Lidl construit un mur de 10 mètres devant des riverains : « Quand j’ai vu monter les plaques j’ai fait un malaise »

C'est une mauvaise publicité pour Lidl, l'une des enseignes préférées des Français. Deux riverains sont totalement désemparés.

Source : IStock

Beaucoup de personnes aimeraient avoir un supermarché à côté de chez eux. C’est pratique pour faire les courses sans avoir besoin de prendre la voiture ou les transports en commun. On peut s’y rendre facilement. Magaly et Laurent, deux habitants de Darnétal, ne voyaient pas d’un mauvais œil l’arrivée de Lidl à côté de chez eux. Mais ils ont eu la mauvaise surprise de constater la construction d’un mur de dix mètres de haut qui leur bouche totalement la vue depuis leur jardin.

Le mur de Lidl pose problème

Pendant des années, Magaly et Laurent sont les voisins d’un Super U. Cela ne leur a jamais posé de problème. Aucune nuisance particulière n’a jamais été notifiée par le couple. Mais le supermarché a fermé et c’est l’enseigne Lidl qui ouvre ses portes. Mais avant cela, des travaux doivent être faits pour une ouverture prévue en novembre. Et c’est bien ça le problème. Alors que le couple a depuis trente ans une vue dégagée sur un parc et un bois, ils font désormais face… à un mur de dix mètres de haut. Pile en face de chez eux.

« Quand j’ai vu monter les plaques, j’ai fait un malaise, indique Magaly à Actu.fr. Avant, on avait vue sur le bois de Mesnil-Esnard, sur le parc de la sente Allais et également sur la tour Carville et son quartier. Maintenant, on ne voit plus rien. La vue est totalement occultée par ce mur de dix mètres. Et même en allant au premier étage, depuis les chambres, on ne voit plus que le mur».

Lidl
©Isabelle Villy

Le promoteur assure sa bonne foi

Le promoteur indique pourtant que les deux voisins étaient parfaitement au courant. En effet, il est venu leur présenter le projet. Mais d’après le couple, il n’a aucunement insisté sur ce fameux mur.

« Ils nous ont affirmé qu’il n’y aurait pas de désagrément. Mais moi, je n’y connais pas grand-chose, et sur un plan, je ne suis pas capable de discerner qu’un mur fera dix mètres de haut« . Le couple estime être lésé par cette construction. Ils savent que leur maison perd logiquement en valeur du fait de l’absence de vue depuis le jardin. C’est pourquoi Magaly et Laurent demande 40 000 euros à Lidl, soit 20% du prix estimé de leur maison.

« Oralement, le représentant de Lidl semblait dire que c’était d’accord, puis à la veille de la décision de m’accorder une indemnisation, en juillet dernier, il m’a informé que ce n’était pas possible, que le service juridique avait refusé ma demande. Et depuis, j’ai adressé des courriers en recommandé avec accusé de réception à la direction de Lidl : ils m’ont été retournés sans même avoir été ouverts ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Joel Carrick (@joelcarrick)

Lidl est dans son droit, le couple est impuissant

Magaly et Laurent finissent par demander de l’aide au maire de Darnétal. Ils espéraient un soutien, mais ce dernier, s’il comprend leur désarroi, ne peut rien faire. « Il m’a indiqué qu’il n’avait pas eu son mot à dire sur la construction et qu’il n’avait pas de moyen pour s’opposer à cela« .

« C’est trop tard« , confirme le maire Christian Lecerf. : « Je suis réellement très embêté pour eux, mais je ne peux rien faire. Je peux comprendre que ce mur, dont on ne s’attendait pas à ce qu’il soit si haut, occasionne de la gêne ».

Du côté de Lidl, on met en avant la bonne foi. « L’esprit de concertation a prévalu pendant toute la période de conception du projet. Les travaux ont maintenant commencé et il est particulièrement complexe de modifier le projet validé par tous désormais« .

Le couple se retrouve désormais avec un mur de 10 m et semble ne rien pouvoir faire pour s’en débarrasser. C’est en tout cas une bien mauvaise publicité pour ce nouveau Lidl qui devrait ouvrir en novembre. Ce magasin se passera de la visite de Magaly et Laurent qu’on n’est pas prêt de revoir dans un Lidl. On aurait évidemment aimé que tout se passe mieux pour eux. On espère qu’ils parviendront à récupérer une somme d’argent égale à la perte en valeur de leur maison.