Enedis garantit qu’il n’y aura « pas de coupure d’eau chaude » cet hiver

Dans une récente interview pour BFMTV, un porte-parole de Enedis a garanti qu'il n'y aurait pas de coupures d'eau chaude cet hiver 2022 !

Source : Istock

Cela fait plusieurs jours déjà que de nombreuses rumeurs sur les coupures de courant ont vu le jour. Depuis peu, les Français s’inquiètent de voir leur ballon d’eau chaude coupé entre 12h et 14h. Enedis a tenu à rétablir la vérité.

La crise énergétique plane sur la France

La crise énergétique pèse sur la France et le gouvernement tente déjà de trouver des solutions pour éviter les grosses coupures d’électricité cet hiver 2022. La Première Ministre, Elisabeth Borne avait pris la parole sur le sujet.

Lors d’une conférence de presse, elle avait indiqué que les particuliers ne subiraient pas de coupures d’électricité. Malgré tout, la peur persiste et certains foyers s’inquiètent de subir de coupures quotidiennes.

Plusieurs sources ont d’ailleurs indiqué que cela arriverait à coup sûr cet hiver 2022. Dans Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna a rapporté que la France n’échappera pas à des coupures quotidiennes. Enedis, de son côté, s’est exprimé.

Depuis plusieurs jours, des rumeurs affirment que les ménages équipes d’un compteur Linky allait subir des coupures. Enedis devrait arrêter signal d’enclenchement automatique pendant un créneau d’heures creuses de la journée.

Du 15 octobre 2022 au 15 avril 2023, plusieurs foyers ne devraient plus avoir la possibilité d’utiliser leur ballon d’eau chaude de 12h à 14h. Enedis a alors mis les choses au clair au sujet de ces dires.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Enedis (@enedis.officiel)

Enedis assure qu’il n’y aura pas de coupures d’eau chaude

Invité sur le plateau de BFMTV, Laurent Méric, le porte-parole d’Enedis, a donné des infos. Il a révélé que les ballons d’eau chaude ne feraient pas l’objet de coupures d’électricité d’ici à quelques jours.

« Il n’y aura pas de coupure d’électricité ni de coupure d’eau chaude », a-t-il indiqué. En revanche, il a indiqué que pour éviter le pic de consommation entre 12h et 14h, les ballons d’eau chaude ne seront pas « réenclenchés« .

Les 4,3 millions de Français qui bénéficient de tarifs heures creuses ne verront pas leur ballon d’eau chaude « réenclenchés ». « Pendant ces heures méridiennes, le ballon d’eau chaude se réenclenche », a révélé Laurent Méric.

Avant d’expliquer : « Et ce qu’on va faire simplement, c’est de désactiver ce réenclenchement. L’eau continuera d’être chaude. Elle va chauffer toute la nuit. On va avoir le même confort, les mêmes usages ».

« On pourra se doucher. Utiliser de l’eau chaude comme on le souhaite. Juste, l’eau ne sera pas réchauffée entre midi et deux », a ajouté le porte-parole d’Enedis. Il a aussi tenu à rassurer les foyers français.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Enedis (@enedis.officiel)

« C’est complètement indépendant de Linky »

Le porte-parole d’Ennemis a aussi confié que « c’est complètement indépendant de Linky ». Il s’est alors expliqué : « Grâce au compteur Linky, justement, on va pouvoir maintenir les heures creuses entre midi et deux pour tous les autres usages ».

« La réchauffe de l’eau ne va pas s’enclencher. En revanche pour les usages de chauffage, votre four, votre plaque de cuisson, la télévision, etc. vous continuerez à avoir le tarif des heures creuses entre midi et deux, pour les gens qui en disposent ».

Une chose est sûre, les Français s’inquiètent aussi de passer un hiver très compliqué. Si Enedis se veut rassurant, les foyers espèrent tout de même qu’ils pourront toujours bénéficier de l’heure chaude entre 12h et 14h.

Cet hiver 2022, les ménages devront aussi respecter une autre condition au sujet des chauffages. Et ce, pour faire aussi des économies d’énergie. Ils ne devront pas dépasser les 19 °C pour leur chauffage.

Reste tout de même à savoir si les foyers respecteront cette mesure qui pourrait leur coûter très cher s’ils ne la respectent pas.