Pénurie de carburant : ces endroits où vous pouvez encore trouver de l’essence

Dans les stations essence Total, une crise d'approvisionnement en carburant s'accroît. Voici comment éviter les lieux qui connaissent des pénuries de carburant.

Source : iStock

En ce moment, les stations essence Total connaissent une crise d’approvisionnement en carburant. Il ne s’agit pas d’une pénurie généralisée mais une difficulté locale pour trouver du carburant. Il semblerait que la situation dans les stations essence de France s’aggrave. En effet, un mouvement de grève a affecté plusieurs raffineries au courant de la semaine dernière. Suite à l’annonce d’une ristourne de 20 centimes s’ajoutant à la remise de 30 centimes mise en place par le gouvernement, Total se retrouve avec un afflux sur leur carburant. Résultat des comptes, certaines stations essence Total se retrouvent avec des difficultés d’approvisionnement. Il peut donc s’avérer difficile de faire le plein dans certaines stations sur le territoire français. On vous dit tout sur les raisons de cette pénurie de carburant. Ainsi que les stations dans lesquelles vous risquez de trouver du carburant plus facilement. 

Une pénurie de carburant dans certains TotalEnergies

La moitié des stations TotalEnergies de Paris et des alentours ont enregistré des difficultés d’approvisionnement en carburant ce lundi 3 octobre. En effet, les stations affichaient des pompes en pénurie de carburant. Et ce, même aux frontières. Il semblerait que RMC ait noté que les huit stations Total de l’agglomération de Strasbourg se retrouvent également en rupture de stock. La cause de cette pénurie de carburant reste très simple. Ce serait dû à l’afflux d’automobilistes frontaliers, notamment Allemands, qui profitent des tarifs plus avantageux que chez eux. Pour éviter que les consommateurs se rendent dans des stations essence vides, TotalEnergies a mis en place une carte interactive. Sur cette dernière, on peut donc voir les carburants disponibles dans les différentes stations-service. Ce qui évite alors un déplacement inutile. 

Toutefois, il convient de noter que la communication du géant a tenu à rassurer ses clients. Et ce, en assurant « qu’il n’y a pas de manque de carburants, car TotalEnergies a constitué des stocks et procède actuellement à des imports réguliers ». TotalEnergies a également souligné le fait que depuis la rentrée, les stations-services enregistrent « une affluence importante au sein de [leur] réseau de stations (+30% environ) ». Pour de nombreux automobilistes, il n’avait pas d’autres solutions que de se tourner vers les concurrents. Et donc, de payer plus cher. 

Comment savoir où faire le plein ?

Il n’existe pas mille solutions pour trouver des stations ne souffrant pas de pénuries de carburant. De ce fait, vous pouvez retrouver une carte des stations-service françaises fourni par le ministère de l’Économie et disponible ici sur le site officiel : https://www.prix-carburants.gouv.fr/. Il s’agit du « flux instantané » des prix des carburants en France

 

View this post on Instagram

 

A post shared by la famille roupel (@roupelfamily)

De plus, afin de connaître la situation près de chez vous, vous pouvez aussi vous rendre sur le site du gouvernement https://www.prix-carburants.gouv.fr// Ce site fournit une carte des stations-services du secteur avec les prix affichés. Grâce à cela, vous pourrez éviter les lieux enregistrant des pénuries de carburant.

Des blocages en Normandie et une pénurie en Île-de-France

Les pénuries de carburant dans les stations Total proviennent de la mesure de la remise de 20 centimes. Cette dernière mise en place au début du mois de septembre par le gouvernement. Le lundi 26 septembre, plusieurs stations du groupe étaient signalées à sec dans l’Oise. De plus, une grève a débuté lundi, à la raffinerie Total Gonfreville-l’Orcher, qui engendre de nouveaux effets néfastes. « On peut craindre la pénurie effectivement. On a une situation de raffinage extrêmement compliquée, et pas seulement liée à cette grève », témoignait un syndicaliste CGT, interrogé par Actu.fr. Il a alors ajouté : « L’approvisionnement qui part de Total Normandie va au-delà de la région jusqu’à l’Île-de-France. Les aéroports parisiens sont également concernés. Esso est aussi en grève, ça va être compliqué… ».

En ce qui concerne Total, le groupe assure pouvoir contrôler la situation des pénuries de carburant. « Concernant l’approvisionnement, ça continue, sachant qu’on peut palier de plusieurs manières à cette situation : on augmente les imports de carburants en France, on a également des stocks de TotalEnergies qui nous permettent de tenir entre trois semaines et un mois. Et on a également des stocks qu’on appelle les stocks stratégiques de la France qui eux sont là pour tenir environ trois mois. En terme d’approvisionnement, il n’y a pas de raison qu’on manque de produits dans les prochains jours ».  Toutefois, il reste nécessaire de souligner que l’afflux important d’automobilistes dans ces stations pourrait changer la situation et surtout l’empirer.