénurie qui risque de surgir en France dans les prochains mois. Il faudrait alors se tourner vers des marques qui proposent des cornichons venus du territoire français. Toutefois, il existe un problème à cette solution. Il n’existe qu’une poignée de marques qui proposent cela. Tout d’abord, on peut retrouver le célèbre vinaigrier orléanais Martin Pouret. En effet, ce dernier cultive la cucurbitacée dans le Val de Loire et propose deux références marinées dans son vinaigre maison. De plus, il y a la marque Jardin d’Orante. « Des cornichons semés, récoltés, préparés et conditionnés en France avec des ingrédients et emballages français, le tout à un prix accessible, c’est ce que propose l’entreprise Reitzel sous sa marque ‘Jardin d’Orante’ », explique le ministère de l’Agriculture. 

Une pénurie de cornichons indiens, difficile à remplacer

Il convient de rappeler que Jardin d’Orante collabore avec des producteurs de l’Hexagone depuis sa création au cours de 2016. Dans les colonnes d’Aujourd’hui en France, en 2021, Aline Martin a alors expliqué le processus de production de cornichons. « Nous avons relancé la filière de manière locale avec seulement une poignée d’agriculteurs il y a cinq ans et, pour l’instant, nous représentons seulement 1 % de part de marché en France ». La porte-parole de l’entreprise Reitzel a ainsi ajouté : « Notre objectif est d’atteindre 10 % rapidement, mais il serait illusoire de penser aller plus loin, car la demande française est trop grande, et c’est d’ailleurs ce qui a poussé à recourir à l’importation dans les années 2000 ». Les pénuries des cornichons indiens inquiètent donc énormément les distributeurs français

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Les 3 Chouettes (@les3chouettes)

Il s’avère alors bien trop difficile de remplacer le cornichon indien. En effet, il existe bien trop peu d’offres sur le territoire français pour pouvoir assurer toute la distribution. Ceux qui ont la main verte pourraient toujours le faire pousser eux-mêmes dans leur jardin. Ensuite, il ne faudra uniquement les placer dans un bocal. Et ce, avec du vinaigre, des graines de moutarde, de l’estragon et des aromates. Toutefois, tout le monde n’a pas cette opportunité. Il semblerait donc que les pénuries de cornichons causeront beaucoup de manques pour les Français dans les prochains mois.